ob 8f6da3 affiche colloque

ob 8f6da3 affiche colloque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 et 13 avril 2019
Centre Français du Patrimoine Culturel Immatériel Prieuré des Bénédictins
2 rue des Bénédictins - 35500 Vitré

Le carnaval est un phénomène festif protéiforme. Les travaux scientifiques qui abordent cet objet d’étude sont issus non seulement des sciences sociales comme l’anthropologie, la sociologie et l’ethnographie mais aussi, d’une manière plus générale, des sciences humaines incluant les sciences de l’art (arts du spectacle, arts plastiques, musicologie), l’histoire, la littérature, la philosophie, les sciences politiques ou même encore le droit et l’économie. Le carnaval semble mettre en relief les multiples facettes de l’humanité et, de ce fait, la pensée en carnavologie apparaît comme éminemment pluridisciplinaire. Les chercheurs/euses se contentent-elles/ils de se restreindre aux méthodologies proposées par leurs propres disciplines ou s’essaient-elles/ils à des combinaisons de protocoles et d’outils de recherche appartenant à différentes disciplines? Ces associations créent-elles de nouvelles méthodologies ou sont-elles de simples « bricolages » ?

En plus d’être protéiforme le carnaval est polymorphe et se manifeste sous des latitudes et des temps différents poussant parfois les limites mêmes de sa propre définition. Du carnaval s’articulant autour de Mardi gras au carnavalesque incluant toutes formes de mascarades populaires (Gay pride, supporters de foot, Halloween, zombie walk, fausse manifestation de droite, etc.) en passant par le carnaval importé et exposé (carnaval tropical de Paris), le carnaval oblige-t-il cependant à des méthodes de recherche similaires ? Existe-t-il une approche méthodologique du carnaval en soi dont la pluridisciplinarité serait inhérente et cohérente ?

Ce colloque s’articulera autour de trois axes thématiques :

Axe 1 : La pluridisciplinarité : une source d’innovation

La combinaison d’outils et de méthodologies de recherche pluridisciplinaires conduit parfois à des assemblages inattendus. La rencontre de ces méthodologies donne-t-elle de nouvelles perspectives à la recherche ? Offre-t-elle de nouveaux paradigmes ? Existe-t-il des problèmes spécifiques à la pluridisciplinarité ? Ou des incompatibilités entre certaines disciplines que les chercheurs/euses en carnavologie rencontrent ? Le croisement des disciplines permet-il de contourner ou d’aller au-delà des limites des méthodologies propres à chaque domaine ?

Axe 2 : Carnival studies ou carnavologie : une science à part entière

La carnavologie est-elle une science pluridisciplinaire ou une science à part entière qui nécessiterait l’élaboration d’une définition propre à elle-même incluant une mise en avant de sa propre méthodologie ? D’un point de vue comparatiste, les carnavologues, aussi divers que soient leurs domaines respectifs, se rejoignent-ils/elles sur certaines approches ? Le carnaval, bien que polymorphe, induit-il cependant une méthodologie unifiée ? Existe-t-il une hiérarchie des méthodologies à laquelle chaque carnavologue semble se soumettre ? Cette hiérarchie est-elle nécessaire ou sclérosante ?

Axe 3 : Théories post Bakthine

Cet axe abordera l’histoire des études sur le carnaval et ses pratiques. La recherche sur les expressions carnavalesques a-t-elle évolué et comment ? D’où tire-t-elle son origine et quelle est son évolution ? Existe-t-il des paradigmes ou des branches, des écoles dans son domaine ? Les théoricien.ne.s du carnaval qui ont laissé leur empreinte peuvent-ils/elles être dépassé.e.s et comment ? Comment passer de la diversité des études sur les pratiques festives et carnavalesques à la construction d’une perspective commune aux Carnival studies, et en quoi une telle perspective pourrait-elle se distinguer d’autres champs d’étude thématique qui voient actuellement le jour à l’exemple des Gender studies ou des Performance studies ?

L’objectif de ce colloque est d’explorer les limites, les taxonomies, les définitions afférentes à une ou des méthodologie(s) de la recherche sur les pratiques festives et carnavalesques. Il offrira un espace d’échanges et de discussions autour des pratiques de recherche et de leurs innovations.

Modalités de soumission :

Les propositions de communication, d’une longueur maximale de 500 mots sont à envoyer à l’adresse suivante : colloque.carnaval2019@orange.fr
Avant le : 31 octobre 2018

Joomla SEF URLs by Artio