Vincent Hickman
Vincent Hickman
2445

En bref

Animateur ateliers pédagogiques (Musée du Quai Branly - Cité de la musique...)
Enseignant musiques traditionnelles du Zimbabwe.
Conteurs
Coordinateur projets culturels
Joueurs de mbira du Zimbabwe / Musiciens du Burkina Faso
Zimbabwe
Burkina Faso
Afrique

Recherches

Les joueurs de mbira du Zimbabwe - d'une pratique traditionnelle à son "renouveau"

DEA d'anthropologie / EHESS Paris - 2002

sous la direction de Jean-Paul Colleyn et les précieux conseils de Susanne Fürniss.

Instruments de musique du Burkina Faso - Musiciens de la ville de Bobo-Dioulasso et des villages Lobi de la région de Gaoua.

Vidéo de 50 minutes réalisée en 2009.

Exploitation personnelle dans le cadre d'animations pédagogiques de découverte des instruments de musique d'Afrique.

"Voyage au Coeur de la Sanza"

Quinze panneaux d'exposition sur le thème des lamellophones d'Afrique réalisés en 2005 avec relecture et validation d'un comité scientifique composé de Susanne Fürniss, Vincent Dehoux et Andrew Tracey.

Enseignements

Depuis 2002, animation d'ateliers de pratique des lamellophones du Zimbabwe (kalimba et mbira) ouvert à tout public.

Depuis 2006, animation d'ateliers pédagogiques au Musée du Quai Branly de découverte des musiques d'Afrique. Visite commentée de la "tour des instruments" / présentations et démonstrations d'instruments de musique / initiation à la "sanza".

Depuis 2007, animation d'ateliers d'initiation au lamellophone du Zimbabwe à la Cité de la Musique de Paris.

Parcours

Etudes universitaires

J’ai poursuivi des études universitaires en ethnologie de 1998 à 2002. Après avoir travaillé en maîtrise sur les musiques des Antandroy du Sud de Madagascar, j’ai réalisé un mémoire de DEA à l’EHESS de Paris sur le thème des joueurs de mbira du Zimbabwe.

J’ai privilégié dans mes recherches l’approche de la musique en tant que fait social. Concernant celles menées au Zimbabwe, j’ai construit ma problématique sur la notion d’un continuum entre des formes musicales «  traditionnelles » et des formes contemporaines, au travers de la pratique d’un même instrument : la mbira. La particularité de mon parcours universitaire est aussi d’avoir effectué une ethnologie participante avec pratique instrumentale.

Depuis 2006, en dehors d’un cadre universitaire, je me suis confronté à la découverte des musiques du Burkina Faso. Au travers d’entretiens avec des musiciens, de réalisation vidéo et d’initiations à la pratique de plusieurs instruments, j’ai collecté un certain nombre de matériaux et de connaissances que je continue à exploiter et partager.

 

Des pratiques musicales – apprentissage puis transmission

Passionné par mon sujet d’étude au Zimbabwe, j’ai commencé à être initié dès 1999 au jeu des mbira du Zimbabwe. Je n’ai jamais cessé de les pratiquer depuis.

Plus récemment, j’ai séjourné deux fois au Burkina Faso où j’ai été initié à la pratique de xylophones, de flûtes, de tambours et de l’arc musical ; puis en Zambie et Tanzanie où je suis initié à quelques pratiques musicales de ces régions. 

Aujourd’hui, je transmets à mon tour ces savoirs dans des ateliers de découverte et de pratique, que j’anime notamment de façon régulière au Musée du Quai Branly et à la Cité de la musique de Paris.

Concernant la pratique de la kalimba du Zimbabwe et dans le cadre des mes ateliers, j’ai réalisé une vingtaine de retranscriptions de pièces musicales en m’inspirant d’un système de tablature initié dans les années 1960 au Zimbabwe.

Je souhaite d’une façon générale développer l’apprentissage des musiques séculaires du Zimbabwe, très méconnues en France.

 

Des projets vidéo

Juillet-août 2001 - Zimbabwe : joueurs et facteurs de mbira et de marimba du Zimbabwe

Janvier 2009 - Burkina Faso : musiciens de la ville de Bobo-Dioulasso et des villages du pays Lobi. Une dizaine d’heures de rushes disponible. Premier montage de 50 minutes réalisé.

juillet - août 2009 - Zimbabwe : joueurs de lamellophones de type mbira, kalimba, njari, matepe

Décembre - janvier 2010 - Zambie et  Malawi / dans le cadre de projets menés avec les institutions françaises (Alliance et Centre Culturel) : joueurs de lamellophones.

Juillet 2011 - Tanzanie (dans le cadre d'un projet mené avec le Ministère des Affaires Etrangères) : musiciens de la région de Kilwa et de la population Wagogo (région de Dodoma et famille Zawose).

Exploitation de ces vidéos dans des cadres pédagogiques variés : Cité de la musique et Musée du Quai Branly, expositions itinérantes, ateliers en médiathèques, centres culturels ...

 

Des expositions d’instruments de musique

J’ai constitué une collection d’une centaine d’instruments de musique (collectés sur le terrain, ramenés par d’autres voyageurs ou acquis en Europe et en Amérique) de toutes les grandes familles organologiques et de différentes régions du continent africain.

J’ai réalisé en 2005 grâce à un soutien de la DRAC, une série de quinze panneaux pédagogiques sur le thème des lamellophones d’Afrique. Ce travail a été validé scientifiquement par Susanne Fürniss, Vincent Dehoux et Andrew Tracey.

J’installe depuis lors des expositions d’instruments de musique africains, principalement dans des médiathèques et des centres culturels.

 

Joomla SEF URLs by Artio