Sous-catégories

Fondés à Genève en 1988 dans le cadre des Ateliers d’ethnomusicologie (ADEM), les Cahiers de musiques traditionnelles ont pris le nom de Cahiers d'ethnomusicologie en 2007. Ils proposent à leurs lecteurs une publication ethnomusicologique annuelle. Chaque volume est centré sur un dossier thématique, auquel contribuent les meilleurs spécialistes de la discipline. Ces dossiers sont complétés par des rubriques d’intérêt général, entretiens, portraits et comptes rendus. Seule revue francophone d’ethnomusicologie, les Cahiers se sont imposés au cours des dernières années comme un outil de travail indispensable à tout professionnel de la musique, ainsi que comme une lecture passionnante pour les nombreux amateurs des musiques du monde.

Placée sous l’égide de la Société Française d’Ethnomusicologie, la collection « Hommes et Musiques » de la Société d'Ethnologie publie des recherches nourries d’une connaissance approfondie du terrain et cernant divers aspects anthropologiques de la musique. Les ouvrages sont systématiquement accompagnés d’un support sonore ou multi-média.

Comité éditorial : Jean Lambert (directeur), Luc Charles-Dominique, Marc Chemillier, Jean During, Christine Guillebaud, Bernard Lortat-Jacob, Susanne Furniss. Préparation, composition et mise en page : Laurence Fayet.

Outre la collection « Hommes et musiques » et les Cahiers d'ethnomusicologie, la Société offre des aides ponctuelles pour des ouvrages et/ou des supports multimédia publiés chez d'autres éditeurs.

Chaque année, la Société organise des journées d'étude (JETU) sur des thèmes liés à l'ethnomusicologie. Ces colloques constituent un lieu de rencontre privilégié pour les ethnomusicologues francophones.

Outre ses propres journées d'étude, la SFE est régulièrement partenaire d'autres manifestations culturelles et scientifiques.

Chaque année, la Société soutient des projets scientifiques au travers d'aides financières. Elle attribue des aides pour des publications mutimédia. Les projets bénéficiant de ce soutien sont retenus lors d'un concours ayant lieu à l'automne.

LES  SCIENCES  DE  LA MUSIQUE
DE NOUVEAUX DÉFIS DANS UNE SOCIÉTÉ EN MUTATION
Symposium commun SFM–SFE–SFAM–AFIM
Vendredi 18 et samedi 19 janvier 2019
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

 

Organisé sous l’égide de la Société Française de Musicologie (SFM), de la Société Française d’Ethnomusicologie (SFE), de la Société Française d’Analyse Musicale (SFAM) et de l’Association Francophone d’Informatique Musicale (AFIM) – classées ici par ordre d’ancienneté –, le symposium intitulé « Les sciences de la musique : de nouveaux défis dans une société en mutation » entend questionner et repenser les sciences de la musique dans toute leur diversité au regard des profonds changements qui transforment notre société en ce début de XXIe siècle. Au travers d’une réflexion ancrée dans les diverses pratiques de recherche de ces quatre sociétés savantes, il s’agira de mettre en évidence la place et le rôle des savoirs prenant la musique pour objet dans le contexte général des mutations qui affectent la science, l’art et la culture d’aujourd’hui.

Quatre principaux axes de réflexion seront développés et discutés dans le cadre de ce symposium.

Voir APPEL à POSTERS  -- Date limite de soumission : 28 octobre 2018

Symposium SFM SFE SFAM AFIM Appel a posters

 

 

 

Histoprique du projet:

Le projet de Symposium des quatre sociétés savantes (sociétés françaises de musicologie, d'ethnomusicologie, d'analyse musicale et d'informatique musicale) a été annoncé lors de la Table ronde qui a clôturé le colloque centenaire de la Société Française de Musicologie (SFM) en novembre dernier.

Intitulé "Des savoirs en société", la table ronde, animée par Karine Le Bail (France Musique), a réuni Jean-Michel BARDEZ (Société française d’analyse musicale), Florence GÉTREAU (Société française de musicologie), Nicolas PRÉVÔT (Société française d’ethnomusicologie) et Anne SEDÈS (Association francophone d’informatique musicale) pour parler des perspectives, des défis et des enjeux des sciences sur la musique face à la société moderne en rapide évolution. Chaque intervenant a évoqué l’histoire de sa société pour ensuite parler des activités principales et des axes structurants. Parmi les questions abordées, il y avait celles de l'interdisciplinarité, de la transversalité et de la diversité tant dans les approches, que parmi les chercheurs eux-mêmes au sein de chaque société, ainsi que la question de la place des sociétés savantes musicales françaises par rapport à leurs analogues à l’étranger.

Quelques ethnomusicologues, notamment F. PICARD, étaient présents et impliqués dans la discussion.   

Le Symposium aura lieu en janvier 2019 (date et lieu à préciser).

La forme et le contenu des axes de travail du Symposium font l'objet de réflexion au sein du groupe de travail (consistant des membres des CA des quatre sociétés participantes).

En 2017, la SFE a initié un niveau dispositif : le séminaire nomade. Il répondait à une volonté de donner un rayonnement national aux réflexions qui animent aujourd’hui les différents acteurs de l’ethnomusicologie. Il s’est agi de pluraliser les lieux, en s’appuyant sur le dynamisme de centres universitaires, notamment en régions, et d’investir, à travers ce nouveau format, d’autres espaces que ceux dont la SFE est coutumière en s’adressant à un public élargi.

Joomla SEF URLs by Artio