W260143

W260143
Kim Young-gil, cithare à archet ajaeng
Yoon Ho-se, tambour janggu

Le sanjo est une suite pour instrument solo discrètement accompagné par un tambour. Ce genre apparu à la fin du XIXe siècle puise dans plusieurs héritages : la musique chamanique improvisée sinawi, l’"opéra à un acteur" pansori, la musique des lettrés pungnyu. Inventé en 1890 par le maître de la cithare gayageum Kim Chang-jo, le sanjo est très vite adapté à d'autres instruments.

C'est le cas de l'ajaeng, cette cithare à cordes frottées au timbre puissant, proche du violoncelle, avec des sonorités tantôt soyeuses tantôt granuleuses. D’abord calme et méditative à la manière d’un impromptu, la pièce, composée de plusieurs parties enchaînées, gagne peu à peu en rapidité et en virtuosité. Les joueurs d'ajaeng sont rares, particulièrement ceux qui, comme Kim Young-gil, maîtrisent l'art du sanjo. Ce grand artiste nous propose ici la version qu'il a héritée de son maître, Pak Jong-sun, suivie d'une composition originale dans le style chamanique sinawi.

1. Sanjo d'ajaeng : jinyangjo, jungmori, jungjungmori, jajinmori.
2. Sinawi : introduction, gutgeori, interlude, jajinmori, hwimori, finale.

Une nouveauté CD INEDIT/Maison des Cultures du Monde
réf : W 260143. Distribué par Socadisc. Egalement disponible en mp3 sur iTunes, Qobuz, Fnac, Amazon etc.

Joomla SEF URLs by Artio