Denis-Constant Martin
Denis-Constant Martin
4209

En bref

Retraité (ancien directeur de recherches à la Fondation nationale des sciences politiques), CERI, Sciences Po Paris, puis LAM, Sciences po Bordeaux
musique et politique, musique et configurations identitaires; musique et créolité; musiques populaires
Afrique du Sud; Caraïbes; Amérique du Nord
Afrique, Amérique du Nord

Recherches

Sociologie et anthropologie politiques

Denis-Constant Martin a commencé par travailler à l’analyse des régimes politiques d’Afrique orientale (Tanzanie et Kenya). Les problèmes posés par la compréhension du fonctionnement des systèmes de ces pays l’ont poussé à s’intéresser de plus en plus aux manifestations culturelles susceptibles de révéler la manière dont les citoyens perçoivent la société dans laquelle ils vivent et son organisation politique. Il a tenté de cerner la notion de « culture politique » à partir de ses recherches sur la Tanzanie et le Kenya, puis a développé une approche d’anthropologie culturelle du politique dans les Caraïbes anglophones (Barbades, Jamaïque, Trinidad et Tobago) et en Afrique du Sud. Dans cette perspective, il a étudié la production et les manifestations en politique des « identités » et a dirigé des groupes de travail sur ce thème. Ses recherches politologiques ont porté sur les « OPNI », les objets politiques non identifiés: étude des pratiques culturelles (notamment les musiques, aux fêtes et aux carnavals), en utilisant des méthodes inspirées de la sociologie et de l’anthropologie, dans le but d’y déceler des représentations sociales du pouvoir, des hiérarchies et de l’organisation de la société.

Sociologie des musiques « populaires »

Parallèlement, Denis-Constant Martin s’est efforcé, depuis la fin des années 1970, de développer une forme de sociologie de la musique qui reste associée à la musicologie et à l’ethnomusicologie. Il a d’abord travaillé sur le reggae et les musiques afro-américaines des Etats-Unis, puis sur les musiques de Trinidad et Tobago (calypso, steel bands) et d’Afrique du Sud, sur les musiques africaines et les « musiques du monde ». Depuis 1993, il poursuit une recherche sociologique et musicologique sur le Cap (Afrique du Sud), ses fêtes du nouvel an et ses divers répertoires musicaux.

Publications

SOCIOLOGIE ET ANTHROPOLOGIE POLITIQUES

Ouvrages

  • L'Héritage de Kenyatta, la transition politique au Kenya, 1975-1982, Paris, L'Harmattan, 1985.
  • Tanzanie : l'invention d'une culture politique, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques/Karthala, 1988.
  • Les démocraties antillaises en crise, Paris, Karthala, 1996 (avec Fred Constant).
  • Viewing the New South Africa, Representations of South Africa in Television Commercials, Johannesburg, Institut Français d’Afrique du Sud, 2006 (Les nouveaux Cahiers de l’IFAS .9.) (avec Rehana Ebrahim-Vally). Repris dans la collection électronique du CERI: Questions de recherches n°19, décembre 2006 (http://www.ceri-sciences-po.org/publica/qdr.htm)

Ouvrages dirigés

  • Les Afriques politiques, Paris, La Découverte, 1991 (Avec Christian Coulon).
  • Sortir de l'apartheid, Bruxelles, Complexe, 1992.
  • Cartes d'identité, comment dit-on "nous" en politique, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1994.
  • Les nouveaux langages du politique en Afrique orientale, Paris, Karthala, 1998.
  • Sur la piste des OPNI (Objets politiques non identifiés), Paris, Karthala, 2002 (Recherches internationales).
  • L’identité en jeux, pouvoirs, identifications, mobilisations, Paris, CERI /Karthala, 2010 (Recherches internationales)

Articles et chapitres

  • "Cherchez le peuple... culture, populaire et politique", Critique internationale 7, avril 2000: 169-183.
  • "Pratiques culturelles et organisations symboliques du politique", dans : CEFAÏ (Daniel) dir., Cultures politiques, Paris, Presses universitaires de France, 2001: 117-135.
  • "Le Cap ou les partages inégaux de la créolité sud-africaine", Cahiers d'études africaines 52 (4), 2002 : 687-710.
  • "Le charisme conféré, retour sur Max Weber à la lumière d’Ambedkar ; hommage à Guy Poitevin (1934-2004) ", Anthropologie et sociétés 30 (2), 2006 :27-42.
  • "Peut-on parler de créolisation à propos de l’Afrique du sud ? Métissage, hybridité ou créolisation : comment (re)penser l’expérience sud-africaine ? ", Revue internationale des sciences sociales 187, 2006 : 173-194.
  • "Au-delà de la post-colonie, le Tout-Monde? Pour une lecture sociologique d’édouard Glissant", dans : SMOUTS (Marie-Claude) dir., La situation post-coloniale, Paris, Presses de Sciences-Po, 2007 : 134-169
  • « La dame blanche, l’incirconcis et les diamants noirs : la résurgence du discours racial en Afrique du Sud », Critique internationale 51, avril-juin 2011 : 17-34 [version longue en ligne : http://www.ceri-sciencespo.com/cerifr/publica/critique/critique.php]

SOCIOLOGIE DES FÊTES

Livres

  • Coon Carnival, New Year in Cape Town, Past and Present, Cape Town, David Philip, 1999.

Articles et chapitres

  • "Les ménestrels du Cap, le combat de Carnaval et d'Apartheid en Afrique du Sud", dans : GOERG (Odile) dir., Fêtes urbaines en Afrique, Espace, identités et pouvoirs, Paris, Karthala, 1999 : 263-279.
  • Politics Behind the Mask, Studying Contemporary Carnivals in Political Perspective, Theoritical and Methodological Suggestions, Paris, Centre d'études et de recherches internationales, 2001 (Questions de recherches/Research in Question.2.)
  • "Musique dans la rue et contrôle de l'espace urbain, Le Cap (Afrique du Sud) ", Cahiers internationaux de sociologie 19, juillet-décembre 2005 : 247-265.
  • "Playing the New Year In: New Year Festivals in Cape Town", publication multi-media (texte, photo, enregistrements audio  et vidéo de Denis-Constant Martin)
  • Chronicles of the Kaapse Klopse, With Some Documents on the Sources of Their Music (compilées par Denis-constant Martin)
  • « Le carnaval du Cap et l’Atlantique noir, un océan imaginaire », in : SANSONE (Livio), SOUMONNI (Elysée) , BARRY (Boubacar) dir., La construction transatlantique d’identités noires, entre Afrique et Amériques, Paris, Karthala / Séphis, 2010: 56-70
  • « Cape Town : The ambiguous heritage of creolization in South Africa », in: de LAME (Danielle), RASSOOL (Ciraj) eds., Popular Snapshots and Tracks to the Past, Cape Town, Nairobi, Lubumbashi, Tervuren, Royal Museum for Central Africa, 2010: 183-202.

SOCIOLOGIE DE LA MUSIQUE

Livres

  • L'Amérique de Mingus, musique et politique: les "Fables of Faubus" de Charles Mingus, Paris, P.O.L., 1991 (avec Didier Levallet).
  • Le gospel afro-américain, des spirituals au rap religieux, Arles, Cité de la musique/Actes Sud, 1998.
  • Les tambours de Jah et les sirènes de Babylone, rastafarisme et reggae dans la société jamaïcaine, Paris, Fondation nationale des sciences politiques, Centre d'étude et de recherches internationales, 1994 (Cahiers du CERI.9.) (avec Eric Anglès et Chris Hensley). Accessible en ligne sur le site : http://www.ceri-sciences-po.org/publica/cahiers/cahier09.pdf
  • La France du jazz, musique, modernité et identité dans la première moitié du XXe siècle, Marseille, Parenthèses, 2002 (avec Olivier Roueff).
  • Quand le rap sort de sa bulle, sociologie politique d’un succès populaire, Paris, Mélanie Seteun / IRMA, 2010 (avec Laura Brunon, Mariano Fernandez, Soizic Forgeon, Frédéric Hervé, Pélagie Mirand et Zulma Ramirez)
  • Sounding the Cape, Music, Identity and Politics in South Africa, Sommerset West, African Minds, 2013.

Articles et chapitres

  • "Filiation or Innovation? Some Hypotheses to Overcome the Dilemma of Afro-American Music's Origins", Black Music Research Journal 11 (1), printemps 1991: 19-38.
  • "La musique au delà de l'apartheid?", postface à : COPLAN (David), In Township Tonight, la musique et le théâtre dans les villes noires d'Afrique du Sud, Paris, Karthala, 1992.
  • "Le métissage en musique, un mouvement perpétuel, création et identité, Amérique du Nord et Afrique du Sud", Cahiers de musiques traditionnelles 13, 2000: 3-22.
  • "Le char de l'espérance, humanisation et conscience de soi dans un spiritual afro-américain", L'Homme 161, janvier-mars 2002: 111-122.
  • "Les musiques face aux pouvoirs", Géopolitique africaine 13, janvier 2004 : 117-132.
  • "Entendre les modernités : l’ethnomusicologie et les musiques « populaires »", dans : Laurent AUBERT dir., Musiques migrantes, Genève, Musée d’ethnographie/Infolio, 2005 : 17-51
  • "Le myosotis, et puis la rose..., pour une sociologie des « musiques de masse »", L'Homme 177-178, janvier-juin 2006: 131-154.
  • "Combiner les sons pour réinventer le monde, la world music, sociologie et analyse musicale", L'Homme 177-178, janvier-juin 2006: 155-178 (avec Simha Arom).
    • version anglaise: « Combining sounds to reinvent the world, World Music, sociology, and musical analysis », in :  TENZER (Michael), ROEDER (John) eds., Analytical and Cross-Cultural Studies in World Music, New York, Oxford University Press, 2011: 388-413 
  • "Our Kind of Jazz, musique et identité en Afrique du Sud", Critique internationale 38, janvier-mars 2008: 90-110.
  • “Can jazz be rid of the racial imagination ? Creolization, racial discourses, and semiology of music”, Black Music Research Journal 28 (2), Fall 2008: 105-123.
  • “Traces d’avenir, memoires musicales et reconciliation en Afrique du Sud”, Cahiers d’ethnomusicologie 22, 2009: 141-168.
  • “Rap as a social and political revealer: Diam’s and changes in French value systems”, Culture, Theory and Critique 51 (3), 2010: 257-273.
  • “A Herança Musical da Escravidão”,Tempo (Universidade Federal Fluminense, Rio de Janeiro) 15 (29), Juin – Décembre 2010 : 29-41
  • « The musical Heritage of slavery », in: WHITE (Bob) ed., Music and Globalization, Critical Encounters, Bloomington, Indiana University Press, 2011 : 17-39

  • « Combining sounds to reinvent the world, World Music, sociology, and musical analysis », in: TENZER (Michael), ROEDER (John) eds., Analytical and Cross-Cultural Studies in World Music, New York, Oxford University Press, 2011: 388-413 (avec Simha Arom)  (traduction anglaise de: « Combiner les sons pour réinventer le monde, la world music, sociologie et analyse musicale », L'Homme 177-178, janvier-juin 2006: 155-178. [A96])
  •  "Gregory Walker et le singe roublard, la question de la création devant l’inexistence et la réalité de l’idée de "musique noire" », Volume ! 8 (1), 2011 : 17-39.

  •  «  “Auprès de ma blonde…“, musique et identité, Revue française de science politique 62 (1), février 2012 : 21-44.

  • « La tradition, masque et révélateur de la modernité », in: AUBERT (Laurent) dir., L’air du temps, musiques populaires dans le monde, Rennes, Éditions Apogée, 2012 : 32-34.

  • « Survivre n’est pas toujours drôle… Les moppies, chansons comiques du Cap (Afrique du Sud) », Cahiers d’ethnomusicologie 26, 2013 : 127-151.

  • « Attention, une musique peut en cacher une autre, l’appropriation α et ω de la création », Volume ! 10 (2), 2013 : 47-67.

  • « L’invention de musiques créoles au Cap (Afrique du Sud), 17ème – 19ème siècles », in: POURCHEZ (Laurence) dir., Créolité, créolisation : regards croisés, Paris, Éditions des archives contemporaines, 2014 : 251-274.

  •  « Le général ne répond pas... Chanson, clip et incertitudes : les jeunes Afrikaners dans la "nouvelle" Afrique du Sud », L’Homme 215-216, juillet-décembre 2015 : 197-232.

  •  « Les beautés de l’ambivalence en dispute, les nederlandsliedjies du Cap (Afrique du Sud), Cahiers d’ethnomusicologie 28, 2015 : 127-144.

  • « Afrique du Sud : les incertitudes de la modernité », in: CARLES (Philippe), PIERREPONT (Alexandre) dir., Polyfree, la jazzosphère et ailleurs (1970-2015), Paris, Outre Mesure, 2016 : 211-218.

     

DISQUES ET FILMS

  • Afrique du Sud, 60 ans de musiques de liberté, sélection et texte de pochette: Denis-Constant Martin, Paris, Celluloid/Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, 1995 (CEL 1O1-2)
  • THE TULIPS, Les ménestrels du Cap, chants des troupes de carnaval et des choeurs "malais", enregistrements, photos, texte de pochette: Denis-Constant Martin, Paris, Buda Music, 2002 (1986102).
  • INGOSI STARS, Langoni, enregistrements, texte de présentation et photos: Denis-Constant Martin, Langon, Daqui, 2008 (332033)
  • Collaboration au tournage des documentaires réalisés par Alain Majani sur Trinidad et Tobago (MDI Productions) :

-        La Saison du Calypso, 26 minutes, 1990

-        Les rois du Calypso, 26 minutes, 1990

-        Les orchestres d'acier, 12 minutes, 1990

-        Les jeux du masque, 13 minutes, 1990

  • Les ménestrels du Cap, Paris, CNRS Audio-visuel, 1995 (couleurs, 28').
  • Nuit sans lune, rébétiko et chanson populaire en Grèce, Paris, Les films du village, 2001 (couleurs, 52') (avec Luc Bongrand et Tatiana Yannopoulos)

 

Parcours

Denis-Constant Martin est diplômé de Sciences Po  (Paris), de l’Institut national des langues et cultures orientales  (INALCO) et a obtenu son doctorat es-Lettres et Sciences humaines à l’université Paris V René Descartes en 1988.

Il a été directeur de recherche au Centre de recherches internationales de Sciences Po Paris puis au  laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM) de Sciences Po Bordeaux. Il est retraité depuis janvier 20016.

A partir de travaux de terrain en Afrique orientale et australe ainsi que dans les Caraïbes du Commonwealth, Denis-Constant Martin étudie les rapports entre culture et politique dans une perspective comparatiste ; il s’intéresse notamment aux problèmes de construction et d'expression des identités en politique, ainsi qu’aux relations entre fêtes, musiques populaires et représentations politiques.

Joomla SEF URLs by Artio