W260150
W260150
Corée
L'art du sanjo de daegeum
par Ahn Sung-woo

Ahn Sung-woo, flûte traversière daegeum
Jo Yong-bok, tambour janggu
Kim Young-gil, cithare ajaeng

Ce CD poursuit la série entamée avec les trois albums consacrés au sanjo de gayageum, d'ajaeng et de geomungo, primés en 2013 par l'Académie du disque Charles Cros.

Né à la fin du XIXe siècle, le sanjo est une suite pour instrument solo parfois accompagné par un tambour. Le sanjo puise dans plusieurs héritages : la musique chamanique improvisée sinawi, l’opéra à un acteur pansori, la musique des lettrés pungnyu. D’abord calme et méditative à la manière d’un impromptu, la pièce composée de plusieurs mouvements gagne peu à peu en rapidité et en virtuosité, entraînant l’auditeur dans une spirale jubilatoire.

Conçu à l’origine pour la cithare à chevalets gayageum, le sanjo a très vite été transposé sur d'autres instruments coréens. La flûte traversière en bambou daegeum, avec ses sonorités tantôt pures et cristallines, tantôt sombres et venteuses, ou encore cuivrées par la vibration d'un petit mirliton, restitue à merveille l'univers contrasté du sanjo.
Ahn Sung-woo, né en 1961 à Paju, est l'un des meilleurs joueurs de daegeum de sa génération. Il interprète ici le sanjo de l'école de Seo Yong-seok, accompagné au janggu par Jo Yong-bok.

Une improvisation en solo et des variations sur un chant de travail et sur de la musique chamanique accompagnées par le maître de la cithare à archet ajaeng Kim Young-gil complètent l’album.

Un CD INEDIT/Maison des Cultures du Monde W260150
7 plages - 59 mn - notice 28 pages français/anglais - distribution SOCADISC.
Enregistrement : Ye-eum Studio (Séoul). Auteurs : Kim Hae-sook, Ahn Sung-woo, Pierre Bois.

Plus d'infos, écouter des extraits, voir des photos, acheter le CD, le télécharger

Joomla SEF URLs by Artio