Actualités de l'ethnomusicologie

Les Danses sacrées du Tibet, une méditation en actionphoto 00152 fd

photo 00152 fd

Les danses sacrées du Tibet frappent par leur gestuelle ritualisée, leurs costumes multicolores et leurs masques impressionnants. Elles ne sont pourtant pas un simple spectacle. Héritières d’une tradition visionnaire millénaire, elles sont, pour ceux qui les exécutent, une méditation profonde et, pour ceux qui les regardent, un enseignement et une bénédiction. L’auteur, explorant leurs origines, leur fonction, leur mode d’apprentissage et leur déroulement, nous donne toutes les clés pour les comprendre.

L'auteur : Nathalie Gauthard est professeur d’ethnoscénologie à l’université de Nice, a consacré sa thèse aux moines danseurs du Tibet, dont elle est une des meilleures spécialistes.
 

visuel 1480 digipak Copie

visuel 1480 digipak Copie

Les Contes sonores sont une suite de treize pièces musicales associant des sources enregistrées en différentes régions d’Amazonie : sons de l’environnement, bruits émis par les animaux et les hommes, musiques. Ces contes sont la version stéréo d’une installation sonore spatialisée, diffusée dans l’exposition temporaire «Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt», présentée au MEG.

Les pièces musicales sont construites sur la base de narrations racontant certaines réalités de la vie quotidienne (chasse, pêche, déforestation, etc.) ou d’autres activités plus spectaculaires (initiations, séances de guérisons, etc.). L’auditeur est invité à lire ces récits tout en écoutant la plage correspondante du CD.

Enregistrements de N. Bammer, M. P. Baumann, B. Brabec de Mori, J. Hill, M. Lewy, F. López de Oliveros, J.-F. Schiano, D. Schoepf.

Textes de Bernd Brabec de Mori et Matthias Lewy (présentés en français, anglais et allemand)

Production, conception et réalisation de l’installation sonore: Nicolas Field.

Sous la direction de Madeleine Leclair.

CD MEG-AIMP CXII-VDE-1480

Prix: CHF 30

Commande : http://www.ville-ge.ch/meg/cd.php

cem 28 couv 964x1361px

cem 28 couv 964x1361px

L’étude du goût musical a rarement été appliquée aux musiques de tradition orale. Ce numéro aborde cette question non pas sous l’angle philosophique ou sociologique, mais d’un point de vue spécifiquement ethnomusicologique. Il s’agit de montrer comment des musiciens de sociétés variées, expriment et manifestent leurs goûts sur la musique qu’ils pratiquent, en fonction de leurs champs d’expérience.

A partir de l’hypothèse qu’il existe partout une conception du « bien chanter » et du « bien jouer » qui sous-tend les divers savoir-faire musicaux, ce volume aborde les critères du goût musical selon plusieurs méthodes, notamment par l’analyse du vocabulaire des jugements de goût et celle des modalités d’exécution, le tout en relation aux contextes et aux systèmes de pensée locaux. Ce dossier s’attache ainsi à décrire les conceptions vernaculaires du goût musical afin d’explorer le champ des valeurs qu’il manifeste et dont il témoigne.

Les documents multimédia de ce volume peuvent être consultés à l'adresse suivante : www.adem.ch/ce28

couverture bechonnet

couverture bechonnet
La Maison du luthier / Musée  à Jenzat, a le plaisir de vous annoncer la parution

de « Bechonnet et les cornemuses en France ».

Le livre comporte 144 pages en quadrichromie avec plus de 200 photos.

L'ouvrage offre un bilan des recherches menées à ce jour sur les cornemuses en régions. Il dévoile aussi l'étonnant cahier de Joseph Béchonnet, le plus célèbre facteur de cornemuses en France.

Vous trouverez un descriptif plus détaillé ici (bon de commande) ou en vous rendant sur le site de la Maison du luthier / Musée (rubrique publications) : http://www.maison-luthier-jenzat.fr

 

Simha Arom a dispensé les 7 et 8 novembre 2014 un séminaire sur les polyphonies géorgiennes à l'université Jean Monnet de Saint-Etienne. La quasi intégralité de son intervention est en ligne sur la chaîne youtube de l'université Jean Monnet. Le chapitrage a été réalisé par Mathilde Piper, étudiante de Master 2 Recherche en ethnomusicologie.

captation vidéo

S’appuyant sur des documents audio-visuels, Simha Arom nous a fait découvrir les polyphonies vocales géorgiennes. L’accent a été mis sur sa démarche heuristique, c’est-à-dire sur le cheminement de sa recherche initiée il y a neuf ans. Il nous a expliqué comment les méthodes qu’il a éprouvées sur des terrains africains peuvent être ici réutilisées. Il a montré aussi les liens qu’il tisse entre le chant polyphonique géorgien de tradition orale et les polyphonies médiévales du XIVème siècle.

Cette rubrique recense quelques publications des membres : livres, disques, outils multimedia, etc. Les travaux financés par la Société sont distingués dans la rubrique Publications.

Cette rubrique contient des appels pour des colloques, des publications collectives, des concours, des postes à pourvoir.

Joomla SEF URLs by Artio