« Le chant de la vara à Fiumedinisi (Sicile) : une voie/voix pour devenir adulte »

Conférence de Anne-Florence Borneuf (Centre de Recherche en Ethnomusicologie) Mardi 24 octobre, Université Jean Monnet Saint-Étienne, salle F11, 9h30-11h30

Résumé

Dans le village sicilien de Fiumedinisi, le « chant de la vara » est exclusivement associé à l’enfance. Perçu comme une cantilène rudimentaire, il est réservé aux enfants et les adultes ne le chantent pas. Or, ce chant n’est pas si enfantin qu’il y paraît et cette ambiguïté s’explique dès lors qu’il est observé dans son contexte, une fête de village qui se conclut par une représentation sacrée de l’Annonciation dont les jeunes acteurs-chanteurs sont choisis par la population à l’issue d’un concours public. Il s’avère en effet que, sous ses divers aspects, le chant joue un rôle central et se révèle comme un puissant vecteur qui, à l’issue du rite et de la fête, mènera les enfants au seuil de leur tout nouveau statut d’adulte, citoyen et chrétien.

 

Joomla SEF URLs by Artio