Événements

Concerts, conférences, soutenances de thèses...

Affiche brunch

Affiche brunch

EthnomusiKa fait sa rentrée avec un brunch ce dimanche 7 octobre à la Péniche Anako de 12h à 14h : “Regards croisés sur danser en Iran / Région Ouïgoure” avec Kamnoush Khosrovani et Mukaddas Mijit.

Cette discussion-dansée est une invitation pour découvrir les expériences de terrain de deux anthropologues et praticiennes de la danse. 

Kamnoush Khosrovani (danseuse-doctorante en anthropologie de la danse) et Mukaddas Mijit (danseuse-docteure en ethnomusicologie) croisent ici leurs histoires, questions et pratiques de danse, ancrées respectivement dans le contexte socio-historique de l’Iran et de la région Ouïghoure.

A la suite de la conférence elles vous ouvriront l’espace pour entrer en danse et continuer la réflexion autour des expériences et représentations de l’acte de danser dans chaque terrain.

InB.a.d.a.n.Lab en partenariat avec ethnomusiKa vous invite à la première discussion-dansée du cycle “What do we talk about when we talk about dancing?” 
InB.a.d.a.n.Lab est un espace de collaboration, de création et de documentation par et pour les chercheurs et praticiens d horizons différents qui ont le mouvement comme matière de réflexion et de fair

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Filmer la musique : cinéma et anthropologie

----------------

Journées de formation

organisées par le Festival Haizebegi et le BTS Audiovisuel de Biarritz en partenariat avec l’Ethnopôle basque / Euskal Ethnopoloa, le Centre Georg Simmel (EHESS), de l’Université de Tours 

Cette formation s’adresse aux apprentis réalisateurs et chercheurs désireux d’acquérir un complément de formation dans le domaine de l’anthropologie visuelle. Dans l’esprit du festival Haizebegi, ces journées sont conçues comme un lieu de croisement de regards et de pratiques entre les mondes de la formation à l’audiovisuel, de l’anthropologie et de l’ethnomusicologie. Elles visent à apporter des éléments concrets pour la pratique et la réflexion autour de supports filmiques.

Ces rencontres s’organisent en deux volets complémentaires. D’une part, des rencontres avec des réalisateurs et anthropologues. D’autre part, une mise en pratique par groupes sur les concerts et spectacles du festival Haizebegi, avec un suivi des groupes de tournage et un échange collectif sur les rushes. Les stagiaires auront aussi la possibilité de suivre les concerts, débats et rencontres programmés dans le cadre du Festival Haizebegi.

Programme

Le Coran à tue-tête. Exubérance et aspérité dans la récitation collective dite taḥzzabt (sud du Maroc)

Lundi 5 novembre 2018, 14h-16h, salle 308F, MAE, Université Paris Nanterre

Anis Fariji (CJB – ANR ILM)

Au Maroc, la récitation collective du Coran est considérée comme une véritable tradition, une spécificité locale louée et défendue par les autorités religieuses officielles. Mais sur cet arrière-fond se détache cependant une manière singulière de réciter collectivement le Coran, portant un nom propre, qui suscite quant à elle discorde et réticences : la taḥzzabt. Car là où les récitations collectives conventionnelles sont quiètes, statiques et lisses, la taḥzzabt, elle, est vigoureuse, animée et âpre. On y récite le Coran à tue-tête, qui plus est en allant crescendo de manière parfaitement synchrone. C’est qu’il s’agit, en fait, d’une épreuve collective où l’exubérance est le maître-mot, aussi bien dans la manière de déclamer et d’articuler le texte sacré que dans la texture vocale. Dimensions de compétition, de fête, voire de jeu, mais aussi et avant tout dimension impérieuse du sacré se nouent toutes dans cette pratique vocale coranique et agissent éminemment sur sa pâte sonore particulière. À la lumière de la complexité et de l’ambivalence du phénomène religieux, cette présentation entend examiner un tel rapport de corrélation entre les qualités esthétiques de la taḥzzabt et les facteurs anthropologiques qui la sous-tendent.

CREM Anis Fariji Novembre

CREM Anis Fariji Novembre

Les journées doctorales d’ethnomusicologie 2018 se tiendront cette année les 23-24 novembre à la Maison de la Recherche. 

Elles accueilleront une étape du séminaire nomade de la Société française d’ethnomusicologie consacré cette année au thème de "Musique et immigrations", avec une intervenaiton de Talia Bachir-Loopuyt et de Luc Charles-Dominique.

Entrée libre, réservation conseillée

Journées doctorales d’ethnomusicologie 2018
8es Rencontres internationales de doctorants en ethnomusicologie
Paris, Maison de la Recherche, 23-24 novembre, D 040
28 rue Serpente 75006 Paris (Métro Odéon ou Saint-Michel)
 

Organisées par : 

François PICARD, Professeur d’ethnomusicologie analytique à Sorbonne Université (IReMus, UMR 8223)
Susanne FÜRNISS, Directrice de Recherche CNRS (Éco-anthropologie, MNHN)
Luc CHARLES-DOMINIQUE, Professeur d’ethnomusicologie à l’Université de Côte d’Azur (LIRCES, EA 3159)
Denis LABORDE, Directeur de Recherche au CNRS & Directeur d’études à l’EHESS (Centre Georg Simmel, Paris-
Bayonne)

vendredi 23 novembre 2018 de 14 h à 18 h et samedi 24 de 10 h à 13 h
séminaire nomade le samedi de 15h à 18h

VENDREDI 14H INTRODUCTION
14H30 LEE Wendy, The Nepalese Identity in Migration through Music of Festivals in Singapore,
Otago (NZ), Musique, dir. Henry Johnson and Jennifer Cattermole
15H Chloé LUKASIEWICZ, Chanter tibétain, chanter pour demain : enjeux de la transmission
d’une culture musicale en exil, Nanterre, Ethnomusicologie, CREM, dir. Anne de Sales et
Christine Guillebaud
15H30 Kaveh HEDAYATIFAR, Une brève histoire de l’évolution de l’expression corporelle dans les
musiques en Iran, Evry, Théâtre, Labo Synergies Langues, Arts et la Musique, dir. Isabelle
Starkier
16H30 Sogol MIRZAEI, Les écoles et les styles d’interprétation du târ iranien Sorbonne,
Musicologie, dir. Frédéric Billiet et Farrokh Vahabzadeh
17H30 CONCLUSION

SAMEDI 10H INTRODUCTION
10H30 Sisa CALAPI, Etudier les esthétiques rituelles de la célébration de l’Inti Raymi à Cotacachi
et à Imantag (Province d’Imbabura, Equateur) Méthodologies et perspectives d’une
recherche doctorale en anthropologie de la musique et de la danse, Nanterre,
Ethnomusicologie, CREM, dir. Jean-Michel Beaudet
11H Julie DONATIEN, Chant rituel et efficacité : la toada dans le xangô, religion afrobrésilienne
de Recife, Nanterre, Ethnomusicologie, CREM, dir. Jean-Michel Beaudet
11H30 Solène HEINZL, Austérité et vie musicale en banlieue Parisienne : le cas
d’ethnomusicologie urbaine de l’ex ville nouvelle de Cergy-Pontoise, Royal Holloway,
Londres, dir. Anna Morcom & Derrick Chong
12H Morgane MONTAGNAT, Les espaces des mondes du trad : de l’idéal rural aux
recompositions spatiales, une géographie mobile et affective, Lyon 2, géographie, Labo
Etudes rurales, dir. Claire Delfosse

12H30 CONCLUSION
 
15h Séance du séminaire nomade de la SFE 2018-2019 Musique et immigrations avec
Talia BACHIR-LOOPUYT (Tours, Interactions Culturelles et Discursives ; chercheuse
associée au Centre Georg Simmel), Musiques de l'immigration, musiques de migrants,
musiques migrantes ? Sur quelques hésitations terminologiques dans les recherches en
France et en Allemagne
Luc CHARLES-DOMINIQUE (Côte d’Azur - LIRCES), Les “bandes de violons” en Europe :
cinq siècles de transferts culturels ; Des anciens ménétriers aux Tsiganes d’Europe
centrale.
 
journees doctorales ethnomusicologie 2018 page1
journees doctorales ethnomusicologie 2018 page1

Séminaire de formation à la recherche en ethnomusicologie

Musée de l'Homme, 17 place du Trocadéro, 75116 Paris 3e étage, Salle Henri Breuil

Ce séminaire s'adresse à tous les étudiants ayant comme objet de recherche la musique ou sa pratique dans des contextes traditionnels ou populaires. Il vise les ethnomusicologues ainsi que les ethnologues, les musicologues ou toute personne travaillant dans le domaine de la littérature orale.

La construction de l'objet d'étude, la recherche d'une méthodologie adaptée à sa problématique et la mise en pratique d'une approche interdisciplinaire des phénomènes musicaux sont au centre de l'enseignement. Ce dernier prend appui sur des études de cas concrets issus des recherches des participants.

Le séminaire a lieu une à deux fois par mois le vendredi de 10h à 13h à l'adresse ci-dessus. Contact Susanne Fürniss furniss@mnhn.fr

• vendredi, 23 novembre : Miklós Both, Susanna Karpenko et un groupe de chanteurs traditionnels ukrainiens des villages de Svarycevyčy (département de Dubrovycja) et Stari Koni (département de Zarične) : Présentation-atelier exceptionnel du projet "Polyphony - Preserving the Endangered Cultural Heritage" du Centre national de Culture populaire Musée Ivan Honchar (Kiev, Ukraine). Cette séance a lieu dans la salle Boris Vildé (toujours 3e étage du Musée de l'Homme).

• vendredi, 14 décembre 2018 : Estelle Delavennat : Projet de thèse : L'ensemble polyphonique Drevo et son rôle dans la transmission des polyphonies ukrainiennes

• vendredi, 25 janvier 2019 : Alice Tacaille (IreMus) : "Présentation de la plateforme d'analyse Carnet de Notes"
Joomla SEF URLs by Artio