organiste fou V Marco images kmorand thumb other150 0

L'orgue rend-il fou ? Construction sociale et symbolique de l'identité muscienne des organistes en France, Marie Balthazar (LISST-CAS

C’est en m’appuyant sur l’élaboration endogène d’une figure type de l’organiste raté – « l’organoïde » – telle qu’elle est construite et véhiculée par les organistes eux-mêmes, que j’aborderai la question de leur devenir musicien. Cette figure négative, en stigmatisant celui qui, se trompant de chemin, n’a pas réussi à devenir un musicien accompli, permet de saisir, en creux, les ressorts d’un apprentissage réussi. Elle signale aussi les dangers que l’orgue fait courir à celui qui en a choisi la voie, nous mettant sur la piste d’une dimension initiatique propre à l’apprentissage de l’orgue et de la musique par les organistes.

Le séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Lundi 11 Mars 2019 14:00 - 16:00

Joomla SEF URLs by Artio