La médecine de l'âme. Le chant de Sanaa dans la société yéménite

par Jean Lambert

Le chant de Sanaa (al-ghinâ al-san’ânî ) est la tradition musicale citadine la plus classique du Yémen, et la plus ancienne de la Péninsule arabe. Au cours du cérémonial du magyal, qui réunit les hommes autour de la consommation du qat, ainsi que pendant les veillées de mariage, samra, la musique entretient la contemplation poétique et la convivialité. Alors qu’au Yémen la musique est sévèrement tenue en suspicion, le plaisir musical favorise une inventivité qui défie les valeurs religieuses et le code de l’honneur, offrant au corps social un moyen privilégié de renouvellement. C’est en ce sens que, pour les Yéménites, elle est une “médecine de l’âme”.

Pour plus de renseignements, rendez-vous au Comptoir des presses d'universités.

Joomla SEF URLs by Artio