Armelle Gaulier
Armelle Gaulier
1728

En bref

Doctorante LAM : Les Afriques dans le Monde UMR 5115
Appropriation, emprunts musicaux, création, identités
Master : Afrique du Sud, ville du Cap, population Coloured (Métis)
Thèse : Toulouse (France)
Afrique

Recherches

Mes travaux de recherche en Master 1 et 2 (université Vincennes - Saint-Denis : Paris 8), portaient sur deux répertoires de chants : les moppies et les nederlandslidjies chantés par les populations dites métis, ou coloureds, de la ville du Cap, en Afrique du Sud. L’analyse ethnomusicologique de ces chants a servi de révélateur de processus identitaires inhérents à la musique au sein des populations coloureds, selon l’ancienne classification ségrégationniste du régime d’apartheid qui les définissait par la négative, comme des gens ni noirs, ni blancs.

Depuis 2009 mon travail de recherche se fait dans une perspective pluridisciplinaire, en réalisant une thèse en sciences politiques au sein du laboratoire LAM (Les Afriques dans le Monde, UMR 5115). Cette thèse s’intitule : « Zebda, Tactikollectif, Origines Contrôlées : la musique au service de l'action sociale et politique à Toulouse ». Ce travail de recherche a pour objet d’observer les articulations entre musiques et identités, en essayant d’analyser, grâce aux outils méthodologiques de l’ethnomusicologie, en quoi les phénomènes de création et d’appropriation en musique peuvent permettre à des populations de se revendiquer comme étant hors de la place que la société leur assigne.

 

Publications

« Musique et processus de créolisation, les chants moppies des populations coloured du Cap (Afrique du Sud) », Copyright Volume !, 2010, Paris, éditions Mélanie Séteun, vol 7, numéro 1, p: 75 - 104.

 

Joomla SEF URLs by Artio