Séminaires

PLANIDERAS tumba del caballero sancho saiz de carrillo

PLANIDERAS tumba del caballero sancho saiz de carrillo

L'histoire culturelle du cri : le langage des émotions et la technologie de la voix haute

Séminaire du CREM avec Ana Lidia Domínguez Ruiz

Lundi 29 mai de 14h à 16h, à la MAE (Université Paris Nanterre), salle 308

 

Le cri est la première émission vocale de l'être humain et l'unique expression possible pendant les premiers jours de vie, il émerge de l'incontinence des sensations telles que la douleur, la colère ou la faim ; dans la troisieme semaine apparaît le cri délibéré, par lequel l'enfant mobilise les personnes autour de lui pour satisfaire ses besoins. Le cri réactif et le cri intentionel sont les deux lignes de recherche de ce travail documentaire conduit à la manière d'une histoire culturelle, dont l'objectif est d'analyser la diversité des pratiques du cri de l'être humain et pas seulement de l'enfant, en se fondant sur les perspectives énérgetique et technologique de la voix haute. D'une part, le cri est étroitement lié au langage des émotions et appartient au domaine des facultés sensibles dans la mesure où un geste sonore est parfois plus efficace que n'importe quel mot pour s'exprimer. D'autre part, cette recherche propose de concevoir le cri comme une technologie, c'est-à-dire qu'il implique un savoir-faire précis qui combine la connaissance du système phonateur et les techniques vocales pour ajouter de la puissance à la voix, le principe physique de propagation des ondes, les qualités acoustiques de l'espace et la création de codes sonores pour satisfaire de nombreux besoins. La vocation de ce travail est de mettre en évidence la complexité de l'expérience humaine, le rôle de la vie affective dans le contrôle des énergies sociales et l'inventivité de l'être humain pour diversifier une ressource apparemment insignifiante.

Ana Lidia Domínguez Ruiz est enseignante-chercheuse à l'Universidad Pedagógica Nacional de México et chercheuse accueillie au CREM. 

Les puits chantants d'Arabie orientale: la pratique du Zamat au Sultanat d'Oman

Séminaire du CREM avec Maho Sebiane

Lundi 12 juin, de 14h à 16h à la MAE (Université Paris Nanterre), salle 308

Dans la plaine côtière semi-désertique du nord du Sultanat d’Oman, l’apport en eau douce dépend essentiellement des ressources aquifères superficielles. Pour l’activité agricole, ce précieux liquide était extrait mécaniquement à partir de puits creusés au sein des palmeraies et au moyen d’une charpente, haute de plusieurs mètres, à laquelle était fixée une poulie en bois. 
Depuis le milieu du XXe siècle, le puisage s’est motorisé, mais les anciennes structures en bois demeurent. Leur conservation de nos jours participe d’une pratique qualifiée de « musicale » nommée Zamat par ses adeptes. Ces derniers réalisent une mélodie en jouant sur le frottement de la poulie autour de son support en bois.
Organisés en deux camps opposés et respectant un code moral strict qui les unit, ces adeptes de tous âges et de toutes conditions se réunissent régulièrement de nuit dans les palmeraies pour se livrer à un affrontement symbolique en présence d’un public déchainé. Cette lutte dénommée al-Qatla [la tuerie] oppose deux équipes. À l’aube, après une nuit d’engagement musical et sonore intense, les vainqueurs auront démontré à tous leur grande maitrise à produire collectivement une mélodie parfaite et un son de poulie grave et fort. De leur côté, les vaincus résignés préparent déjà leur revanche pour la prochaine rencontre.
Cette intervention s’appuie sur un terrain d’enquête préliminaire effectué au cours de l’hiver 2017. Elle propose de présenter les premiers éléments de compréhension de cette pratique singulière et unique dans cette région de la péninsule Arabique.

Séminaire de formation à la recherche en ethnomusicologie

Musée de l'Homme, 17 place du Trocadéro, 75116 Paris 3e étage, Salle Henri Breuil

Ce séminaire s'adresse à tous les étudiants ayant comme objet de recherche la musique ou sa pratique dans des contextes traditionnels ou populaires. Il vise les ethnomusicologues ainsi que les ethnologues, les musicologues ou toute personne travaillant dans le domaine de la littérature orale.

La construction de l'objet d'étude, la recherche d'une méthodologie adaptée à sa problématique et la mise en pratique d'une approche interdisciplinaire des phénomènes musicaux sont au centre de l'enseignement. Ce dernier prend appui sur des études de cas concrets issus des recherches des participants.

Le séminaire a lieu une à deux fois par mois le vendredi de 10h à 13 h à l'adresse ci-dessus. Contact Susanne Fürniss furniss@mnhn.fr

• vendredi, 16 juin 2017 : Intervenant et : "Titre à préciser"

Séminaire de formation à la recherche en ethnomusicologie

Musée de l'Homme, 17 place du Trocadéro, 75116 Paris 3e étage, Salle Henri Breuil

Ce séminaire s'adresse à tous les étudiants ayant comme objet de recherche la musique ou sa pratique dans des contextes traditionnels ou populaires. Il vise les ethnomusicologues ainsi que les ethnologues, les musicologues ou toute personne travaillant dans le domaine de la littérature orale.

La construction de l'objet d'étude, la recherche d'une méthodologie adaptée à sa problématique et la mise en pratique d'une approche interdisciplinaire des phénomènes musicaux sont au centre de l'enseignement. Ce dernier prend appui sur des études de cas concrets issus des recherches des participants.

Le séminaire a lieu une à deux fois par mois le vendredi de 10h à 13 h à l'adresse ci-dessus. Contact Susanne Fürniss furniss@mnhn.fr

• vendredi, 7 juillet 2017 : Sylvie Le Bomin : "Titre à préciser"

Joomla SEF URLs by Artio