Raphaël Parejo-Coudert
Raphaël Parejo-Coudert
3305

En bref

Ethnomusicologue & sociologue, musicien et auteur-compositeur-interprète,ethnophotographe, archives sonores, développeur de bases de données (sous FileMaker Pro).
Musiques andines traditionnelles (musique & rites de fécondité), musiques traditionnelles basques, phénomènes paramusicaux, paysages sonores
Andes et Pays Basque (France et Espagne), France métropolitaine.
Amérique du Sud, Europe

Recherches

Principales recherches

1. Ethnomusicologie

Depuis 2014 (toujours en cours). Sauvetage du fonds Achótegui, volet 1, fonds sonore ethnomusicologique. le Père Achótegui a recueilli en 1974 la vie musicale de 3 villages de la Vallée d'Arratia (Biscaye), avec notamment des chants basques et des interprétations d'Alboka (instrument à vent de souffle continu) par León Bilbao et son père.

2009-2013. Jotas anciennes de Navarre: Jotas de Rondas de los Pajes de Tafalla. Récupération de jotas oubliées (travail collectif): numérisation et restauration sonore de 3 disques "shellac" de 78 rpm, enregistrements des mêmes chants interprétés par des chanteurs populaires actuels accompagné d'un groupe musical reconstitué. Direction scientifique de l'édition de deux CD accompagnés d'un livre présentant les interptètes originaux, ceux d'aujourd'hui, et une analyse musicologiques. Il s'agit d'un travail pilote en partie financé par les fonds européens des programmes LEADER. Voir à Publications pour la référence exacte.

2010-2012. Collecte du chansonnier populaire de la ville maritime de Portugalete (Biscaye), dans le but de publier un recueil avec texte de présentation et d'analyse, transcriptions des paroles et des musiques, avec une sélection musicale sur un CD inséré.

2012. Jotas y joteros en Biscaye. Una anthropologie visuelle d'un genre lyrique et de danse (Jotas y joteros en Bizkaia. Una antropología visual y sonora de un género cantable y bailable). Film ethnographique sur la jota, genre musical chanté et dansé (Biscaye, Navarre, Aragón), réalisé avec l’anthropologue Ingrid Kuschick (financement : Diputación Foral de Bizkaia).

2009-2010. Les cuadrillas de Biscaye et leurs traditions. Relations sociales et de convivialité à Bilbao et sa Ría (Las cuadrillas vizcaínas y sus tradiciones. Relaciones sociales y buena convivencia en Bilbao y su Ría). Étude ethno-sociologique et ethnomusicologique. Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

2008-2009. L’Alboka. De l’instrument pastoral à la scène (La alboka. Desde el instrumento musical pastoril a los escenarios). Recherche ethnomusicologique. Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

2006-2007. Zone côtière et Rive-Droite Biscayenne (Biscaye, Pays Basque, Espagne) : Chansons et musiques populaires de la Zone de pêche et marinière et de la Rive Droite de Biscaye (Canciones y músicas populares de la Zona Pesquera-Marinera y Margen Derecha de Bizkaia). Recherche ethnomusicologique individuelle). Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

2005-2006. Zone Minière-Industrielle de la Rive-Gauche Biscayenne (Biscaye, Pays Basque, Espagne). Recherche ethnomusicologique individuelle : Le patrimoine musical traditionnel et populaire de la Zone Minière-Industrielle de la Rive Gauche Biscayenne (El patrimonio musical tradicional y popular de la zona minera-fabril de la Margen Izquierda Vizcaína). Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

2005. Museo de la Minería del País Vasco. Recherche ethnomusicologique : “Traditions musicales populaires de Zone Minière de la Rive-Gauche Biscayenne”, dans le cadre de la recherche pluridisciplinaire Étude sur le patrimoine ethnographique minier de la Rive-Gauche Biscayenne – Valeurs et traditions transmises par voie orale, coordonnée par Ingrid Kuschick, anthropologue, et réalisée pour le Musée de la Mine du Pays Basque de Gallarta (Abanto-Zierbena, Biscaye, Espagne). Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

2003-2004. Pays Basque (Biscaye, territoire espagnol). Recherche de terrain sur les traditions musicales de la région de Las Encartaciones (Biscaye), pour le Musée des Encartaciones (Enkarterrietako Museoa, Museo de las Encartaciones) en vue de fournir le matériau nécessaire à trois expositions thématiques et augmenter l’exposition permanente.

2001. Pays Basque (France). Enregistrement in extenso du troisième repas des chanteurs basques de Basse Navarre, à Ibarron (Labourd, Pyrénées Atlantiques).

2000. Pays Basque (France). Enregistrement in extenso du repas des chanteurs basques de Basse Navarre, à Ibarron (Labourd).

1999. Pays Basque (France). Le chant traditionnel basque en Iparralde (Pays Basque Nord). Volet 1 : le chant en Labourd et Basse-Navarre. Dont enregistrement in extenso du repas des chanteurs basques du Labourd, à Saint-Pée-sur-Nivelle.

1997. Pays Basque (Espagne). Traditions musicales basques, second volet : la txalaparta, la dultzaina (ou gaita) et l’alboka, ainsi que les chants populaires de la région de Bilbao.

1996. Pays Basque (Espagne). Traditions musicales basques, premier volet réalisé en Biscaye. Les musiques de txistu, de dultzaina (gaita) et d’alboka.

1995. Argentine. Chansons et musiques populaires de Jujuy (Nord-Ouest).

1988. Argentine. Traditions musicales du Nord-Ouest andin et sub-andin, en particulier étude du corpus musical de 3 notes (chants et instruments de musique).

1986. Pérou (Cuzco). Recherche sur un cordophone andin, le charango. Complété par des enregistrements de musiques de flûtes de Pan de l'Île de taquile (Lac Titicaca).

1983. Équateur, Pérou et Bolivie. Recherches comparatives sur les musiques andines.

1981. France. Traditions musicales du nord de la Provence (Vaucluse, et Drôme Provençale), volet 2.

1980. France. Traditions musicales du nord de la Provence (Vaucluse, et Drôme Provençale), volet 1.

2. Sociologie

1990-2001. Sociologie politique. Principales recherches et travaux : l’exil politique argentin en France des années 1970-1983.

Deux volets temporels, le premier a débouché sur un Diplôme des Hautes Études des Pratiques Sociales (diplôme universitaire, Université Rennes 2: ); le second a fourni la matière d’une thèse de Doctorat en Sociologie (Université Paris 8). Champs abordés : sociologie politique, histoire orale et histoires de vie, analyse des organisations, recherche participative, exil politique.

3. Anthropologie visuelle (photographie)

2009-2010. Photographies de “cuadrillas” (groupes d'amis), de “txikiteros” (buveurs de vin) de Bilbao et ses environs. Dans le cadre de ma recherche Les cuadrillas de Biscaye et leurs traditions. Relations sociales et de convivialité à Bilbao et sa Ría (Las cuadrillas vizcaínas y sus tradiciones. Relaciones sociales y buena convivencia en Bilbao y su Ría). Étude ethno-sociologique et ethnomusicologique. Financement : Diputación Foral de Bizkaia.

Depuis 1996. Musiciens et chanteurs basques (Biscaye, Labourd, Basse-Navarre). Je n'ai pas mis de date limite et poursuis ce travail.

1995. Chanteurs populaires de la région de El Ramal, (Jujuy, Argentine).

1988. Pèlerinage indigène traditionnel de Punta Corral (Jujuy, Argentine).

1988. Carnaval indigène d'Abra Pampa (Jujuy, Argentine).

1986. Musiques traditionnelles des Andes du Sud Pérou (Cuzco, Puno).

1983. Musiciens traditionnels des Andes (Pérou, Bolivie, Équateur).

1981-1982. Pèlerinage traditionnel de Saint-Gens (Monteux, Saint-Didier, la Val Sainte, et l’Ermitage de Saint-Gens dans le Vaucluse).

Publications

 

I. Publication d’articles et ouvrages

Une sélection

Aguerri Escobés I., Esparza Zabalegi J. M., Condón Urroz J., Kuschick I., Parejo-Coudert R. ed. (2013). Los Pajes de Tafalla: Pioneros de la Jota Navarra. Tafalla (Navarra, España): Altaffaylla, 153 p. Transcriptions musicales, 2 CD insérés.

Kuschick Ingrid, Parejo-Coudert Raphaël (2009). Etnografía de la zona minera vizcaína : fuentes orales y tradiciones musicales. Bilbao: Kobie, 10e année,  – Diputación Foral de Bizkaia. Avec un CD audio recueillant une sélection des enregistrements originaux de la recherche.

“Patrimonio musical de la minería (2): De las canciones olvidadas a la creación popular actual”. Muskiz (Bizkaia): Con_Margen, número 9, septembre 2007, pp. 61-65. Avec photographies et transcriptions musicales.

“Patrimonio musical de la minería (1)”. Muskiz (Bizkaia): Con_Margen, número 7, juillet 2006, págs. 61-63. Avec photographies et transcriptions musicales.

Burdinjaia  Kantutegia (Abanto-Zierbena). “Canciones populares del patrimonio musical de la Zona Minera”. Abanto y Ciervana (Gallarta, Bizkaia) : Ayuntamiento de Abanto y Ciervana, 2005.

“Patrimonio intangible en Jujuy: las músicas tradicionales en el cruce de caminos”. Salta (Argentine) : Diálogos: Letras, Artes y Ciencias del Noroeste Argentino, Año III, n° 8, juin 2003, Segunda Época, pp. 51-54.

“Mémoire et dynamique culturelle en Pays Basque. Les archives sonores basques : recensement, production et projet de phonothèque basque”. Paris : Bulletin de liaison des adhérents de l'AFAS, n° 23, automne 2002 – hiver 2002-2003, pp. 2-17. Version en ligne : Version augmentée de photographies, d'une bibliographie et d'annexes (dont le projet de phonothèque basque) est consultable en ligne à la page : http://afas.mmsh.univ-aix.fr/article_parejo.htm

“Etnomusicología jujeña. Aportes para desarrollar la investigación en Jujuy”. San Salvador de Jujuy (Argentine) : Pacarina, Arqueología y Etnografía Americana , Año II, Nº 2, Diciembre 2002, Publicación de la Facultad de Humanidades y Ciencias Sociales de la Universidad Nacional de Jujuy, pp. 177-204.

Chávez , Martina E. et Parejo-Coudert, Raphaël. “La fotografía en tanto que acto social. Una entrevista con Martina E. Chávez, socióloga y antropóloga visual”. San Salvador de Jujuy (Argentina) : Pacarina, Arqueología y Etnografía Americana , Año II, Nº 2, Diciembre 2002, Publicación de la Facultad de Humanidades y Ciencias Sociales de la Universidad Nacional de Jujuy, pp. 111-125.

“La flûte pinkuyllu des Provincias Altas du Cuzco (Pérou). Organologie et symbolique érotique d’un instrument de musique andin”. Journal de la Société des Américanistes, Tome 87, décembre 2001, Paris, pp. 201-264. Version en ligne: Raphaël Parejo-Coudert. “La flûte pinkuyllu des Provincias Altas du Cuzco (Pérou) : organologie et symbolique érotique d’un aérophone andin”, Journal de la société des américanistes [En ligne], 2001, 87, mis en ligne le 17 novembre 2005. URL : http://jsa.revues.org/index1850.html

Senpereko Kantu Zaharrak, Collection « Lankidetzan » n° 18, Oxtikenekoak Kultur Elkartea – Eusko Ikaskuntza, 2001. 139 p. Recueil de chants anciens du Labourd, travail collectif d’édition à partir d’une partie des enregistrements réalisés en 1999 et 2000 par Raphaël Parejo-Coudert à Senpere (Saint-Pée-sur-Nivelle), sous la direction de R. Parejo-Coudert, et des chants extraits de cahiers de chants anciens.

“Des Andes au Pays Basque : discours de musiciens et chanteurs sur leur pratique”, Cahiers de Musiques Traditionnelles, Ateliers d’Ethnomusicologie – Institut d’Ethnologie, Genève (Suisse), n° 11, décembre 1998, p. 29-56.

“Musique des Andes : La tradition donne le « la »”, Croissance, n° 340, Juillet août 1991, p. 39-41.

“Sous le soleil des Incas” (portfolio photographique), suivi de “Racines incas” (article d’ethnohistoire en partie dédié aux musiques andines anciennes), L’Univers du Vivant, n° 26, nouvelle série, avril 1989, p. 14-23 et p. 70-77.

“La création musicale spontanée chez les descendants des grandes ethnies andines”, Marsyas, n° 9, mars 1989, Paris, Institut de Pédagogie Musicale de La Villette, p. 57-72.

II. Publications discographiques

1. Publications de travaux personnels

En projet : édition d'une large sélection de mes enregistrements ethnomusicoliguqes réalisés en Pays Basque depuis 1996, tant en France qu'en Espagne.

2012-2012. Préparation de la réédition en CD à partir d'une renumérisation haute définition 96 KHz-24 bits, de leur restauration sonore, et d'une remastérisation de 4 des disques aujoud'hui épuisés:

  • 1985. Pérou. Julio Benavente Díaz : le Charango du Cuzco, Ocora-Radio France, Réf. 558 647. Publié en France (Radio France).
  • 1990. Argentine : Musiques du Nord-Ouest : Coyas, Calchaquíes et Criollos, collection Musique du Monde, disque compact Buda Records
  • 1991. Argentina : Musical Patrimony of the North-West Provinces, disque compact Playa Sound.
  • 1996. Peruvian Harps and Guitars, CD Playa Sound, Ref. PS 65158. Publié en France.

1985. Pérou. Julio Benavente Díaz : le Charango du Cuzco, Ocora-Radio France, Réf. 558 647. Publié en France (Radio France). Disque vinyle 33 rpm LP (épuisé).
1988. Pérou. Julio Benavente Díaz : Charango et chants du Cuzco, disque compact, Ocora-Radio France, Réf. C 559037,1988. Distribution Harmonia Mundi. Réédité en juin 2002 (réf. C 582037), avec une nouvelle présentation.
1990. Argentine : Musiques du Nord-Ouest : Coyas, Calchaquíes et Criollos, collection Musique du Monde, disque compact Buda Records, Ref. 82499-2. Publié en France. (épuisé).
1992. Argentina :Tritonic Musics of the North-West, Musics & Musicians of the World, disque compact Unesco, Ref. D 8208.
1991. Argentina : Musical Patrimony of the North-West Provinces, disque compact Playa Sound, Ref. PS 65073 (épuisé). Publié en France.
1996. Peruvian Harps and Guitars, CD Playa Sound, Ref. PS 65158. Publié en France.
A obtenu en 1996 le prix du meilleur disque d’enregistrements de terrain réalisés au Pérou (commentaire de l’éditeur : « Enregistré par un ethnomusicologue, ce CD a gagné le prix du meilleur enregistrement de terrain au Pérou ». Le même disque compact a obtenu le label « 10 de répertoire » (épuisé).
1997. Peru : Music of the indigenous communities of Cuzco, Musics & Musicians of the World, disque compact Unesco, Ref. D 8268.

2. Participation à des publications ou rééditions

1991. Texte scientifique du livret de présentation de la réédition du disque compact réalisé à partir des enregistrements historiques de Louis Girault en Bolivie : Bolivia :Bolivia Panpipes, disque compact Unesco, Musics & Musicians of the World, Ref. D 8009. Le même disque compact a obtenu le label « 10 de répertoire ».

1993. Amérique du Sud : musiques hispaniques (Colombie, Argentine, El Salvador, Bolivie, Venezuela), Ethnic – Saga réf. B 6782. Photographies de Raphaël Parejo. Publié en Suisse.

2005. World library of Folk and Primitive Music : France, CD Rounder réf. 6 82161-1836-2. Réédition du disque historique publié par Alan Lomax en 1954 (label Columbia).
Édition augmentée d’enregistrements inédits conservés au Musée national des Arts et Traditions Populaires (Paris, France) sélectionnés par Yves Defrance et Raphaël Parejo-Coudert. Les 6 chants basques ont été traduits en Français et Anglais par Raphaël Parejo et Mixel Mendiboure.

2009. France: une Anthologie des musiques traditionnelles. Disques compacts Frémeaux et associés, réf. FA 5260, vol. 5 : Sud-Ouest. Un chant basque d’Iparralde (Pays Basque Nord, en territoire français), interprété par Ganizon Bergara, termine le cinquième CD de l’anthologie, consacré au Sud-Ouest de la France : Sortu naiz iparrean (plage 35). M. Bergara, txistulari (flûtiste) réputé en Labourd, est également un bon chanteur. Il a été enregistré dès 1947 par les enquêtrices du MNATP, lors de leur très prolifique mission au Pays Basque. L’assistance reprend avec lui l’une de ses propres compositions, sur l’air de la chanson populaire Iruten ari nuzu. Ce chant a été  enregistré par moi en 2001 à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées-Atlantiques) lors d’un repas chanté organisé par l’association Oxtikenekoak.

En cours:
Je suis en train de numériser (24-bit, 96 kHz) et à la restauration sonore de l’ensemble des enregistrements inédits réalisés lors de mes recherches ethnomusicologiques en Amérique du Sud depuis 1983, mais aussi d’enregistrements réalisés en France au début des années 1980 (Drôme Provençale et Vaucluse).

Enseignements

Depuis 2010:

Formations spécifiques (prise de son, numérisation, conservation et montage audio) pour chercheurs, membres d'associations et universitaires) au sein de l'association Txoke! (http://www.txoke.org), et d'interventions sur le caractère pratrimonial de l'enregistrement sonore d'enquête.

2009. Universidad du Pays Basque (Bilbao, Vizcaya). Initiation à l'Etnomusicologie pour des étudiants se préparant au métier de professeur de musique dans le service public, section de l'Éducation musicale de l'Escuela de Magisterio (équivalent à nos IUFM français) de l'UPV-EHU, Bilbao, campus de Deusto).

2002-2004. Assesseur scientifique pour la préparation d’une exposition sur les traditions musicales de la région des Encartaciones (Biscaye, Communauté Autonome Basque, Espagne) pour l’Enkarterrietako Museoa (Musée des Encartaciones). Responsable de la formation du personnel du musée (techniques d’enquête, prise de son, organologie, montage d’une base de données spécialisée (ethnomusicologie), etc.

2002. Société d'Ethnologie Française (Conseil d'Administration). Participation à la l'élaboration des actions de formation des années 2002, 2003 y 2004 dans le cadre des Journées Actualisation des connaissances en ethnologie française.

1999-2000. Département du Val d’Oise (France). Formations en anthropologie visuelle et sonore à l'attention des enseignants des écoles primaires et professeurs des collèges, dans le cadre du projet « Mémoires pour demain » lancé par le Musée départemental de l'Éducación de Saint-Ouen-l’Aumône, en collaboration avec les Archives départementales del Val d’Oise:

Avril 1999. Seconde biennale « Ethnologie et photographie » (Manosque, Alpes de Haute Provence, France), organisée par le Conservatoire de Salagon) : intervenant dans le cours théorico-pratique destiné aux photographes professionnels et aux cherhceurs pratiquant la photographie (ethnologues et sociologues).

1985. Formation de base aux méthodes de l'ethnomusicologie pour professeurs de musique et professeurs d'Español organiée par la Mission de l'action culturelle de l'Académie de Dijon (France). Centre À Choeur Joie, Saint-Léger-sous-Beuvray (France).

Parcours

Mon parcours et mon profil

Je suis né en 1952 à Saint-Étienne dans la Loire (France), d’un père originaire de Biscaye (Communauté Autonome Basque, Espagne) et d’une mère française du côté paternel, et d’origine autrichienne et tchèque du côté maternel. Ethnomusicologue et sociologue (sociologie politique et sociologie du développement), je suis également musicien et photographe (travaux personnels et anthropologie visuelle). Je m'intéresse aussi au patrimoine immatériel, à sa captation et à sa conservation, aux archives sonores (constitution, conservation, restauration).

Après des études littéraires à Lyon (Université Lyon 2), je suis devenu musicien professionnel dès 1973, spécialiste des musiques traditionnelles et populaires d’Amérique latine, avec une dimension ethnomusicologique prononcée. Je me suis produit de 1973 à 1986 un peu partout en Europe et en Amérique latine, d'abord au sein du duo “Rafael et Regina”, puis en soliste. J'ai eu également l'occasion de me produire avec d'autres artistes, notamment en Amérique du Sud. Je reprends progressivement la scène en 2017 avec des concerts et de petites tournées.

Je me suis formé en ethnomusicologie en différents lieux tels que l'Institut de musicologie de Berlin (séminaires de formation), ou encore différentes institutions en Argentine, et en suivant des cours en auditeur libre (Paris 8), mon cursus universitaire principal étant celui de sociologie (Universités Rennes 2 et Paris 8).

Mon parcours professionnel peut être résumé comme suit.

1. Recherche en ethnomusicologie

J’ai en réalité commencé ma carrière d’ethnomusicologue et d’ethnophotographe dans le nord de la Provence en 1980, alors que je travaillais encore professionnellement en tant que musicien au sein du duo “Rafael et Regina”. Cette première recherche de fond, qui s’est étalée sur deux années, portait sur le pèlerinage traditionnel de Saint-Gens (Vaucluse), et a été à la fois une étude ethnographique, ethnomusicologique et photographique. Ce travail m’a permis de mettre au point et d’affiner techniques d’enquête, de prise de son et de prise de vues photographiques (approche de l’anthropologie visuelle).

En 1983, je me suis rendu dans les Andes pour un premier grand projet de collecte musicale et d’étude qui a englobé trois pays (Pérou, Bolivie, et Équateur). Cette recherche comparative a été financée en partie par la DCRI au Ministère de l’Éducation Nationale, et par des fonds privés recueillis par d’excellents amis : Yvon et Mijo Morvan.

Depuis cette date, et jusqu’en 1995, je me suis rendu régulièrement dans les Andes, que ce soit avec un programme de recherche précis ou de manière plus informelle. J’ai également donné des concerts en solo au Pérou, en Bolivie, et en Argentine où j’ai connu et côtoyé des artistes comme Francisco Marín (Les Guaranis), Atahualpa Yupanqui, Pato Gentilini, Cuchi Leguizamón, Chivo Valladares, Sara Mamani, Teresa Parodi, ou Mercedes Sosa (décédée en octobre 2009).

Mes voyages de recherche les plus importants se sont déroulés en 1983 (Pérou, Bolivie, Équateur), 1986 (Pérou et Bolivie), 1988 (Argentine et sud de la Bolivie), et 1995 (Argentine).

En 1988 j’ai réalisé une série de recherches dans le Nord-Ouest de l’Argentine (Jujuy, Salta, Tucumán), une partie d’entre elles portant sur le chansonnier de trois notes (appelé à tort “tritonique” en Argentine. Cette recherche a été financée en partie par une subvention de la Direction de la Musique et de la Danse au Ministère de la Culture français. Une partie du travail a été éditée sous forme de CD (Unesco, Buda Musique, Playa Sound). J’y suis retourné en 1995 pour compléter mon travail, avant de revenir de manière durable en Europe.

Je suis cependant retourné à Jujuy (Andes argentines) en août 2012, invité d'honneur au Premier congrès andin sur le Patrimoine Culturel: Culture et développement des peuples (organisé par L’Institut supérieur de formation de professeurs n° 4 de San Salvador de Jujuy (Direction de l’Éducation supérieure), avec l’appui du Gouvernement de Province, du Ministère de l’Éducation, de l’Université Nationale de Jujuy (UNJu), et avec le concours du Ministère de la Culture Argentin et de l'Ambassade de France en Argentine).

En 1996, je suis revenu avec mon père et après de longues années d’absence en Biscaye (Pays Basque Sud, Espagne) région d’origine de ma famille paternelle, et y ai réalisé un premier travail de recherche sur les musiques instrumentales et le chant basque. J’ai entre autres enregistré un instrument jusqu’alors peu connu, la txalaparta (percussion composée de planches pilonnées, mais aussi l’alboka (clarinette double à réserve d’air), le hautbois gaita (encore nommé dultzaina), trikititxa (association de l’accordéon diatonique et du tambourin pandero), ainsi que chansons populaires.

Depuis, je poursuis mes recherches en Pays Basque, que ce soit dans sa partie nord française (Iparralde) ou sa partie sud, en particulier en Biscaye.

L’un de mes enregistrements de txalaparta, réalisé dans les grottes de Baltzola (Biscaye, Pays Basque, Espagne), a reçu un prix lors du Concours Chasseurs de Sons 2004 organisé par Radio France. Voir à : http://palmarescds2004.ifrance.com/palmarescds2004/ (il est possible que ce lien soit obsolète).

Entre 1985 et 1997 j’ai publié 7 disques avec mes enregistrements de terrain dans les Andes,en particulier pour les collections Unesco et Ocora-radio France, ai écrit de nombreux articles dans des revues spécialisées ou destinées au grand public (en France, en Argentine), et produit des émissions pour Radio France (France Culture et France Musique). J’ai également participé à des éditions ou rééditions de disques, soit par des apports d’enregistrements personnels, soit en fournissant des photographies, ou encore en ayant contribué au choix et à la traduction ou à la présentation de thèmes musicaux.

Les personnes intéressées trouveront mes références discographiques dans la section “Publications”.

2. Travail institutionnel

2.1. Musée de la musique (Cité de la Musique de La Villette, Paris)

En 1998 j’ai été nommé  chargé de mission au service culturel du Musée de la Musique (Cité de la Musique de La Villette, Paris). J’ai été chargé de préparer concerts et activités (ateliers, visites guidées avec démonstration d’instruments historiques) pour le public scolaire, ainsi que des programmes spécifiques de visites et d’ateliers pour les handicapés. Dans le cadre de mon travail avec les handicapés, j’ai réalisé une étude sur “surdité et musique”, en collaboration avec les associations françaises de sourds et malentendants, des musiciens sourds, et des médecins spécialistes de la surdité. J’ai rédigé un rapport synthétique, où figuraient de nombreuses propositions, qui a été remis à la Ministre de la Culture de l’époque, Madame Trautmann.

Un autre aspect de mon intervention a été la réflexion sur la mise en place de nouveaux programmes liés à l’intégration au musée d’instruments de musique traditionnels du monde. Dans ce cadre particulier, j’ai monté sur la demande de la direction du musée une formation à l’organologie et à la classification scientifique des instruments (avec une dimension historique, depuis les classifications traditionnelles jusqu’à celle de Mahillon, Schaeffner, et Hornbostel et Sachs), destinée aux guides conférenciers et conférencières de l’établissement.

2.2. Phonothèque du Musée national des Arts et traditions populaires (MNATP)

En 1999 j’ai été sollicité par Florence Gétreau, alors conservateur du Département de la Musique et de la Parole du Musée national des Arts et Traditions populaires (MNATP) et responsable de la phonothèque, pour la seconder à la phonothèque à un moment difficile où il fallait estimer l’état de conservation des collections sonores inédites en vue de leur numérisation, réformer le studio d’enregistrement dont le matériel était obsolète, et refondre la base de données, ceci tout en gérant le fonctionnement quotidien.

2.3. Bibliothèque nationale de France : responsable d’acquisition en ethnologie, anthropologie et sociologie

En 2000 et 2003-2004, j’ai aussi travaillé en tant que responsable d’acquisition en ethnologie et sociologie à la Bibliothèque Nationale de France, où j’ai été plus particulièrement chargé d’un programme d’acquisition centré sur l’ethnologie et l’anthropologie de l’Amérique latine.

Le travail réalisé a permis à la BnF de se remettre en grande partie à jour quant aux publications portant sur l’Amérique latine, et de refondre sa nomenclature des noms des ethnies indigènes en fonction des réclamations les plus récentes de celles-ci.

2.4. Musée des Encartaciones (Enkarterrietako Museoa), situé à Sopuerta en Biscaye

De 2002 à 2005, j’ai participé en tant que chercheur et assesseur scientifique, à la préparation d’une exposition sur les traditions musicales de la région des Encartaciones pour l’Enkarterrietako Museoa (Musée des Encartaciones).

Le travail d’assesseur scientifique comportait un important volet de formation du personnel du musée (techniques d’enquête, prise de son, organologie, montage d’une base de données spécialisée (ethnomusicologie), etc.

L’exposition, intitulée "Enkarterriko musika tradizionala : Kantua eta musika tresnak" (Musique traditionnelle des Encartaciones : chant et musique instrumentale) a été présentée au public du 20 octobre 2005 au 8 janvier 2006.

2.5. Musée de la mine du Pays Basque (Biscaye)

En 2005 et 2006 je suis intervenu en tant que chercheur en ethnomusicologie pour le Musée de la Mine du Pays Basque (Gallarta, Abanto-Zierbena, Biscaye), dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire sur la mémoire des mineurs du fer de Biscaye intitulé “Le patrimoine ethnographique de la Rive Gauche Biscayenne – Valeurs et traditions transmises par voie orale”, coordonné par l’anthropologue allemande Ingrid Kuschick.

Dans la foulée, j’ai conçu et développé une base de données pour ce même Musée de la mine du Pays Basque sous FileMaker Pro™, qui englobe à la fois objets et documents divers (patrimoine matériel), comme et enquêtes orale (patrimoine immatériel)s, documents audio et vidéo. Ce travail réalisé en 2005-2006 a été financé par le Gouvernement Autonome Basque et une dotation de la Fondation BBVA (de la banque du même nom).

3. Photographie et ethnophotographie (anthropologie visuelle)

En tant que photographe j’ai réalisé d’importants travaux ethnophotographiques sur les communautés andines du Cuzco (Pérou) en 1983 et 1986, portant entre autres sur la fabrication du charango (petit cordophone andin) par différents fabricants du Cuzco, et de La Paz et Cochabamba (Bolivie), comme des aérophones traditionnels des Aymara de Bolivie.

En Argentine j’ai réalisé en 1988 deux travaux ethnophotographiques de fond : le premier sur le Carnaval traditionnel d’Abra Pampa et le second sur pèlerinage andin indigène de la Vierge de Punta Corral avec sa multitude de groupes de joueurs de sikus ou cañas (flûtes de Pan), les deux dans la province de Jujuy.

Outre ce travail scientifique, mes travaux photographiques personnels ont été exposés lors d’expositions individuelles, mais aussi de groupes, avec différents photographes tels que Robert Doisneau (qui était un ami), Dieuzaide, Pache, Mora, Chapin, etc.

4. Sociologie

En tant que sociologue j’ai reçu une formation multiple, en sociologie politique et sociologie du développement. Du point de vue de la recherche,  je me suis intéressé à la thématique et problématique de l’exil politique (étant moi-même fils d’exilé politique du Franquisme). Ma recherche principale s’est intéressée à l’exil politique argentin des années 1970-1983 s’est faite en “immersion” dans le milieu de l’exil et sur la durée (1990-2005). Elle est le sujet de ma thèse de sociologie politique à l’Université Paris 8.

En sociologie, mes spécialités sont le recueil et l’analyse des histoires de vie, l’analyse de contenu d’entretiens et de documents d’archives, l’étude des minorités actives, l’histoire orale et la constitution d'archives orales, et la sociologie du développement, notamment le développement socioculturel.

Je travaille également au développement d’outils d’analyse informatique des résultats d’enquêtes orales (plus spécifiquement sur la création de bases de données spécialisées sous FileMaker Pro™).

5. Affiliation à des sociétés savantes

Outre la Société Française d’Ethnomusicologie je suis membre de diverses sociétés savantes (je n’aime pas trop cette expression) et professionneles : la Société des Américanistes, la Société des Explorateurs Français, Eusko Ikaskuntza (Société d'Études Basques). J'ai également été membre de la Société d’Ethnologie Française (membre du CA plusieurs années) et de l’AFAS (Association Française des détenteurs de documents Audiovisuels et Sonores)

Je suis aussi le co-fondateur de l’Association Européenne (AE) Txoke! (http://www.txoke.org) dont je suis l’actuel secrétaire. L’association réunit en son sein des spécialistes (anthropologues, ethnologues, ethnomusicologues, historiens, archivistes et conservateurs du patrimoine) de plusieurs pays européens (France, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, pour l’instant), d’Amérique du Sud (Argentine) et du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie). L'association, sur mon impulsion, a monté un Congrès international sur la patrimoine immatériel, qui s'est déroulé à Bilbao les 13, 14, 15 et 16 octobre 2010, et dont les Actes doivent être publiés fin 2012.

Joomla SEF URLs by Artio