Marie-Pierre Lissoir
Marie-Pierre Lissoir
881

En bref

Chercheuse au "Traditional Arts and Ethnology Centre" de Luang Prabang, Laos. Docteur en Sciences Politiques et Sociales, et Sciences du langage (ULB Bruxelles et Paris 3).
Sujet de recherche: le chant "khap" de l'ethnie des Tai Dam du Laos. Problématiques: transmission, identité, modèle musical, analyse paradigmatique, et catégorisation.
Laos
Asie

Recherches

Ma thèse défendue en avril 2016 est intitulée "Le khap tai dam, catégorisation et modèles musicaux. Etude ethnomusicologique chez les Tai des hauts plateaux du Laos". Elle a été réalisée en co-tutelle entre l'Université Libre de Bruxelles (sous la direction de Pierre Petit) et l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (sous la direction de Didier Demolin). 

Cette thèse étudie le chant khap de l’ethnie des Tai Dam du Laos à partir de la notion de modèle musical. Abordé au travers du concept de la pertinence, son principal objectif est la mise en lumière des compétences liées au chant, c’est-à-dire des connaissances abstraites nécessaires à l’interprétation et la catégorisation du chant. Fil rouge de ce travail, c’est au départ de la notion de modèle que sont construits les différents chapitres. Partant d’une considération d’ordre musical, sont mis au jour les mécanismes de transmission du chant, les rapports entre tons parlés et chantés, ainsi que les différents mécanismes de catégorisation musicale et identitaire. La thèse montre l’imbrication de chacun de ces aspects et la pertinence de la mobilisation de plusieurs disciplines dans la réalisation de cette recherche : musicologie, anthropologie et linguistique. C’est dans une perspective intégrant les points de vue étiques et émiques et par le développement d’une méthodologie adaptée aux particularités du sujet que sont discutés les différents axes de la recherche.

Je travaille actuellement au "Traditional Arts and Ethnology Centre" (TAEC) de Luang Prabang au Laos, où je réalise des recherches sur la musique des minorités ethniques du pays. Je m'occupe également de la collection et de l'archivage son et photo au sein de l'institution.

Mes recherches futures seront consacrées aux instruments de musique de plusieurs groupes ethniques du Laos (dans le cadre de mon travail au TAEC), ainsi qu'aux rapports qu'entretiennent tons parlés et mélodie chez les groupes Tai du Laos (sujet déjà abordé au sein de ma thèse de doctorat).  

Parcours

2010-2016            Thèse de doctorat en sciences politiques et sociales, et sciences du langage, intitulée "Le khap tai dam, catégorisation et modèles musicaux. Etude ethnomusicologique chez les Tai des hauts plateaux du Laos", défendue en avril 2016 à l'Université Libre de Bruxelles (Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains), en co-tutelle avec l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (Laboratoire de Phonétique et Phonologie).

 

2009-2010            Master en sociologie et anthropologie, Université Libre de Bruxelles.

                             

2007-2009            Master en histoire de l’art et musicologie, orientation «approfondie» (recherche), Université Libre de Bruxelles.

 

 

Joomla SEF URLs by Artio