Lorraine Roubertie Soliman
Lorraine Roubertie Soliman
1849

En bref

Enseignante
Journaliste
Transmission du jazz en Afrique du Sud
Cape Town
Afrique

Recherches

Titre de la thèse (soutenue le 20/06/12) :
La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans le contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape.

Résumé :
Depuis plus d’un siècle, l’Afrique du Sud est le lieu d’une réappropriation de l’idiome jazzistique singulière et autonome qui se joue en milieu populaire urbain, au sein des populations victimes de l’oppression raciale. Ce processus d’acculturation s’effectue sur un plan musical aussi bien que symbolique, le jazz représentant un modèle de contre-modernité non-blanche. Avec la fin de l’apartheid, cette musique a changé de statut tout en continuant d’être investie de valeurs spécifiques qui accompagnent la période de reconstruction de l’Afrique du Sud. Aujourd’hui, de nouvelles questions se posent aux jeunes générations de musiciens face à l’uniformisation culturelle planétaire perçue comme une nouvelle menace de dissolution identitaire. Des questions qui se traduisent notamment par la tentation d’un retour aux racines, la nostalgie d’un âge d’or mythique de la création non-blanche, ou la volonté de dépasser l’imaginaire de l’apartheid.
Tâchant d’éclairer ces mécanismes psycho-sociaux et leurs “traductions” musicales, la thèse interroge et analyse les processus de transmission du jazz dans l’Afrique du Sud post-apartheid. Deux grandes questions sont envisagées : d’une part, quelles sont les méthodes utilisées dans ce contexte très particulier pour enseigner une musique qui se caractérise par l’improvisation et le traitement souple des règles musicales ? d’autre part, que signifie enseigner une musique dénommée jazz dans l’Afrique du Sud des années 2000 et, plus spécifiquement, quelles sont les constructions identitaires qui sont attachées à l’idée de jazz, tout particulièrement lorsqu’on parle de jazz sud-africain, voire de Cape jazz ?

Mots-clés : Afrique du Sud – jazz – transmission – identité

 

 

Publications

PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

 À paraître courant 2014 : “Évolution des phénomènes de transmission dans le jazz”, dans Polyfree, ouvrage collectif sous la direction de Philippe Carles et Alexandre Pierrepont, éditions Outre-Mesure.

2011. “En Afrique du Sud, le jazz a-t-il une couleur ? Ambivalence des noms, dissonance des genres”, Volume ! La revue des musiques populaires 8-1, 2011, Éditions Mélanie Seteun, mai 2011.

2011. Recension de In township tonight! South Africa’s black city music and theatre, David B. Coplan, The University of Chicago Press, 2008 [1985], Revue Française de Musicologie, Tome 97, 2011, n°1

2009. “Learning jazz in South Africa: what does it mean? A musical and symbolical study of jazz education and its meanings in a post-apartheid country”. The Annual of Texts of by Foreign Guest Professors, Vol. 3, 2009, Faculty of Arts, Charles University, Prague

2009. “An investigation into jazz education in South Africa (2007-2008)”, Extra!The Essential Supplement of the French Institute of South Africa, n°1, mars 2009

2009. “Le jazz vient du Cap? Le jazz en Afrique du Sud depuis 1994 : l’exemple du Cap Occidental”

Lesedi, Lettre d’information de l’IFAS Recherche, n°9, juillet 2009 (français, anglais)

2008. “Le jazz en Afrique du Sud après 1994 : héritage et mutations

Lesedi, Lettre d’information de lIFAS Recherche, n°8, avril 2008 (français, anglais)


 

 

AUTRES PUBLICATIONS

Presse nationale (sélection)

Les musiques traditionnelles rythment la vie” (festival Eurofonik), Politis n°1297 (3-9 avril 2014)

“Les Tambours de Brazza”, Politis n°1236 (17-23 janvier 2013)

“Boby Lapointe la joue jazz” (Jean-Marie Machado et son orchestre Danzas invitent André Minvielle à faire “la fête” à Boby Lapointe), Politis n°1222 (11-17 octobre 2012)

“Ahmad Jamal, l’espace et le silence”, Politis n°1208 (21-27 juin 2012)

Afrique du Sud – Un ballon d’oxygène ?Jazz Magazine – Jazzman n°615 (juin 2010)

Nouvelles d’Afrique du Sud” (Trois nouveaux disques d’Afrique australe : Abdullah Ibrahim, Zim Ngqawana, Sidney Mnisi), Jazz Magazine n°597 (novembre 2008)

Jazz austral sans apartheid”, Jazz Magazine n°588 (janvier 2008)

Rédaction des notes de programme du cycle “Faubourgs d’Afrique du Sud”, Cité de la Musique (11-17 avril 2007)

“Musiques urbaines d’Afrique du Sud : enjeux et mutations”, Planète ovale, cultures et sociétés des pays de la Coupe du monde de rugby 2007, Réseau des Médiathèques de Plaine Commune

Dossier “Afrique du Sud – Cap sur le jazz”, Jazz Magazine n°580 (avril 2007), rédaction partagée avec Denis-Constant Martin

Les musiques populaires urbaines en Afrique du Sud : l’émergence de nouvelles formes d’intégration culturelle et sociale” http://www.etudiant93.com (juillet 2007)

Jazz Départemental Populaire ? Banlieues Bleues, 26e édition 6 mars - 10 avril 2009
http://www.etudiant93.com/article.php3?id_article=2433 (mars 2009)

 



[1] Institut Français d’Afrique du Sud (www.ifas.org.za)

 

Enseignements

 

2012-2013 Enseignante à l'University of California (Paris): cours sur l'histoire du jazz en France ("Paris Jazz")

2009-2011 Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. Département de Musique :

• Cours de Licence 1 : Initiation aux techniques du journalisme musical (méthodologie)

• Cours de Licence 1 : Méthodologie, de la recherche documentaire à la note de lecture (champs abordés : ethnomusicologie, sociologie de la musique)

• Séminaire de Master 1 : Journalisme musical, critique et interview (dans le cadre d’un nouveau parcours spécialisé “Critique, journalisme et production radiophonique”)

• Organisation de rencontres et débats avec différents acteurs du monde de la critique musicale (Frédéric Goaty, Vincent Cotro...)

2006-2009 Monitorat à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. Département de Musique :

• Cours de Licence 1 : idem

• Cours de Licence 1 : idem

• Initiation à l’Enseignement Supérieur dans le cadre du CIES

07/2008 Exposés-conférences à destination des jeunes musiciens sélectionnés pour le National Youth Jazz Festival (Grahamstown Arts Festival, Afrique du Sud) : French jazz and its media, Introduction to jazz journalism, French jazz vs South African jazz. (trois fois 1 h)

03/2008 Cours d’initiation aux techniques du journalisme musical (deux fois 2 h) dans le cadre du South African College of Music de l’Université du Cap (Afrique du Sud), invitée par Ms Sylvia Bruinders dans le cadre de ses “media courses” de 1ère et 4e années, département Worlds of Music

 

 

Parcours

Parcours universitaire

2006-2012 Thèse de doctorat, soutenue le 20 juin 2012. Félicitations à l’unanimité École doctorale “Esthétique, sciences et technologies des arts”, spécialité Musique
Intitulé de la thèse : La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape
Direction : Denis-Constant Martin (FNSP/CERI)
Résumé : cette thèse examine les méthodes utilisées dans le contexte très particulier de l’Afrique du Sud pour la transmission jazz, qui se caractérise par l’improvisation et le traitement souple des règles musicales. Au-delà des techniques pédagogiques, il s’agit de comprendre ce que signifie enseigner une musique dénommée jazz dans l’Afrique du Sud des années 2000 et, plus spécifiquement, quelles sont les constructions identitaires qui sont attachées à l’idée de jazz.

2006 Master 2 Recherche dans le cadre de la filière jazz et musiques improvisées du Département de Musique de l’Université Paris 8, sous la double direction de Philippe Michel et Denis-Constant Martin.
Résumé : le mémoire interroge les mécanismes d’une résurgence du jazz dans l’Afrique du Sud post-apartheid. Il s’intéresse aux principaux acteurs d’un tel phénomène, principalement au label phonographique indépendant Sheer Sound, créé en 1994.

 

1998-1999  Maîtrise de lettres modernes – Paris IV Sorbonne
Sujet : Jean Cocteau et la danse - Direction : M. Jean Touzot. (Très bien)
Résumé : cette étude porte sur les relations complexes et riches qu’entretenait le poète, dramaturge, écrivain et peintre Jean Cocteau avec l’art chorégraphique. Une dimension de son œuvre restée dans l’ombre des autres idiomes poétiques qu’il a empruntés.

Activité journalistique

2011... Collaboration à Politis, pages culture (jazz et musiques du monde).

2005... Collaboratrice (pigiste) à Jazz Magazine, aujourd’hui Jazz Magazine Jazzman.
Activité rédactionnelle régulière (critiques, interviews, reportages, etc.).
Secrétariat de rédaction en 2006-2007. 

2002-2004, collaboration au mensuel Jazz Hot (pseudonyme Lorraine Soliman).

2000-2004. Secrétaire de rédaction et rédactrice au sein des Éditions Larivière (Clichy-la-Garenne), carte de presse.

Février-mars 1999. Stage au pôle rédactionnel du quotidien Le Monde.

 

 

 

 

Joomla SEF URLs by Artio