Marlène Belly
Marlène Belly
2716

En bref

Maître de conférences associée, Université de Poitiers.
Identité, mémoire, territoire, passage oral/écrit
France
Canada francophone
Europe

Recherches

Membre actif du Centre international de recherches interdisciplinaires en ethnomusicologie de la France (CIRIEF), rattachée au laboratoire du MIMMOC (Mémoire, Identités, Marginalités dans le Monde Occidental Contemporain), maître de conférences associée à l’Université de Poitiers (France), je centre mes travaux sur la chanson française de tradition orale : processus de variation (répertoire franco-canadien) et principe de composition sur timbre. Ses approches s’attachent à la mise en évidence des mécanismes de fonctionnement, de mémorisation et de transmission des patrimoines de tradition orale. Je souhaite montrer qu’au-delà de seules variantes dues à l’oralité, les contextes sociaux, politiques et économiques ont de réels impacts sur les énoncés musicaux. En lien avec la Bibliothèque nationale de France, je participe aux éditions des fichiers Coirault.

Publications

Ouvrages

Répertoire des chansons françaises de tradition orale, t. III, Religion, crimes, divertissements, Paris, éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2007, 342 p. (en collaboration avec Delarue G. et Wallon S.)

Les chansons françaises de tradition orale : la collecte de P. Coirault, étude critique, Paris, éditions de la Bibliothèque nationale de France, en préparation (parution prévue pour 2010).

Vanuatu / Poitou, Signes extérieurs de rituels, Parthenay, Musée municipal, 2008, DVD, 54 minutes.

40 ans de mouvements, Le mouvement revivaliste régional, Cerdo / UPCP-Métive, 2009, DVD, 23 minutes.

Chapitres d’ouvrages et Actes de colloque

1      « Le miracle de la muette, un air, un timbre, une coupe », Actes du colloque Autour de l'œuvre de Patrice Coirault, Le Floc’h J. (dir.), Saint-Jouin-de-Milly, éditions Modal, 1997, p. 84-99.

2      « Cochin, le chanteur de cantiques », Musiciens des rues de Paris, Gétreau Fl. (dir.), Paris, éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 1997, p. 35.

3      « Louis-Marie Grignion de Montfort : d'un répertoire de cantiques sur vaudeville à une pastorale sur timbre », Actes du symposium Timbre und vaudeville, Schneider H. (dir.), Hildesheim, Zürich, New-York, Olms, 1999, p. 57-70.

4      « Grignion de Montfort : Dialogue en cantique ou l'oralité au service de la foi », Actes du colloque Le chant acteur de l'histoire, Quéniart J. (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1999, p. 65-76.

5      « Un art de prêcher en musiques », Eglise, Education, Lumières… Histoires culturelles de la France (1500-1830), en l’honneur de Jean Quéniart, Croix A., Lespagnol A., Provost G. (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1999, p. 381-389.

6      « Le cantique : l'adhésion par le chant », Actes du colloque La prière dans le christianisme moderne, Châtellier L., Martin Ph. (dir.), Revue de l'histoire des Religions, Paris, Presses Universitaires de France, t. 217, fasc. 3, 2000, p. 563-576.

7      « Mémoire orale et recueils de cantiques », Actes du colloque De l'écriture d'une tradition orale à la pratique orale d'une écriture, Saint-Jouin-de-Milly, éditions Modal, 2001, p. 215-228.

8      « Le poitevin-saintongeais dans les chansons de tradition orale : la collecte de P. Coirault », Actes du colloque Ecrire et parler poitevin-saintongeais du XVIe siècle à nos jours, Gauthier P., Jagueneau L. (dir.), La Crèche, Geste Editions, 2002, p. 33-45.

9      « Cantiques de mission et chansons de colportage », Actes du colloque Chansons de colportage, Leclerc M.-D., Robert A. (dir.), Reims, Presses Universitaires de Reims, 2002, p. 207-215.

10    « Patrice Coirault, d’une tête chercheuse d’hier aux promoteurs d’aujourd’hui », Actes du colloque Ethnomusicologie de la France : « de l’ancienne civilisation paysanne » à la globalisation, Charles-Dominique L., Defrance Y. (dir.), Paris, L’Harmattan, collection Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l’espace français, 2009, p. 27-47.

(11)  « Chants d’ici et de là-bas : La Fille de Parthenay », Hommage à Conrad Laforte, Desurmond N. (dir.), Québec, éditions des Presses de l’Université Laval, article accepté.

(12)  « Par-delà les frontières : Le répertoire chansonnier franco-canadien », Actes du colloque Autour de N. Pacotat, Maître de musique à Saint-Hilaire-le-Grand de Poitiers, Renon M.-R. (dir.), article accepté.

(13)  « Procédés musicaux et schémas de pensées : identités musicales au regard des courants religieux », Actes du colloque Langue, Musique et Identité, Price J. (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, article accepté.

(14)  « Trace écrite d’une mémoire collective : les timbres dans la chanson de tradition orale », Actes du congrès de l’International Musicological Society, The practice of timbre between orality and literacy in european cultures, Schneider H. (dir), article en préparation.

15    « Vision géo-sonore des pratiques vocales des 8-13 ans dans le monde », Rencontres pédagogiques Les pratiques vocales des 8-13 ans : quels objectifs, quelles démarches, quels répertoires ? Metz, SCRéRéN, IFAC, 2003, p. 43-54.

16    « Chantons les images », Catalogue de l’exposition L'imagerie populaire d'Orléans, Orléans, Musée des Beaux-Arts, 2005, p. 63-73.

17    « Grandir Ici ou Là-bas, Un passage de grade à Ambrym », Catalogue de l’exposition Vanuatu / Poitou, Signes extérieurs de rituels, Parthenay, Musée municipal, 2008, p. 20-25.

18    « Chansons de tradition orale française. Aux aurores d'un nouveau siècle : bilan et perspectives ; les chants populaires pour les écoles », Pastel, 2d semestre 2008, n° 62, p. 36-43.

19    « Chansons de tradition orale française. Aux aurores d'un nouveau siècle : bilan et perspectives ; les outils à disposition », Pastel, 2d semestre 2009, n° 64, P. 30-41.

 

 

 

Enseignements

Maître de conférences associée, Université de Poitiers

L1, S1

Musique dans l’espace…

Cours de 3hres hebdomadaires sur les 6 1ères semaines du semestre

Dans le vaste domaine de l'ethnomusicologie, ce cours d'initiation approche, au travers de documents visuels, quelques musiques de tradition orale extra-européennes. Il se dégage de tout ancrage culturel précis afin de privilégier une vision plus globale envisagée par le traitement de thématiques transversales. La présentation permet de cerner les caractéristiques essentielles de ces musiques et de prendre conscience de l'altérité musicale au niveau, en particulier, des systèmes et des techniques rencontrés. Outre les fondements historiques de la discipline, le cours esquisse, également, les méthodes de terrain propres à ces musiques et celles concernant l'analyse des documents sonores.

L2, S4

Ethnomusicologie

Ce cours s'ancre sur les musiques de tradition orale extra-européennes. Afin de dégager les particularismes et/ou les lieux communs propres à ces musiques, il privilégie des approches transversales. Parmi les thématiques retenues, un temps sera consacré à l'aspect organologique des divers instrumentariums. Outre les critères de fabrication, seront également abordés, pour chacune des familles instrumentales, les techniques et styles de jeu, la composition et la fonctionnalité des répertoires, le rôle symbolique des instruments. La place particulière accordée à la voix, dans les sociétés traditionnelles, favorisera une présentation de diverses techniques vocales et des systèmes polyphoniques.

Après ces différents parcours transversaux, il nous sera possible de clore ce cours par la mise en évidence, sous forme synthétique, des caractéristiques musicales de chaque grande aire géo-culturelle.

L3, S6

La Chanson de tradition orale francophone

Dans le domaine des musiques dites de tradition orale, le répertoire français est riche d'un très vaste corpus chansonnier. Ce répertoire sera étudié dans sa diversité tant au niveau musical que dans la relation texte/ligne mélodique : caractéristiques, genres, fonctions …. La méthodologie et les outils propres à ce domaine seront présentés par l'analyse appliquée de quelques pièces. Dans une dernière articulation, le cours dégagera ce patrimoine des binômes exclusifs : oral/écrit, savant/populaire en s'attachant aux lieux communs, aux zones de contact, d'influence et de pénétration entre ce corpus et les musiques savantes.

Joomla SEF URLs by Artio