Charlotte Poulet
Charlotte Poulet
1491

En bref

docteure en anthropologie sociale et ethnologie
Irlande, musique traditionnelle, chant, festivals, fêtes, chansons, nostalgie, oralité, mémoire
Irlande
Europe

Recherches

Charlotte Poulet : Le chant des mots. Ethnographie d’une pratique musicale irlandaise (Donegal)

Thèse de doctorat en anthropologie sociale et ethnologie, soutenue le 6 Décembre 2010 à l'EHESS (Paris).

Directeur de thèse : Jean Jamin

Cette thèse s’intéresse à la pratique du chant en Irlande par l’intermédiaire d’une ethnographie menée dans un village du Donegal. Cette pratique se distingue des autres formes musicales participant à la vie sociale villageoise par son apparente spontanéité et les formes d’écoute qui lui sont propres. Le chant naît au coeur des conversations animées du pub, tard dans la nuit, et ne semble répondre à aucune préméditation. Bien que les chansons qui se font alors entendre n’aient pas pour unique contexte de production celui-ci, il n’y a qu’en ce cadre qu’elles sont l’objet d’une attention solennelle et qu’elles se parent de la capacité d’émouvoir l’audience.

Aussi l’expérience musicale des acteurs de cette pratique a-t-elle été abordée au jour du contexte social et culturel dans lequel elle s’enracine.

L’analyse de l’acte de chanter a permis de montrer qu’il était l’émanation d’un intime villageois en se déployant comme la traduction sonore d’une bonne entente. À la codification de cette pratique répond un répertoire de chansons (old songs) mettant en mot l’expérience irlandaise d’évènements historiques. Le chant investit ces chansons de significations particulières en mêlant expériences individuelles et collectives à travers un pathos nostalgique. Elles deviennent ainsi le véhicule de marqueurs biographiques, topographiques et généalogiques qui retracent le passé et le présent du village et font écho à son réseau social. Mais plus que des mots, ce sont des émotions qui ne pourraient être exprimées ou vécues autrement qu’elles mettent en partage. Cette recherche explore la manière dont le chant concourt à l’élaboration d’un savoir local partagé et à la création d’un espace approprié (home). Cette analyse a été mise en perspective par l’étude des festivals de musique traditionnelle se déroulant dans la région. Si ces temps fort villageois sont des espaces de circulation des compétences comme des chansons, ils s’inscrivent également en une stratégie politique et économique visant à mettre en valeur et à patrimonialiser un héritage local.

 

Publications

Ouvrage:

Charlotte Poulet, Le chant des mots. Ethnographie d’une pratique musicale irlandaise. Sampzon, DELATOUR FRANCE, 2016.

Codirection d'un ouvrage collectif:

BENARD Nicolas, POULET Charlotte (Dir.), Chant pensé, chant vécu, temps chanté : formes, usages et représentations des pratiques vocales, Sampzon, DELATOUR France, 2016.

Contributions à un ouvrage collectif:

POULET Charlotte, « La pratique locale en partage : un festival de musique traditionnelle irlandaise dans le Donegal » in Festivals, rave parties, free parties : histoire des rencontres musicales actuelles, en France et à l'étranger / Nicolas BÉNARD (Dir.), Éd. Camion Blanc, 2012.

Articles :

POULET Charlotte, « Le chant qui donne la vie, ou comment Molly Malone est devenue vivante. Un processus mythifiant au cœur de Dublin », L'Homme, 191 | 2009, p. 175-200.

POULET Charlotte, « Quand l'émotion vient en chantant. La chanson d'un homme du Donegal », Cahiers d'ethnomusicologie, 23 | 2010, p.53-69.

Notes de lecture:

POULET Charlotte, « Ruth Finnegan, The Hidden Musicians », L'Homme, 190 | 2009, p.243-245.

POULET Charlotte, «Adam R. Kaul, Traditional Music, Tourism, and Social Change in an Irish Village », L'Homme, 197 | 2011, p.196-197.

Joomla SEF URLs by Artio