Événements

Concerts, conférences, soutenances de thèses...

New CD Release

Tuesday 7 November 2017  l  19:00 l Free Entry

Eglise Saint Merry (76 Rue de la Verrerie, 75004 Paris)

Presented by Anne Montaron (France Musique)

With the presence of: François Picard (ethnomusicologist), Michèle Tosi (musicologist), Catherine Peillon (label - l'empreinte digitale), composers - Christian Eloy, Heng Chen, Juan Camilo Hernandez Sanchez, Lin-Ni Liao and musicians - Ying-Chieh Wang (erhu), Fanny Vicens (accordion), Christelle Séry (guitar) 

CD Program: 

Leilei Tian (田蕾蕾) : Le discours d’une larme perdue (淚之語 2012) for erhu and guitar

Wei-Chieh Lin (林煒傑) : Ruins (古墟 2017) for erhu and two performers 

Lin-Ni Liao (廖琳妮) : Le train de la vie III - WE (浮生III, 2012) for erhu and electronics

Heng Chen (陳珩) : Aide-mémoire C (備忘錄 C, 2017) for erhu, accordion and piano

Juan Camilo Hernandez Sanchez : Aquelarres (神秘的聚會 2012) for erhu and accordion

Christian Eloy : Fold-in (折疊 2017) for acousmatic music

Ying-Chieh Wang (erhu), Fanny Vicens (accordion), Jennifer Hymer (piano) & Christelle Séry (guitar) 

------

Co-production: L'empreinte digitale & Yunshuyachi Ensemble 

With the support of: SACEM, La Copie Privée, Théâtre du Petit Miroir and L'église Saint Merry

Info. Tout Pour la Musique Contemporaine

Contact - tpmcparis@gmail.com

Photography : Catherine Peillon  l  Calligraphy : Yung-Shan Tsou

Journée d’Étude Internationale

Organisée par le groupe de recherche « Marionnette » du CIRRAS

Centre International de Réflexion et de Recherche sur les Arts du Spectacle

Pilotée par Véronique de Lavenère

L’art de la marionnette, un art en mutation

Traditions/transmissions, métissages, émergences

Cette journée propose une réflexion sur l’articulation tradition/création dans l’art des marionnettes aujourd’hui: la pérennité de pratiques traditionnelles, les reviviscences de certaines formes, les adaptations, transformations et circulations, mais aussi les emprunts, rencontres et créations multiculturelles.

À travers la diversité des formes, dans le contexte d’évolution des sociétés et de mondialisation actuel, la réflexion autour de la notion de création/tradition, interrogera  les questions de transmission, de maintien et circulation des formes traditionnelles, leurs mutations et dynamiques de changement et l’articulation de l’émergence de nouvelles formes pluriculturelles faisant entrer les marionnettes dans les formes d’art contemporaines, mais bien souvent empruntes de nécessité « de retour aux sources » questionnant « l’identité culturelle ».

9h30 Accueil

 

10h à 12h30

Christine Zurbach, Professeur au département de Théâtre de l’Université d’Evora (Portugal)

« Le théâtre de marionnettes anciennes : questions d’héritage (Portugal) »

Alice Gaudry, Comédienne, Auteur de l’ouvrage  Le théâtre sur eau du Viêt Nam, Jouer avec le fluide »

« Les marionnettes sur eau du Viêt Nam,  un art de jouer avec l’eau »

Robin Ruizendal, directeur du musée Lin-Liu-Hsin, musée de marionnettes de Taipei  (Taiwan)

« Puppet Costumes and People in Southern Fujian, China »

Véronique de Lavenère, Ethnomusicologue, Docteur de Paris 4 Sorbonne, IReMus Institut de Recherche en Musicologie, Responsable du groupe « Marionnette » au CIRRAS.

« Renaissances et émergences dans les arts de la marionnette au Laos »

 

12h30 à 14h  Pause déjeuner

 

 14h à 17h

Françoise Quillet Maître de conférence HdR, responsable du CIRRAS Centre de Réflexion et de Recherche International sur les Arts du Spectacle

« L'acteur, la marionnette dans Tambours sur la digue ( texte d'Hélène Cixous, mise en scène d'Ariane Mnouchkine)

Lise Guiot, Docteur en Art du spectacle à l’Université Montpellier III, laboratoire RIRRA21, Montpellier III.

« Tradition et modernité d’un théâtre de fantômes : les influences d’Okamoto Hoichi. Une nouvelle expression des traditions japonaises »

Alexandra Beraldin, intervenante à l’IPAG, Ecole Supérieure de Commerce, et Directrice de Production.

« Subvertir le mannequin dans les œuvres Showroom Dummies #3 de Gisèle Vienne et d’Etienne Bideau-Rey et Maniacs d’Ulrike Quade Company »

Lucile Bodson, Présidente du Mouffetard, Théâtre des Arts de la Marionnette (Pairs), membre de l’UNIMA, ancienne Directrice de L’Institut et de L’école Nationale Supérieure de la Marionnette  IIM et ESNAM.

« Tendances et évolutions de la création contemporaine à travers les travaux collectifs et personnels des élèves-marionnettistes de l’ESNAM »

Clément  Peretjatko, Metteur en Scène et marionnettiste, Cie Collapse (lyon), ancien élève de l’ESNAM

« Voyage entre le théâtre traditionnel ukrainien le Vertep et les aspirations post-Maïdan »

le 17 Novembre 2017

Maison des Sciences de l’Homme, EHESS,

54 Boulevard Raspail, 75006 Paris

Salle du conseil A/B  S1-28

de 9h30 à 17h00

séance du séminaire d'ethnomusicologie de Paris-Sorbonne, le 17 novembre 2017
 
Eftychia Droutsa présentera sa thèse, Musiques mineures, Le rituel de mevlud chez les femmes pomak en Thrace Occidentale, dont la soutenance est prévue le mercredi 13 décembre 2017 à 9 h
vendredi 17 novembre de 16h à 18h en salle 134, Centre universitaire Clignancourt
sur réservation pour les personnes extérieures à Paris-Sorbonne

GILGIT-BALTISTAN, CHARSADDA, BALOUTCHISTAN

Chants soufis, musiques populaires, musiques de transe

header fi17 pakistan1

header fi17 pakistan1
Le Festival de l’Imaginaire s’associe au Théâtre de la Ville pour offrir un voyage musical d’une frontière à l’autre du Pakistan, au fil de deux journées bien remplies.

Venus de la province de Gilgit-Baltistan pour la première fois en France, Abid Karim et Gulbahar Shah font partie de ces quelques dépositaires ayant hérité des textes sacrés de leurs aïeux, rédigés parfois en langues anciennes, le plus souvent en persan. Représentant la nouvelle génération, la jeune Amreen assure sans conteste la pérennité de ces chants que son père interprétait dans les cérémonies soufies. Originaires du Swat, au centre nord du pays et également pour la première fois en France, Ustad Zainullah Jan et Zulfiqar proposent pour leur part une invitation à la danse. Zainullah, véritable acrobate du sétâr, et le percussionniste Zulfiqar forment un duo dont l’évidente complicité musicale se mesure à l’intensité de leurs regards. Pour ce concert, ils alterneront charbita (histoires romantiques) et rubai (poèmes d’amour).
À l’ouest du Pakistan s’étend le Baloutchistan, immense région désertique dont la frontière déborde sur le sud de l’Iran et l’est de l’Afghanistan. Les maîtres Ustâd Abdulrahmân Surizehi au benju et Abdul Wahid au suroz démontrent tour à tour avec virtuosité la richesse née de cette diversité. Après s’être laissé ensorceler par ces musiques d’exorcisme, de guérison et de transe gwâti-damâli, le luth damboura nous accompagne ensuite à Kalat, au son des chants et danses populaires du charismatique Muhammad Akhtar Chanal, et enfin à Dera Bugti, où les frères Hussain réinterprètent avec bonheur l’héritage de leur père, le grand Ustâd Sachu Khân, qui a poussé l’art du suroz à son firmament.

Samedi 18 novembre à 20h30
Musique soufie
Abid Karim chant, rubâb
Amreen chant, rubâb
Gulbahar Shah chant
Ershad Vaeztehrani daf
région de Gilgit-Baltistan

Ustad Zainullah Jan chitrali sitar
Zulfiqar kouzeh, tatqé
région du Swat

Dimanche 19 novembre à 11h
Salon de musique

Ustad Abdulrahman Surizehi benju
Darehan Khan tamburDimanche 19 novembre à 15h
Musique de transe

Abdul Wahid suroz
Ustad Abdulrahman Surizehi benju
Muhammad Akhtar Chanal chant
Riaz Hussain suroz
Khadim Hussain damboura, chant
Darehan Khan tanbur
Ershad Vaeztherani percussions
région du Baloutchistan

Paris, Théâtre de la Ville - Espace Cardin
1 avenue Gabriel
75008 Paris

Séminaire de formation à la recherche en ethnomusicologie

Musée de l'Homme, 17 place du Trocadéro, 75116 Paris 3e étage, Salle Henri Breuil

Ce séminaire s'adresse à tous les étudiants ayant comme objet de recherche la musique ou sa pratique dans des contextes traditionnels ou populaires. Il vise les ethnomusicologues ainsi que les ethnologues, les musicologues ou toute personne travaillant dans le domaine de la littérature orale.

La construction de l'objet d'étude, la recherche d'une méthodologie adaptée à sa problématique et la mise en pratique d'une approche interdisciplinaire des phénomènes musicaux sont au centre de l'enseignement. Ce dernier prend appui sur des études de cas concrets issus des recherches des participants.

Le séminaire a lieu une à deux fois par mois le vendredi de 10h à 13h à l'adresse ci-dessus.

 

Vendredi, 8 décembre 2017, 10h-13h
Musée de l'Homme, 17 Place du Trocadéro, 75116 Paris
3e étage, Salle Henri Breuil

 

Olivier Tourny : "Répertoires musicaux liturgiques de l’Abbaye bénédictine d’Abu Gosh (Jérusalem): fixité, variabilité, créativité"

***

Pour des raisons de sécurité, il est important d'être inscrit au plus tard le mercredi 6 décembre 2017

Contact: Susanne Fürniss, furniss@mnhn.fr

Joomla SEF URLs by Artio