affiche arctique

affiche arctique
Petit Festival Peuples de L'Arctique
du 01 au 05 novembre à Trédrez Locquémeau

Marie Pascale DUBE et les chants de gorges Inuit : Marie-Pascale est une artiste de la scène et du cinéma, du son et de l'image. Réalisatrice de documentaires (Rouge Gorge en cours de production), comédienne de fiction (notamment dans No Fun de Martine Doyen) et chanteuse de gorge en création (Souffle inuit)

Le katajjaq, chant de gorge inuit, est au coeur de sa pratique. Des sons formés dans l’enfance par Marie-Pascale, des sons qu’elle ne sait qualifier. Puis à l’adolescence, elle écoute un disque de chants Inuit et elle se dit : « c’est ma voix ». Depuis une quête, autant identitaire que vocale, qui l’emmènera jusqu’à Iglulik, au Nunavut, dans la famille de son mentor Inuk Charlotte Qamaniq. C’est par ce voyage guidé des sons du katajjaq que se révèle son propre métissage autochtone, ainsi que celui de son pays natal (le Canada).

Performance vocale chant de gorge au Café Théodore
Le vendredi 03 novembre à 20h30,
L’artiste Marie-Pascale Dubé propose une performance insufflée par le katajjaq, jeu vocal inuit traditionnel. Le chant de gorge « naturel » de Marie-Pascale l’a amenée jusqu’à Iglulik au Nunavut, dans la famille de son mentor, l’Inuk Charlotte Qamaniq. Elle s'éloigne de la pratique séculaire d'un chant canonique à deux voix de femmes, seule sur scène elle explore ces voix singulières. Marie-Pascale partage une expérience en racontant son histoire autrement qu'avec les mots... Un voyage au-delà du temps et des territoires.

3 jours d'ateliers d'initiation au chant de gorge (Katajjaq)
les 3, 4 et 5 novembre de 11h à 13h,

Inscriptions indispensables au 02 96 35 29 40 au café Théodore, 5 personnes maxi par atelier 30 € / atelier

Qu'est-ce que le katajjaq ? C’est une joute entre deux femmes qui émettent la même phrase rythmique en canon. La première qui perd le rythme perd également la partie. Le katajjaq a récemment été proclamé patrimoine immatériel du Canada. Un chant traditionnellement destiné aux femmes, mais aujourd'hui des hommes le pratique.
En quoi consiste ces ateliers ? Marie-Pascale Dubé s’inspire de sa formation reçue dans l’arctique canadien qu’elle adapte selon le cadre. Elle propose un atelier qui rend cette pratique singulière accessible à tous. Elle initie les membres du groupe au “hammah” traditionnel et pousse le travail du soue, du corps et de la voix de chacun. Elle respecte les portées thérapeutiques du katajjaq, axées sur la respiration, qui permet une connexion entre son corps intérieur et extérieur, qui éveille l'écoute (de soi, de l’autre), qui aide à trouver son équilibre, à identifier et dénouer ses blocages… C'est un chant qui explore l'exutoire d'émotions et la transe.

Pour qui ? Pour tous. Hommes, femmes, de tous les âges et de toutes les professions. Aucune expérience n’est requise. Marie-Pascale forme des groupes de 5 personnes afin d’assurer la qualité de l’expérience de chacun.

Durée : 2h (jusqu'à 2h30) par atelier. Ce sont des ateliers journaliers et non un stage sur plusieurs jours. Par ailleurs,
une même personne peut s'inscrire sur plusieurs jours et nous travaillerons plus loin.

à bientôt

L'équipe du café Théodore et de l'association Tohu BOhu

Joomla SEF URLs by Artio