Anitha (Savithri) Herr
Anitha (Savithri) Herr
2505

En bref

Chargée de cours en Ethnomusicologie, Ethnoscénologie et Histoire de la Musique à l'université de Cergy, Versailles et Evry.
Conférencière à la Philharmonie de Paris,
Rythme, Relations Musique et Danse, Théâtres Indiens,
Inde du Sud
Le Bharata Natyam (Tamil Nadu)
Le Yakshagana (Karnataka)
Asie

Recherches

 Le Yakșagāna (Inde du Sud)


Le Yakșagāna (de yakș "vouer un culte" ou jakka "êtres célestes" et gāna "chant, musique") est un art total pratiqué majoritairement par les hommes de la région du Karnataka en Inde du Sud et plus précisément dans les districts de Dakshina Kannada, Uttara Kannada, Shimoga, Chickamagalur, Coorg ainsi que la partie septentrionale du Kérala.
Cet art, extrêmement populaire, alliant le chant, le jeu et la danse, semble avoir eu une existence ininterrompue depuis quatre cent ans. C’est pendant la saison sèche d’octobre à mai qu’il se déroule le plus souvent, à la tombé de la nuit jusqu’au petit matin. Outre les représentations données dans les cours de temple, les troupes composées d’une quinzaine d’acteurs et de trois musiciens, peuvent également se produire dans les théâtres, auditoriums, sur les places des villages, etc.
Quelques heures avant la représentation, les musiciens jouent un exorde annonçant qu’un Yakșagāna va avoir lieu. A la nuit tombée, les membres de la troupe s’installent dans les loges (cauki ou green-room). Commence alors une lente transformation... Dans quelques heures ils joueront Rāma le prince d’Ayodhya, Sita l’épouse fidèle, Ravana le démon de l’île de Lanka, Jatayu l’oiseau allié de Rama, Hanuman le guerrier à tête de singe, Arjuna le troisième des Pandava...
Le temps de la représentation débute dans les loges avec une prière dédiée à Ganesh (Ganapati stuti) puis se poursuit par une demande faite aux divinités de commencer la pièce (rangasthalakke appane). Les musiciens et le bouffon (Kōdańgi) émergent ensuite des loges. Ils se mettent en place pour les chants et les danses d’introduction appelées Pūrvarańga ou Sabhālakşaņa. Le prologue s’achève avec la première entrée (Oddoolaga) d’un personnage de la pièce. Cette entrée chorégraphiée s’exécute derrière un rideau. Chaque personnage important de la pièce a sa propre entrée avec une danse et une musique spécifiques. Les personnages de la pièce se succèdent ainsi toute la nuit durant alternant passages dansés, joués et chantés. Les acteurs improvisent sur scène un texte qui complète les poèmes chantés par le chanteur (Bhāgavat). La représentation s’achève comme elle a commencé par une prière à Ganesh exécutée dans les loges.
En utilisant les outils et les méthodes de l’ethnomusicologie et de la choréologie, nous souhaitons mener une analyse du répertoire musiqué et dansé dans le Yakshagana. Compte tenu du nombre élevé de chants, de styles, de troupes, nous choisissons de décrire précisément les pièces qui constituent le Pūrvarańga ainsi que les entrées chorégraphiées Oddoolaga d’une troupe nommée Yaksha Ranga, et de centrer nos investigations sur un élément commun à la musique et la danse, à savoir : le rythme.

Publications

2010 : Yakşagāna Prasańga, in les écritures textuelles des théâtres d’Asie Inde, Chine, Japon, Presses universitaires de Franche-Comté, p 47-66, 2010.

2013 : Transmission et (re)création du texte dans le Yakșagāna, (publication en ligne: http://www2.univ-paris8.fr/dela/etranger/pages/9/herr.pdf)

2015 : Yakṣagāna, Le chant des êtres célestes, in La scène mondiale aujourd'hui- Des formes en mouvement, éd L'Harmattan Univers théâtral, pp253-268, février 2015.

2016 : Les trois temps du terrain : de la théorie à la pratique, in Horizons / Théâtre numéro 7 : Corps, Culture et apprentissage, Presses Universitaires de Bordeaux, pp 58-69, mai 2016.

2017 : La transmission du Bharata-Nāṭyam d'hier à aujourd'hui, in Des formations en arts du spectacle Amériques – Asie – Europe, édité par Françoise Quillet, Collection Annales Littéraires de l'Université de Franche-Comté, PUFC, 2017, pp113-136.

Enseignements

Enseignement

2011-2012 : Chargé de cours en Ethnomusicologie (Capes et Agrégation), Université Paris-Sorbonne

2005-présent : Chargé de cours en Ethnoscénologie (Licence 3 -  encadrement des mémoires en ethnoscénologie des Master 1&2 depuis 2013), Université d’Evry Val d’Essonne

2008-présent : Chargé de cours en Ethnomusicologie (Licence 3 - encadrement des mémoires en ethnomusicologie depuis 2013 des Master 1&2), Université d’Evry Val d’Essonne

2015-présent : Charge de cours en Histoire de la Musique, à IPSL Centre Teilhard de Chardin (Val d'Oise)

2016-présent : Charge de cours en Histoire de la Musique et en Histoire des Salles de Concert, Université Saint Quentin en Yvelines - Versailles

2007-2008 : Chargé de cours en Littérature et Musique (Licence 1), Université d’Angers

2007-2008 : Chargé de cours en Littérature en Musique (Licence 1), Université de Vannes

Parcours

Titres universitaires:

Doctorat en Ethnomusicologie (en cours) sous la direction de M. François Picard à Paris IV Sorbonne.

DEA, Musicologie option ethnomusicologie, Mention Très Bien (Sous la direction de M. François Picard. Mémoire " Les relations entre musique et danse, essai d'étude dans le style Bharata-Natyam").

Autres activités professionnelles :

2006-présent : Conférencière au Musée de la Musique, Philharmonie de Paris

2009-2014 : Conférencière de Ponts des Arts au Musée du Quai Branly, Paris

2010-2012 : Conférencière de la Cité de la Musique à la Salle Pleyel, Paris

Responsabilité de conférences et de journées d’études

2016 mai, Co-organisatrice des Journées d'Etude de la Société Française d'Ethnomusicologie, "Enfants musiciens et enfances musicales", à la Philharmonie de Paris, salle des colloques.

2015 février, Organisatrice de la conférence "Flamenco, point de rencontre", à l'université d'Evry Val d'Essonne, invité Mathias Berchadsky.

2013 avril : Organisatrice de la journée d’étude « Le rythme dans la musique de danse » à l’Université d’Evry Val d’Essonne

2013 février : Responsable du séminaire d’ethnoscénologie « Ethnomusicologie, Ethnoscénologie complémentarité épistémologique et historique » dir. Jean Marie Pradier, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

2010 : Co-organisatrice de la journée d’étude « Quel lieu pour quel imaginaire ? L’espace de la représentation en question » avec Violaine Anger à l’Université d’Evry Val d’Essonne

2007 : Organisatrice de la Conférence « Le Rasa dans le Bharata-Natyam », invitée Maria Kiran, à l’Université d’Evry Val d’Essonne.

Communications:

2016 mai "Représentation et présence de la femme dans le Yakșagāna", Colloque International "la femme dans les Arts du spectacle vivant", Université Polydisciplaires de Taza (Maroc).

2016 avril "Savoir jouer, savoir danser, savoir chanter, analyse des modalités de la représentation dans le Yakșagāna", Journée d'étude "Savoirs et critères de l'expertise", EHESS (Ecole de Haute Etude en Sciences Sociales.

2015 mai "Les trois temps du terrain, de la théorie à la pratique", Colloque International "Corps, Culture et Apprentissage", Université Polydisciplaires de Taza (Maroc).

2015 mai "Himmēļa : l'orchestre du Yakșagāna", Journée d’étude "MUSIQUE ET THÉÂTRE" organisée par le CIRRAS (Centre International de Réflexion et de Recherche sur les Arts du Spectacle) au Théâtre du Soleil.

2015 avril "Yakșagāna, le chant des êtres célestes", conférence - démonstration, au Musée National des Arts Asiatiques - Guimet.

2013 mai "Le Prasanga, transmission du texte au sein d'une forme spectaculaire indienne appelée Yakșagāna", dans le cadre de la journée d'étude Transculturalité Art du spéctacle vivant et littératures de l'Inde contemporaine, Université de Saint Denis.

2013 mai "Yakșagāna, le théâtre du Karnataka (Inde)" dans le cadre des Journées de PLM (Patrimoines et langages Musicaux) à laMaison de la recherche, Paris-Sorbonne.

2013 avril "Yakșagāna : rythme dansé, rythme musiqué" dans le cadre de la journée d’Etude le rythme dans la musique de danse, Université d’Evry Val d’Essonne.

2013 mars "Présentation du Kalaripayatt" dans le cadre de la Journée d'étude «Dionysies Festival du Théâtre Antique à Paris», Théâtre Démodocos, Sorbonne.

2012 octobre : "Yakșagāna d’hier à aujourd’hui" dans le cadre du Colloque Les Arts du Spectacle en Asie : au-delà de la tradition, quelle modernité ? à l'Université de Besançon.

2010 juin : "Atelier découverte de la musique indienne" dans le cadre du concert promenade au Musée Inde : un salon de musique, Cité de la Musique, Paris.

2008 juin : "Keske ? La musique de l’Inde", l’émission avec Dominique Boutel, France musique http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/keske/emission.php?e_id=50000053&d_id=320001863

2006 décembre : "Le théâtre Yakșagāna" dans le cadre du Colloque International l'écriture textuelle des théâtres en Asie, Université de Besançon.

Formations artistiques:

2012-présent : Pratique du Cende, percussion indienne, avec Krishnamoorti Bhat et de la danse Yakșagāna avec Sanjeeva Suvarna

2010-2011 : Pratique de percussions cubaines, avec Eric Konnert et Oussama Chraïbi.

2009-2010 : Pratique des percussions arabes, avec Habibe Yamine.

2007-2008 : Pratique du Pinpeat (Cambodge) avec Davy.

2008 juin : Initiation au P’ansouri (Corée) au Centre Culturel Coréen de Paris.

2006-2008 : Pratique des tabla, percussions indiennes, avec John Boswell.

2001-2003 : Pratique de la danse Baratha- Nāţyam, (Inde) avec Malavika Klein à Paris et Selvam à Chennai (Inde)

2001 juin : Niveau fin d’étude de formation musicale, CNR de Rueil Malmaison (92)

1984-1997 : Pratique du Piano, CNR de La Roche sur Yon (85)

Autres :

Membre de la Société Française d'Ethnomusicologie (SFE) (Secrétaire Générale)

Membre du Centre International de Recherches et de Réflexions sur les Arts du Spectacle (CIRRAS)

Membre de la Société Française d’Ethnoscénologie (SOFETH)

Membre de la Société Asiatique

Joomla SEF URLs by Artio