Actualités de l'ethnomusicologie

Publication de la thèse de Dariush Zarbafian

Imprimé à la demande par l'Atelier National de Reproduction des thèses.

Cliquer sur le lien ici pour passer commande.

Résumé:

La présente recherche a pour but d'étudier l'ensemble du répertoire de la musique savante iranienne appelé radif. Elle propose une nouvelle classification des modes de cette musique, considérant que, pendant l'ère moderne de la musique iranienne, l'influence de la théorie de la musique occidentale d'une part, et une articulation faussée entre la théorie et la pratique de cette musique d’autre part, ont conduit à une classification arbitraire des modes iraniens.

En effet, au cours de leur histoire, ces systèmes - par ailleurs très anciens -, ont subi des altérations majeures qui en ont occulté la cohérence initiale. En tant que musicien praticien et originaire de l'Iran, nous avons été confronté à bon nombre d’incohérences dans nos multiples tentatives de d’appréhension globale du système modal iranien ; les explications théoriques existantes n’ont jamais pu satisfaire totalement notre curiosité.

Dans cette thèse, nous avons – humblement – cherché à dénoncer les faux semblants. Nous avons engagé une démarche scientifique, afin d’essayer de mettre en évidence une classification plus simple et plus cohérente.

couvertureDevant-211x300

couvertureDevant-211x300
Par Frédéric Léotar, 2014, Editions Vrin, 304p.

Dans cet ouvrage, l'auteur élabore une méthodologie pour l'étude des répertoires turciques d'Asie intérieure, à partir de l'examen comparatif de pièces appartenant aux répertoires de la vie quotidienne et rituelle de plusieurs populations turciques. 

Cet espace n'a cessé de fasciner les voyageurs, missionnaires, archéologues et historiens. Or, leurs récits anciens laissent peu de place à la description des traditions musicales. Même si la documentation ethnomusicologique s'est enrichie depuis les années 1950, et surtout après la chute de l'empire soviétique, aucune étude d'envergure n'avait été, jusqu'ici, consacrée à la systématique de ces musiques. Ce livre propose donc une méthodologie novatrice pour l'étude des répertoires turciques d'Asie intérieure. À partir de matériaux recueillis sur le terrain, l'auteur dévoile le fonctionnement de pièces musicales appartenant aux différents répertoires de la vie quotidienne et rituelle, et qu'il a recueillies auprès des populations touvas, kirghizes, ouzbèkes, kazakhes et karakalpakes. Fondamentalement comparative, cette entreprise intègre également des données paramusicales et conceptuelles à l'analyse formelle considérée ici comme une voie privilégiée pour accéder aux structures inconscientes de « l'homme-musicien ».

L'étude est accompagnée de nombreux tableaux, d'un cahier d'illustrations et d'un site internet où sont consultables l'ensemble des exemples audios et vidéos (http://lasteppemusicienne.oicrm.org).

Couverture CLO 73-74

Couverture CLO 73-74
Sandra Bornand et Maria Manca ont le plaisir de vous annoncer la parution, aux "Cahiers de Littérature Orale", de la dernière publication du GREP, intitulée "D'un rythme à l'autre" (voir image ci-contre pour le contenu). 

Ce numéro double de la revue est le fruit de deux années de séminaire à Paris 7, sur les changements de rythme. Il couvre un large champ d'études ethnopoétiques, allant d'un rituel de Sparte au 7e siècle avant J-C au rap anglo saxon d'aujourd'hui, et interroge les situations, caractéristiques et significations des basculements de rythme au sein d'événements poétiques et musicaux souvent dansés.

Cet ouvrage est publié par la Maison du luthier / Musée, dans la collection Musiques populaires inédites.

Le livre comporte 144 pages et plus de 140 photos.

 

Grâce aux cahiers de ventes des luthiers Pajot Jeune, Pajot Fils et Pimpard à Jenzat, le livre vous permet de découvrir plus de deux mille joueurs de vielle répartis en France, Auvergne, Bourgogne, Centre et Limousin. À partir des données brutes comptables, j'ai dressé des notices biographiques en regroupant les ventes et réparations effectuées pour chaque musicien.

 

Vous trouverez un descriptif plus détaillé en pièce jointe ou en vous rendant sur le site de la Maison du luthier / Musée (rubrique publications) : http://www.maison-luthier-jenzat.fr

 

Numéro dirigé par Emmanuelle Olivier, avec des textes de Sarah Andrieu, Élina Djebbari, Jean-Paul Fourmentraux, Denis-Constant Martin, Abdoulaye Niang, Juan Paulhiac, Martin Stokes.

À l’heure où le numérique fait émerger de nouveaux modes d’écriture, d’écoute, d’échange, de circulation et de stockage des données, mais aussi de nouvelles formes d’autorité, d’économies et de types de relation au temps et au monde, ce numéro interroge les notions de création musicale et chorégraphique en contexte de globalisation. À travers une série d’études de cas qui dépassent les distinctions Nord/Sud, écrit/oral, savant/populaire, religieux/profane, on saisit mieux comment ces pratiques participent d’un même régime de création qui, tantôt intègre, tantôt met en tension deux logiques, l’une du renouvellement, l’autre de l’innovation. De la même manière, ces pratiques de composition et de recomposition sont interrogées en termes de régimes d’autorité, ce qui permet de montrer que, dans de multiples régions du monde, des solutions alternatives aux « droits d’auteur », certaines anciennes, d’autres plus récentes, ont été mises en place et s’inscrivent désormais dans ces nouvelles économies de services suscitées par la démocratisation du numérique.

SOMMAIRE

Cette rubrique recense quelques publications des membres : livres, disques, outils multimedia, etc. Les travaux financés par la Société sont distingués dans la rubrique Publications.

Cette rubrique contient des appels pour des colloques, des publications collectives, des concours, des postes à pourvoir.

Joomla SEF URLs by Artio