Parutions

Cette rubrique recense quelques publications des membres : livres, disques, outils multimedia, etc. Les travaux financés par la Société sont distingués dans la rubrique Publications.

Il y a un an sortait le disque Une Anthologie du khöömii mongol, notamment grâce à une aide multimédia de la SFE.

ANTHOLOGIE COUV 4E

ANTHOLOGIE COUV 4E

Depuis une année, ce disque est allé bien au-delà de nos espérances. Grâce aux efforts conjoints menés avec Veevcom et Buda Musique, nous comptons désormais plus de 140 pages de revue de presse sur ce projet ! Et cela continue encore… Les dernières reconnaissances pour clore l'année :

  • Sélection meilleurs albums 2017 par Le Monde
  • Meilleur album 2017 de l'Asie centrale et de l'est par le Transglobal World Music Chart
  • Top 10 du choix 2017 des critiques par le magazine fRoots, dans la catégorie des Compilations rééditions et albums historiques
  • Sélection Favoris 2017 de l'émission Mundofonías

Pour rappel, l'Anthologie avait déjà reçu dans les premiers mois de sa sortie les distinctions suivantes:

  • Coup de cœur de l'Académie Charles Cros
  • Top of the World du magazine Songlines
  • ffff Télérama
  • Bravo TRAD'magazine

Alors, encore merci à la SFE!

Johanni Curtet, Routes Nomades

While the rural polyphonic songs of Georgia (Caucasus) are internationally appreciated and have become a national symbol, the urban instrumental music of the eastern part of the country is less well known. The Georgian DUDUKI, a doiuble-reed wind instrument of the oboe family, is known by different names in neighboring countries such as Armenia, Azerbaijan, Iran and Turkey...

Musique et épopée en Haute-Asie

Mélanges offerts à Mireille Helffer à l'occasion de son 90e anniversaire

 

Musique et épopée en Haute-Asie rend hommage à la richesse et à la diversité des travaux pionniers de Mireille Helffer qui s’étendent sur plus d’un demi-siècle. Musicienne, ethnomusicologue passionnée, elle s’est rendue dès la fin des années 1960 d’abord au Népal, puis en Inde et au Tibet. Elle a su inspirer plusieurs générations de chercheurs en Occident et en Asie. Le livre regroupe les contributions de chercheurs appartenant à sa génération, mais aussi celles de chercheurs plus jeunes qui ont connu ou non Mireille Helffer et ont été influencés par ses travaux ou et ont bénéficié des connaissances qu’elle a transmises. La première partie réunit des contributions traitant d’un des thèmes qui lui sont chers depuis le début de ses recherches : Conteurs et épopée. La deuxième partie est dédiée à la danse, à la musique et au théâtre. La dernière partie réunit des études népalaises et tibétaines qui renvoient aux deux grands pays dont la culture, la spiritualité et la musique ont conquis Mireille Helffer et où elle a pu déployer sa rigueur scientifique et manifester son attachement pour les habitants. Si les textes rassemblés dans Musique et épopée en Haute-Asie sont, pour la plupart, consacrés à ses thèmes de prédilection — littérature orale au Népal, épopée tibétaine de Gesar, musique liturgique et danses sacrées — une large part est dédiée au bouddhisme, à la littérature et à l’art tibétains.

Contributions de Véronique Bouillier, Katia Buffetrille, Hubert Decleer, Franz-Karl Ehrhard, Grégory Forgues, Jean Galodé, Marc Gaborieau, Christine Guillebaud, Roberte Hamayon, Amy Heller, Isabelle Henrion-Dourcy, Samten Karmay, Gisèle Krauskopff, Per Kværne, Marie Lecomte-Tilouine, Bernard Lortat-Jacob, Fernand Meyer, Françoise Pommaret, Rabjam Rinpoche, Dana Rappoport, Matthieu Ricard, Françoise Robin, Geoffrey Samuel et Samten Yeshi.

Les directrices de la publication :
Katia Buffetrille est ethnologue et tibétologue, chercheur à l’École pratique des Hautes Études et affiliée au Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale (CRCAO).
Isabelle Henrion-Dourcy, ethnologue, spécialiste du théâtre et des médias tibétains, est professeure au Département d’anthropologie à l’université Laval (Québec).

Pour le sommaire de l’ouvrage, voir le pdf : https://www.dropbox.com/s/z5hvaam2p6htnny/Volume%20Mireille%20Helffer.pdf?dl=0

 

Présentation : Broché

Nb de pages : 432 pages

Poids : 400 g

Dimensions : 16 cm X 24 cm

Editeur : L'Asiathèque, Maison des langues du monde

Date de parution : 22/01/2018

ISBN : 978-2-36057-106-2

EAN : 9782360571062

Musicologie/Ethnomusicologie: evolutions, problèmes, alternatives (2)

Le titre original de cet article, publié en 2010 après le colloque ICONEA 2008, était "A New Hypothesis for the Elaboration of Heptatonic Scales and their Origins". Cette version publiée par NEMO-Online porte le titre, plus concis, "A Hypothesis for the Elaboration of Heptatonic Scales", l'hypothèse présentée n'étant pas nouvelle (établie en 2003) et toujours non remise en cause dans la littérature musicologique. L'article est corrigé, mis à jour pour la terminologie (voir le "Lexique" de l'auteur dans NEMO-Online Vol. 2 No. 2, avec l'Appendice L – le "Core Glossary" – dans cet article comme complément), et augmenté.  La plupart des tables et figures a été réintégrée dans le texte principal, et l'Appendice G (concernant les échelles à transposition limitée) ajouté, avec son complément Power Point. 

Extraits (adaptés) de l'article (Introduction):

L'acharnement avec lequel la musicologie occidentale a essayé de refondre le système babylonien dans un moule occidental, ne lui convenant pas, est certainement l'expression d'un occicentrisme persistant issu d'une méthodologie, ou plutôt de son absence, parmi les assyriologues et pseudos-musicologues, et de leur acharnement à promouvoir leurs 'découvertes' par le moyen de modèles occidentaux inappropriés. La manière dont les systèmes musicaux sont construits, consciemment ou non, fait partie de la culture d'un groupe 'ethnique' et doit être dévoilée avec le plus grand respect et sans, à tout prix, les rattacher à des cultures qui leurs sont postérieures car cela équivaudrait à une unification colonialiste. Cet article est la conséquence de ma détermination à produire la preuve des faits contre les présomptions issues d'interprétations, et plus particulièrement de démontrer que l'heptatonisme – qui n'est pas universel – n'est certainement pas gravé dans notre inconscient. C'est une structure, entre d'autres, qui éventuellement eût éclos au Proche-Orient comme partie et comme la conséquence d'un autre ou d'autres systèmes, mais non un système nouveau, indépendant et exclusif.

Bruno Chikushin (de son nom d'artiste japonais) Deschênes, auteur du premier livre en français consacré au shakuhachi, est un musicien de formation. Le but de son article est de proposer une analyse du répertoire solo de honkyoku pour shakuhachi du point de vue du musicien. Afin de proposer un modèle qui devrait permetre de mieux comprendre cette musique unique, Deschênes développe les propositions d'auteurs précédents et montre, dans la dernière section, que certaines conclusions de ces auteurs s'appliquent à la musique honkyoku, alors que d'autres ne s'appliquent pas. Bien que ces auteurs présentent une compréhension pertinente de la structure mélodique de honkyoku, Deschênes suggère qu'il y a plus que ce que leurs analayses proposent, soulignant spécifiquement deux aspects importants de cette musique qui sont absents, à savoir que le jeu du shakuhachi consiste d'abord à mettre de l'avant les timbres musicaux et non les hauteurs, et que la qualité mélodique de chaque phrase et de chaque pièce est plus dans les formes mélodiques et les contours créés par les kakuontei (intervalle nucélaire) et les kakuon (note nucléaire) que dans les hauteurs proprement dites (voir aussi le glossaire à la fin de l'article).

(Permalink: http://nemo-online.org/archives/1692)

Anciens articles de NEMO-Online disponibles à http://nemo-online.org/articles.

cahier 4 couv 3

cahier 4 couv 3

L'économie du patrimoine culturel immatériel

Cahier du CFPCI n°4

Les activités qui se développent autour du patrimoine culturel immatériel ont un impact sur l'économie du secteur culturel. Toutefois, la spécificité de ces activités et de ce patrimoine justifie-t-elle une « économie à part », « exceptionnelle » ? Quels références et instruments de la science économique peuvent éclairer ces phénomènes ?

Désormais disponible en ligne, le quatrième numéro des Cahiers du CFPCI rend compte des interventions de chercheurs et de professionnels lors du séminaire international intitulé « Lʼéconomie du patrimoine culturel immatériel », organisé à Vitré par la Maison des Cultures du Monde - CFPCI, avec le soutien et la participation de la direction générale des Patrimoines (ministère de la Culture).

Joomla SEF URLs by Artio