Sabine Trebinjac
Sabine Trebinjac
1826

En bref

Ethnologue
Sociologue de la musique
Musique et politique
Chine
Asie centrale
Turkestan
Asie

Publications

1990 (a) :

« Que cent chants rivalisent, qu’une musique éclose, étude sur le       traditionalisme d’État en Chine », Archives européennes de sociologie,  XXXI, no 1, 60-79.

1990 (b) :

« Le pouvoir en chantant », in Cahiers de musiques traditionnelles (Genève), no 3, [Musique et pouvoir].

1990 (c) :

« Musique ouïgoure de Chine : De l’authenticité à la folklorisation », in Actes du colloque ESCAS III «l’Asie centrale et ses voisins» Paris, Institut des Langues et Civilisa-tions Orientales, 227-238.

1990 (d) :

Turkestan chinois, Musique savante des muqam (vol. I) ; Tradition populaire des Ouïgours (vol. II), coffret de deux disques (en collab. avec J. During) accompagnés d’un livret (52 pages, 8 photos, 1 carte)  Radio France OCORA (Paris) et AIMP Musée d’Ethnographie (Genève). Existe également sous forme de cassettes.

A reçu le prix « Le Choc de la Musique » (Monde de la musique, novembre 90).

1991 (a) :

Compte-rendu de G. Rouget, La musique et la transe, esquisse d’une théorie générale des relations de la musique et de la possession, nouvelle édition revue et augmentée, in Psychopathologie Africaine, XXIII, 1, 107-110.

1991 (b) :

« Introduction au muqam ouïgour » (en collab. avec J. During), Papers on Inner Asia n° 17, Bloomington, 58 pages, une carte, un glossaire.

1993 :

Collaboration au disque de J. During, Musique tadjike du Badakhshan, Musiques et musiciens du monde, AUVIDIS / UNESCO D 8212.

1994 :

Compte-rendu de V. Sissaouri, Cosmos, magie et politique : La musique ancienne de la Chine et du Japon, Éditions de la Maison  des Sciences de l’Homme, Paris, 1992 pour la revue Arts Asiatiques, tome 49, p. 147.

1995 (a) :

« Femme, seule et venue d’ailleurs : trois atouts d’un ethnomusicologue au Turkestan chinois », in Cahiers de musiques traditionnelles (Genève), no 8, [Le terrain en ethnomusicologie].

1995 (b) :

« About State traditionalism in China », J. Rogister, ed,The invention  and re-invention of tradition, Harvard University Press.

1997 (a) :

« Comprendre un État en écoutant les gens chanter » in M. Abélès & H.-P. Jeudy (coord.) Anthropologie du politique, Paris, Armand Colin, coll. U, série Science politique, pp.59-66.

1997 (b) :

« Une utilisation insolite de la musique de l’Autre », in GHK, éds, Pom pom pom pom: musiques et caetera, Neuchâtel (Suisse), Musée d’ethnographie, pp. 227-241 (publication accompagnant une exposition présentée à Neuchâtel du 31 mai 1997 au 11 janvier 1998).

1997 (c) :

Turkestan . Komuz kirhize et dombra kazakh, en collaboration avec J. During, Paris, Ocoara-Radio-France, CD de 77’10 accompagné d’un livret bilingue français / anglais de 27 pages.

1999 : A reçu la médaille de bronze du CNRS

2000 (a) :

Le pouvoir en chantant, tome I L’art de fabriquer une musique chinoise, Nanterre, Société d’ethnologie.

2000 (b) :

« China, living traditions. Minority music. North China » accompagné de trois notices biographiques de musiciens ouïgours, in The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Macmillan, Londres.

2000 (c) :

« De la déclaration d’amour à la formule politique : l’appropriation par l’État d’une forme d’expression rituelle. », Etudes mongoles et sibériennes,30.

2002 (a) :

« Chine, le pouvoir en chantant » in D.-C.  Martin, éd., Sur la piste des OPNI (Objets politiques non Identifiés), pp. 121-132, coll. Recherches intrernationales, Paris, Karthala.

2002 (b) :

«When Uygurs Entertain Themselves » in The Garland Encyplopedia of World Music, New York and London, Garland Publishing Inc., 1998-2004, volume 8, pp. 989-993.

2003 (a) :

« China. Living traditions. Minority traditions. North & West China » plus trois notices biographiques de musiciens ouïgours in The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Londres, Macmillan Publishers Ltd

2003 (b) :

« Comment conserver sa mémoire et son identité : l’exemple des Ouïgours du Xinjiang » in Mémoire et identité, quelques exemples en Asie dans les temps modernes, dir. J.L. Bacqué-Grammont, Réseau Asie, [publié sous forme de cédérom.]

 

2004 (a) :

« The Invention and Re-invention of Musical Tradition in China », in History and Anthropology, vol.15 n°3, London, pp. 219-222.

2004 (b) :

« Le savoir musical des Ouïgours : et s’il s’agissait d’ambivalence de la mémoire ? » in Transmitting Islamic Learning in Russia, Central Asia and China, Through the twentieth Century, ed. by S.A Dudoignon, Islamkundliche Untersuchungen, Band 258, Klaus Schwarz Verlag, Berlin, pp. 243-254.

2005 (a) :

« Jeux de miroirs de l’Autre chez les Autres » in L’image de l’autre autour des récits de voyageurs en Asie, dir. J.L. Bacqué-Grammont, Réseau Asie, [publié probablement sous forme papier.]

2005 (b) :

Compte-rendu augmenté d’une discussion autour de l ‘usage du post-modernisme en ethnomusicologie du livre de Stephen Jones, Plucking the Winds, Lives of village musicians in old and new China. Chime Studies in East Asian Music, Vol. 2, Leiden, 2004, 426 p. plus CD (55’46”) in Cahiers de musiques traditionnelles, n°18, pp.311-316, Genève.

2006 :

« Ouïgour » « Musique et politique », rédaction de deux entrées dans le Dictionnaire de la Chine, dir. Th. Sanjuan, Paris, Armand Colin, 2006, p.165 et p. 181.

2007, « Des non−nommés au Turkestan chinois » forme abrégée du texte de l'intervention en ligne (en français et en anglais) présentée au 3e congrès international Réseau Asie, dans le cadre de l’atelier « Autour du nom : identités ».

2008 (a) :

Le pouvoir en chantant, tome 2 : une affaire d’État…impériale, 237pp., Nanterre Société d'ethnologie.

2009 (a) :

« Du Yangge traditionnel au Nouveau-Yangge ou l'art de revisiter l'existant à des fins révolutionnaires », Actes du colloque « Entre Inde et Chine : le rôle du théâtre dans les processus de transmission et d'acculturation » organisé par G. Toffin et H. Bouvier-Smith. [in BEFEO à paraître]

2009 (b) :

« De l’usage politique des caractères chinois », [fait suite à une conférence donnée à la Société Asiatique en avril 2003], à paraître.

2009 (b) :

Compte-rendu de Rachel Harris, The Making of a Musical Canon in Chinese Central Asia : The uyghur Twelve Muqam, Hampshire, Ashgate, 2008, 157pp plus 1 CD,in Cahiers de musiques traditionnelles, Genève.

Parcours

directeur de recherche

 

Joomla SEF URLs by Artio