Johanni Curtet
Johanni Curtet
6046

En bref

Ethnomusicologue, musicien, diphoneur
chant diphonique mongol (höömij): technique vocale, transmission, ethnomusicologie et histoire, timbre, spectacularisation, patrimonialisation, enregistrement, enseignement
Mongolie
Asie

Recherches

Projet en cours 16-17

Sortie du disque Une Anthologie du khöömii mongol, parue sur le label Buda Musique en janvier 2017. Projet aidé par la Société française d'ethnomusicologie et l'EA1279 Histoire et critique des arts de l'Université Rennes 2. Informations:www.routesnomades.fr/fr/anthologie

Second semestre 16-17, enseignant vacataire à l'Université Rennes 2 en chant diphonique.

Écriture du film Voyage en Diphonique avec Jean-François Castell, suite de Maîtres de chant diphonique (2010).

Recherches expérimentales sur le chant diphonique au laboratoire Gipsa-lab, département Parole et cognition à Grenoble (mai 2016-été 2017), avec une équipe pluridisciplinaire: Nathalie Henrich (CNRS) et Michèle Castellengo (CNRS), Pierre Badin (CNRS), Lucie Bailly (CNRS), Christophe Savariaux (CNRS), et Pacale Calabrese (MCF Grenoble-INP TIMC); les diphoneurs mongols Sengedorj Nanjid, Odsüren Baatar, Tserendavaa Dashdorj, Ganzorig Nergui et les Touvas Papizan Badar et Batsükh Dorj.

Thèse de doctorat

soutenue le 12 novembre 2013, à l'Université Rennes 2, mention "Très honorable"

La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol

sous la co-direction d'Hervé Lacombe (professeur, Université Rennes 2) et d'Alain Desjacques (maître de conférence, Université Lille 3), Université Rennes 2, ED ALL, EA 1279 Histoire et critique des arts

Télécharger le résumé et table des matières: ici.

Résumé:

Cette thèse est une étude ethnomusicologique à dimension historique portant sur la transmission globale du höömij en Mongolie. Pour expliquer l’évolution de cette technique vocale, sont explorés les légendes, les conceptions autochtones, l’histoire des années 1950 au début des années 2010 et la mise en patrimoine pour l’avenir.

La première partie montre comment le chant diphonique prend forme dans sa culture. Perçu comme un art du timbre par ses détenteurs, il entretient des relations avec la nature, ainsi qu’un ensemble de techniques vocales et instrumentales issues des contextes rituel et pastoral.

Ces fondements du höömij sont ensuite examinés à la lumière de l’histoire de la Mongolie. Entre les périodes soviétique et contemporaine, la deuxième partie brosse les changements survenus dans la pratique, entre la scène et l’enregistrement. À côté de l’usage rural, se développe une nouvelle forme professionnelle. Tous ces apports ont façonné le chant diphonique mongol dans son état actuel.

La troisième partie étudie la transmission à travers l’enseignement et la patrimonialisation. Les maîtres évoluent entre deux pôles : un village de l’Altaï perçu comme le lieu des origines, et une université d’Ulaanbaatar, qui académise la pratique et diffuse son modèle au niveau national. Tout cela participe au processus de patrimonialisation du höömij, de sa constitution en emblème musical sous la période soviétique à son inscription sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Le höömij mongol apparaît dans toute sa contemporanéité.

 

The transmission of höömij, an art of vocal timbre :

the ethnomusicology and history of mongolian overtone singing

Abstract:

This thesis is an ethnomusicological study on the global transmission of höömij in Mongolia with a historic dimension. In order to explain the evolution of this vocal technique, this dissertation links the legends, the native conceptions, the history from the 1950’s to the begining of the 2010’s and the patrimonialization for the future.

The first part shows how höömij takes place in its culture. Perceived as an art of timbre by its bearers, it maintains relations with nature and a set of vocal and instrumental techniques that derive from ritual and pastoral contexts.

These foundations of höömij are then investigated in light of Mongolia’s history. Examinging both Soviet and contemporary times, the second part looks into the changes that occured in relation to the stage and recordings. Alongside höömij’s rural function, a newer professional form developed, which has primarily shaped contemporary performance.

The third part studies transmission as teaching and patrimonialization. Masters evolve between two poles : a village in the Altai perceived as the very place of origins, and a university in Ulaanbaatar, which academicizes the practice and spread its model to the whole nation. All of this contributes to höömij’s patrimonialization process, from the building of a musical emblem under Soviet times, to its registration on Unesco’s Intangible Cultural Heritage list. Mongolian höömij appears in its whole contemporaneity.

UNESCO

Participation à la réalisation du dossier de candidature du höömij sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité pour la Commission Nationale de la Mongolie pour l’UNESCO (révisions scientifiques, ajout d’informations propres à mes recherches, sélection des enregistrements audio, traductions), Oulan-Bator, Mongolie, décembre-janvier puis juin 2010. Voir le dossier en ligne: www.unesco.org

Publications

Travaux universitaires

-novembre 2013 : La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol, thèse de doctorat en musicologie, sous la direction d’Hervé Lacombe et Alain Desjacques, Université Rennes 2, mention « Très honorable », 613 p. et 1 CD. Télécharger le pdf ici.

-juin 2006 : Le xöömij : proposition de classification du chant diphonique mongol, chez les chanteurs professionnels, mémoire de Master, sous la direction d’Hervé Lacombe et le tutorat de Trân Quang Hai, Université de Rennes 2, mention « Très bien », 2 vols., 214 p. (mémoire), 86 p. (annexes) et 3 CD.

Thèse papier disponible à l'Université Rennes 2, au CREM et au CEMS (Centre d'études mongoles et sibériennes). Master papier disponible à l'Université Rennes 2 et au CREM.

Ouvrage multimédia

-Une Anthologie du khöömii mongol, Double-disque et livret trilingue 47 p. + page internet avec PDF en ligne 80 p. (français, anglais, mongol), 12 vidéos, Paris : Buda Musique, coll. Musiques du Monde (Universal), 2017.

Entrée de dictionnaire

-2007 :« Xöömij », « Xöömijlöx », in Mongol Franz Toli, Dictionnaire Mongol-Français L. Dorjderem. Troisième édition revue corrigée et augmentée, éd. Université Nationale de Mongolie, École des Relations Internationales, Oulan Bator, p. 523.

Articles

-2015, avec Nomindari Shagdarsuren : « Les transformations d’un patrimoine immatériel mongol : de pratiques locales du khöömii à l’objet d’une patrimonialisation », in Les Cahiers du CFPCI, 3, Le Patrimoine Culturel Immatériel. Regards croisés de France et d'Allemagne, Vitré : Centre français du patrimoine culturel immatériel, Maison des Cultures du Monde, URL: http://www.cfpci.fr/medias/PDF/2016/cahiersndeg3.pdf, p. 74-87.

-2014, avec Nomindari Shagdarsuren : « Le PCI de Mongolie sur les listes de l’Unesco : traditions musicales et enjeux de sauvegarde », Actes des Rencontres internationales du patrimoine culturel immatériel en Bretagne, Dastum/Bretagne Culture Diversité, p. 51-61.

-2014 : « L’apport de l’enregistrement dans l’étude ethnomusicologique et historique du chant diphonique mongol », in Musique et enregistrement, Rennes : P.U.R., coll. Aesthetica, p. 123-136.

-2013 : « Une première approche sur la transmission du chant diphonique en Mongolie », Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 43-44, en ligne, mis en ligne le 20 septembre 2013, URL : http://emscat.revues.org/2123, 22 p.

-[2010] à paraître : « Évolution d’une tradition pastorale vers une pratique spectaculaire  : le cas du chant diphonique höömij en Mongolie », Actes des Journées d’Études Formes spectaculaires traditionnelles et processus de patrimonialisation. La scène comme lieu de mémoire  ?, université Rennes 2, 25-26 mars 2010, Rennes : P.U.R., coll. Le Spectaculaire, 15 p.

Articles en développement

-avec Sunmin Yoon (University of Maryland, College Park): "Whose tradition is it? The Conflict and Negociation of Ownership in Common Intangible Cultural Heritage in the case of Mongolian Urtiin duu and Khöömei."

À compte d’auteur

-2005, avec Alimaa Ajushjav : Шагж гуайн дуулсан 35 уртын дуу (35 chants longs chantés par monsieur Shagj), collecte des textes et enregistrements, 32 p. avec 2 cassettes audio (tiré à 10 exemplaires).

Résumés

-2014 : « La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol », résumé de thèse, in Cahiers d’ethnomusicologie, Festivalisation(s), 27, p. 344.

Enregistrements audio

-Tserendavaa et Tsogtgerel, Chants diphoniques de l'Altaï mongol, 1 CD /1 DVD: enregistrements, photographies et livret 27 p., Paris: Buda Musique/Routes Nomades, coll. Musiques du Monde, 2008.
-Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing, 1 CD: enregistrements, photographies et livret 11 p., Leiden: Pan Records, Ethnic Series, 2010.

Ces 2 disques sont disponibles par correspondance: ici

Film

-en développement 2016-2017: film Voyage en Diphonie de J.-F. Castell en tournage et écriture, autour du projet d'Anthologie du khöömii mongol et des conclusions de ma recherche doctorale.

Bande annonce: https://www.youtube.com/watch?v=xinUw4uq0R0

-2012: DVD du film Maîtres de chant diphonique, assistant montage des bonus vidéo, regard scientifique, traduction pour les versions mongole et anglaise, Les Films du Rocher/La Curieuse/Routes Nomades.

-2010: Maîtres de chant diphonique, film documentaire 53’ couleur HDV 16/9 réalisé par Jean-François Castell (sujet:mes recherches de terrain en Mongolie et  mes projets autour du chant diphonique avec l'association Routes Nomades), écriture du texte, assistant montage, traductions, regard scientifique, une co-production Les Films du Rocher/La Curieuse.

Bande annonce 1: https://www.youtube.com/watch?v=nCnmrOsPfb4

Bande annonce 2: https://www.youtube.com/watch?v=KhA9M3W6E_s

DVD du film disponible en commande sur internet: ici

Collaborations scientifiques

-2013 : Auteur de deux photographies illustrant l’article « La danse bij bielgèè et les mobilités des oïrates » de R. Blanchier, in C. Stépannof, C. Ferret, G. Lacaze et J. Thorez (éds.), Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale, Paris : Armand Colin, p. 142.

-2013 : Auteur de deux photographies illustrant la couverture du livre On Intangible Heritage Safeguarding Governance. An Asia-Pacific Context de Seong-Yong Park, Cambridge Scholars Publishing, fig. 4-4 et 4-5.

-2007 : Réalisation du tableau 12 « Répertoire des compositeurs d’opéras mongols », pour l’ouvrage Géographie de l’opéra au XXe siècle, de Hervé Lacombe, Paris : Fayard, p. 201.

-2007 : Auteur et relecteur de plusieurs textes de conversations en français et mongol pour le Manuel de conversation français-mongol, Frants-Mongol yariani devter, Lh. Drojderem, Oulan-Bator : Université Nationale de Mongolie, école des relations internationales, 263 p.

Conférences

-à venir 26-28 juin 2017: « De la steppe à la scène, de l’université au patrimoine : l’institutionnalisation du khöömii en Mongolie », panel « Dans les règles de l’art. Regards croisés sur l’institutionnalisation des savoirs musicaux, de l'Inde à l'Asie centrale », avec Mukkadas Mijit, Ariane Zevaco, Lucille Lisack et Ingrid Le Gargasson, 6e CONGRÈS ASIE, Sciences-po, Paris.

-à venir 23 mars 2017: « Du musicien au chercheur, nomadisme autour d’une technique vocale mongole », table ronde La territorialité des artistes, colloque Création artistique et territoires, Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne, Rennes.

-8 décembre 2016: avec Pierre Bois et Nomindari Shagdarsuren, « 3 questions à J. Curtet et Sh. Nomindari autour de l'Anthologie du khöömii mongol», panel Inscriptions sur les listes de la Convention pour la sauvegarde du PCI... et après?, 3e Rencontres internationales du patrimoine culturel immatériel en Bretagne, Le Quartz, Brest. Écouter la conférence en ligne: bcd.bzh

-4 novembre 2016: « Qu’entendez-vous par khöömii, chant diphonique et chant harmonique ? De quelques expériences et résultantes d’écoutes autochtones et étrangères », journées d’étude Écoute multiple, écoute des multiples, Université Jean Monnet, Saint-Étienne.

-1-2 juillet 2016 : « Du khöömii au chant harmonique : état d’une distance géographique, culturelle et scientifique dans les perceptions d’une technique vocale mongole », colloque Voix à distance. Faire sens de la vocalité en sciences humaines, EHESS – Wellesley College – University of Chicago Center Paris.

-16 avril 2016 : « Entendre et comprendre le khöömii de Mongolie », saison des Ateliers d’Ethnomusicologie (ADEM), pour le cycle Mongolie. Le chant des steppes, L’Alhambra, Genève.

-24 mars 2016 : « Une anthologie du khöömii mongol », avec Nomindari Shagdarsuren. Auditorium du Musée des arts asiatiques Guimet, Paris.

-11 décembre 2016 : « Rechercher, jouer et transmettre. Retour sur un parcours diphonique atypique », Colloque La transmission et l’enseignement des musiques de tradition orale. Transmettre, enseigner, apprendre, reproduire, imiter, voler : quels choix et pourquoi ?, DROM en partenariat avec l’Université de Bretagne Occidentale, UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines, Brest. Revoir la conférence en ligne (extraits): https://www.youtube.com/watch?v=-_acMkVUm7E

-10 octobre 2016 : « Le chant diphonique », cycle de conférences de la saison des Carmes, Conservatoire de Vannes.

-23 septembre 2015 : « Хоолойн өнгөний урлаг хөөмийн өвлүүлэлт: Монгол хөөмийн түүх, угсаатны хөгжим судлал » (en mongol, La transmission du höömij, un art du timbre vocal: histoire et ethnomsuicologie du chant diphonique mongol), Université des arts et de la culture, Oulan-Bator.

-15-16 septembre 2015 : « Монгол дахь хөөмийн өвлүүлэлт » (en mongol, Les transmissions du höömij en Mongolie), journée d’étude dans le cadre de la Fête du khöömii pour le 800e anniversaire de Khubilai Khaan, Librairie Centrale, Oulan-Bator.

-2 juin 2015 : Démonstration vocale pour la conférence d’Alain Surrans (Opéra de Rennes) « Techniques de l’art vocal à travers le monde », Les mardis de l’espace des sciences, Les Champs Libres, Rennes. Revoir la conférence en ligne: http://www.lairedu.fr/media/video/conference/techniques-de-lart-vocal-a-travers-le-monde/

-26 janvier 2015 : « Diphoner entre la steppe et la ville: esquisse des enseignements du höömij en Mongolie», Séminaire du CREM-CNRS, Centre de Recherche en Ethnomusicologie, LESC-UMR 7186, Nanterre.

-21 janvier 2015 : « La transmission du höömij, un art du timbre vocal », suivit d'une projection du film Maîtres de chant diphonique, Saison 3 de l’Atelier Sciences et Voix, GIPSA-Lab CNRS, Grenoble. Revoir la conférence en ligne: http://atelier-sciences-voix.fr

-21 novembre 2014 : « L’apport de l’enregistrement dans l’étude ethnomusicologique et historique du chant diphonique mongol : de la constitution d’un corpus à la mise au jour d’un répertoire », séminaire doctoral de l’EA 3208 Arts, pratiques et poétiques, La question des “sources”: enjeux méthodologiques et historiographiques, Université Rennes 2.

-21 novembre 2014 : « Les transmissions du höömij en Mongolie, », conférence inaugurale, Journée annuelle de l’AEMDT, L’enseignement des musiques traditionnelles au XXIe siècle. Nouvelles problématiques, Conservatoire de Rennes.

-20 novembre 2014 : « Des musiciens ethnomusicologue ? », table-ronde avec Emmanuel Parent, Eric Montbel, Yves Defrance, Luciana Penna-Diaw et Marthe Vassalo, Treuskas, Journée professionnelle de réflexion et de recherche artistiques dans le domaine du spectacle vivant, Le Pont Supérieur, Université Rennes 2. Revoir la table-ronde en ligne: www.lairedu.fr

24 octobre 2014 : « Musiques de la République de Sakha », animation de la conférence musicale avec Émilie Maj, les musiciennes Amgayana Grigorieva, Margarita Kirillina, Saina et la traductrice Marianna Samsonova, Le Tambour, Université Rennes 2.

-5 avril 2014: "La nature est-elle musicale?", table-ronde avec Louise Bessette, André Serre-Milan, Gilles Malatray et Jacques Panisset, colloque "La musique est-elle contre-nature?", festival Les Détours de Babel, Musée Dauphinois, Grenoble. Réécouter la table-ronde en ligne: www.cdmc.asso.fr

-3 avril 2014, avec les chanteurs mongols Ts. Tsogtgerel et N. Ganzorig: "Le chant diphonique mongol", conférence-concert, festival Les Détours de Babel, Salle O. Messiaen, Grenoble.

-27 mars 2014: Atelier-conférence sur le chant diphonique mongol, Rencontre-formation "Timbre vocal de l'enfant et identité(s)", IFAC, Abbaye-aux-Dames, Saintes.

-16 février 2014: "Mongolie, l'art du höömij", brunch ethnomusiKa, Péniche Anako, Paris.

-23 janvier 2014, avec Nomindari Shagdarsuren: "Les transformations d'un patrimoine immatériel mongol: d'une pratique locale du höömij à l'objet d'une patrimonialisation", Atelier de recherches franco-allemand Le Patrimoine Culturel Immatériel en France et en Allemagne: approches comparées d'une notion d'un type nouveau, Université Rennes 2, 12 p.

-14 mars 2013 : « L’apport de l’enregistrement dans l’étude ethnomusicologique et historique du chant diphonique mongol », Colloque international Musique et enregistrement, Université Rennes 2, 6 p. avec enregistrements audio.

-18 janvier 2013 : « L'art du timbre: variations esthétiques sur la pratique du chant diphonique en Mongolie », dans le cadre des concerts « Mongolie » Amphi-Opéra, Opéra de Lyon, 10p. avec enregistrements audio.

-14 décembre 2012, avec Nomindari Shagdarsuren : « Le PCI de Mongolie sur les listes de l’Unesco : traditions musicales et enjeux de sauvegarde », Rencontres internationales du patrimoine culturel immatériel en Bretagne, organisé par Dastum et Bretagne Culture Diveristé, Le Quartz, Brest, 6 p.

-10 mai 2012, avec Laura Nikolov : « Introduction générale », (Paris 7, INALCO), Colloque académique international Espace et patrimoines mongols, INALCO, Paris, 6 p.

-13 mai 2012, avec Raphaël Blanchier : « Évocations de l’espace dans le höömij et le bij bijelgee »,  Colloque académique international Espace et patrimoines mongols, ENS, Paris, 7 p.

-11 mars 2012 : « L'art du timbre: variations esthétiques sur la pratique du chant diphonique en Mongolie », dans le cadre de l'exposition "La Mongolie entre deux ères. 1912-1913", Musée Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt, 10 p. avec enregistrements audio.

-11 décembre 2010 : Traditions xöömij : origines et diffusion des pratiques du chant diphonique en Mongolie », communication pour la Journée d'Automne de la Société Française d'Ethnomusicologie, Saint-Ouan, 8 p.

-10 et 11 juin 2010 : « The transmission of xöömij in post-communist Mongolia : practices and identity issues », communication pour l'American Center for Mongolian Studies Second Annual Conference, Cultural Practices in Post-Soviet Mongolia, Oulan Bator, Mongolie, 7 p. 

-25 et 26 mars 2010 : « Évolution d’une tradition pastorale vers une pratique spectaculaire : le cas du chant diphonique xöömij en Mongolie » communication aux Journées d’études Formes spectaculaires traditionnelles et processus de patrimonialisation. La scène comme lieu de mémoire ?, organisées par l’EA 3208 « Arts, pratiques et poétiques », Université Rennes 2, 10 p.

-8-10 septembre 2009 : Participation au séminaire de la Commission Nationale de la Mongolie pour l’UNESCO pour l’implantation du programme Les Trésors Humains Vivants, présentation du chant diphonique xöömij, Oulan Bator, Mongolie.

-8 avril 2007 : « Xöömij, nomadisme et urbanisation », conférence donnée à l’auditorium de la Galerie d’Art Moderne pour l’Alliance Française de Mongolie-Oulan Bator, 10 p.

Organisation de colloques

-à venir 16 mars 2017, avec Emmanuel Parent et le Pont Supérieur: organisation scientifique des tables-rondes de Treuzkas 2, Musiques traditionnelles et musiques expérimentales, racines multiples et horizons communs, Journée professionnelle de réflexion et de recherche artistiques dans le domaine du spectacle vivant, comité scientifique avec Emmanuel Parent, Université Rennes 2 et Le Pont Supérieur.

-20 novembre 2014, avec Emmanuel Parent et le Pont Supérieur: organisation scientifique des tables-rondes de Treuzkas, Journée professionnelle de réflexion et de recherche artistiques dans le domaine du spectacle vivant, Musiques traditionnelles : une tradition au 21ème siècle ?, pour Le Pont Supérieur et l’Université Rennes 2. Revoir la journée en ligne: www.lairedu.fr/treuzkas

-7 au 13 mai 2012: membre du comité d'organisation scientifique et culturelle de la Semaine de la Mongolie à Paris et du colloque académique international Espace et patrimoines mongols, INALCO, ENS, université Paris 7 : 7 expositions, 3 concerts, 4 ateliers d’initiation, 1 conte, 5 films, 1 forum associatif regroupant 9 associations, 1 colloque de 20 conférences et 3 tables-rondes regroupant 45 chercheurs internationaux, venus de Mongolie, Russie (Buriatie, Tuva, Tatarstan), Mongolie-Intérieure (Chine), Japon, Etats-Unis, Belgique, Allemagne, Hongrie, Suisse et France. Informations détaillées sur: www.otasie.org

Comité d'organisation: Marie Bertrand (Paris VIII, EHESS), Raphaël Blanchier (EPHE, ENS), Johanni Curtet (Rennes 2), Clément Jacquemoud (EPHE), Léa Macadré (Ethnologie-architecture), Charlotte Marchina (EPHE), et Laura Nikolov (Paris VII, INALCO).
Comité Scientifique: André Bourgeot (EHESS, Directeur de recherches au CNRS), Isabelle Charleux (CEMS, Chargée de recherches au CNRS), Grégory Delaplace (Université Paris X, Maître de conférences), Anne Ducloux (EHESS, Maître de conférences des universités), Roberte Hamayon (EPHE, Directeur de recherche), Gaëlle Lacaze (Université Marc Bloch, Maître de conférences des universités), Jacques Legrand (INALCO, Directeur de recherches).

Radios

-France Musique, émission Carnet de voyages de Edouard Fouré Caul-Futy, « De l'art du timbre vocal: au cœur du khöömii en Mongolie », émission entièrement consacrée à mes recherches. Réécouter l'émission en ligne: www.francemusique.fr/emission/carnet-de-voyage

-Espace 2, Radio Suisse Romande, émission L’écoute des mondes de Vincent Zanetti : Diphonies mongoles. À la rencontre des maîtres du chant diphonique, émission entièrement consacrée à mes recherches, 6/10/13.

-France Culture, invité à l'émission Tout un monde de Marie-Hélène Fraïssé, 8/01/13

-France Musique, participation à l’émission Couleurs du Monde de Françoise Degeorges, 8/04/09

-France Culture, invité à l’émission Equinoxe « Cordes Voyageuses » de Caroline Bourgine, 27/04/08

-France Culture, invité à l’émission Un poco Agitato « Diphonie Mongole » de Gérard Tourtrol et Yvan Amar, 29/06/06

Enseignements

Universités

-Université Rennes 2: vacataire, enseignement du chant diphonique au département de la Musicologie , 2e semestre 16-17 (1h30/semaine), L1/L2/L3.

-Université Rennes 2: "Les ethnomusicologies en France" (1h30), séminaire d'Hervé Lacombe "Histoire et historiographie de la discipline", M1, département musique, 9 mars 2017

-Centre français du patrimoine culturel immatériel (CFPCI) / Université Rennes 2: cours « La patrimonialisation du chant diphonique mongol » (1h30), M1 et M2 Histoire/Médiation du patrimoine en Europe, Rencontres et ateliers "Patrimoine culturel immatériel: inventaire, médiations, territoires", 14/02/2017.

-Le Pont Supérieur-Rennes: vacataire, cours d’ethnomusicologie analytique sur les polyphonies vocales (Sardaigne, Géorgie), 8h, L2/L3, 19 oct. – 30 nov. 2016.

-Université Rennes 2: cours « Le patrimoine immatériel et la musique en Mongolie », M1 et M2 Histoire/Médiation du patrimoine en Europe, 3h, 17 mars 2016.

-INALCO, Paris: Langue et civilisation mongoles (grammaire L1,L2,L3 ; histoire et ethnomusicologie du chant diphonique en Mongolie L1,L2,L3,Master), 5h hebdomadaires, 27 janvier-11 mars 2014.

-Université Rennes 2: Enseignement du chant diphonique au département de la Musicologie , 1 semestre par an (2h/semaine) en 2008-2009, 2009-2010 et 2010-2011.

Cité de la musique/Philharmonie de Paris

-Ateliers de découverte du chant diphonique pour la Folie Musique, dans le cadre des Ateliers Voix du Monde, mars-avril 08, mars 2010, mars 2011, 2012, février, mars et juin 2013, avril 2015, saison 16-17.

Stages de chant diphonique - festivals, théâtres, associations...

-Stages de chant diphonique pour: l'Université Rennes 2 (2004), Festival Les Orientales (2006, 2013) Festival Le Rêve de l'Aborigène (2006), Centre du Patrimoine de la Facture Instrumentale au Mans (chaque année depuis 2006), Atelier Musical des 3 Tambours en partenariat avec le Théâtre de la Ville-Paris (2009), Musée du quai Branly (2013), Fetival Les Suds à Arles (2013), Festival Les Détours de Babel (2014), Ateliers d'ethnomusicologie (2016), réseau associatif en France (depuis 2008, 3 à 6 stages/an).

-Organisation de Voix du Sahel et enseignement du chant diphonique, formation pour musiciens professionnels, projet lauréat du programme transsaharien Azalaï de Culturesfrance, Garoua-Cameroun, décembre 07 / N’Djamena-Tchad, décembre 08.

Parcours

2015: Admis à la Qualification aux fonctions de Maître de Conférence, section CNU 15 (Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques).

2014: Admis à la Qualification aux fonctions de Maître de Conférence, sections CNU 18 (Arts, musicologie) et 22 (Histoire, Civilisation, Histoire de la musique).

Depuis 2014: Chercheur associé à l'EA 1279 Histoire et critique des arts, Université Rennes 2.

Diplômes

-Doctorat de musicologie, Université Rennes 2, mention "Très honorable", novembre 2013

-Master Art « Musique et Musicologie » option ethnomusicologie, Université Rennes 2-Haute Bretagne, mention TB, juin 2006

-Deux prix de musique de chambre (UV DEM), mention TB, en guitare classique, C.N.R. de Rennes en 2003 et 2004

-Brevet de solfège, C.N.R. de Rennes, 2004

-Licence de musicologie, Université Rennes 2 Haute-Bretagne, 2003

-D.E.U.G. de musicologie, Université Rennes 2 Haute-Bretagne, 2002

-Baccalauréat L-musique, lycée Bellevue, Le Mans, 1999

Bourses

-décembre 2015 : Aide à la diffusion multimédia de la Société Française d’Ethnomusicologie (dossier classé en première place) pour la sortie du disque Une Anthologie du khöömii mongol parue en janvier 2017 chez Buda Musique.

-mars 2012 : 2 aides à la publication scientifique des doctorants pour le projet de disque Anthologie du khöömii mongol, EA 1279 Histoire et critique de arts et École doctorale, Université Rennes 2.

-Bourse de l’American Center for Mongolian Studies, Intensive Mongolian Language Program, Oulan Bator, Mongolie, du 13 juin au 14 août 2010

-Aide au terrain de la Société Française d’Ethnomusicologie, Mongolie, fin mai à mi-octobre 2010

-Bourse de Mobilité du Collège Doctoral International de Bretagne, Université Nationale de Mongolie, école des Relations Internationales, département de traduction, décembre 09-janvier 10

-Lauréat de la Fondation Internationale Nadia et Lili Boulanger pour l’année 2009-2010

-Bourse Aires Culturelles de l’école doctorale ALL, Université Rennes 2, Académie des Sciences d’Oulan Bator, Mongolie, juillet à octobre 2009

-Bourse d’étude et de recherche Egide du Ministère des Affaires Etrangères, Université d’Art et de Culture d’Oulan Bator, Mongolie, novembre 2006 à mai 2007

-Aide à la mobilité internationale de l’Université Rennes 2, septembre-novembre 2005

Prix

-Prix Coup de pouce du Festival du film de chercheur de Nancy, juin 2012

-Prix Bartók de la Société Française d'Ethnomusicologie pour le film Maîtres de chant diphonique réalisé par J.F. Castell, Festival International du Film Ethnographique Jean Rouch, novembre 2011

Langues

Mongol et Anglais courant

Vie associative

-Direction artistique de l’association Routes Nomades depuis 2006 à présent: mais aussi chargé de production, diffusion, communication, relation aux artistes, logistique pour l’association. Références : Théâtre de la Ville, ADEM, musée du quai Branly, Opéra de Lyon, Opéra de Rennes, Opéra de Lille, musée des Confluences, musée Guimet, musée des arts asiatiques de Nice, Le Quartz-scène nationale de Brest, Les Détours de Babel, Le Pont Supérieur, l’Espal, Les Orientales, Les Escales, festival de Fès des musiques sacrées du monde. Informations sur www.routesnomades.fr

-Membre de l’association Xöömei Xolboo à Oulan Bator-Mongolie, depuis 2005.

-Secrétaire de l’association Franco-Mongole Tamga, organisation régulière d’évènements autour de la culture Mongole en France, expositions, concerts, stages, conférences, rencontres de 2003 à 2004.

Expériences artistiques

-Diphoneur dans la création musicale franco-mongole "Urbi&Orbi", composition de P. Lefranc, février 2013, février 2014.

Informations sur www.urbietorbicreation.com

-Conseil artistique pour La Route de Gengis Khan, mars 2009, février 2010, mai 2013, co-production Théâtre de la Ville / France Musique.

-Guitariste et diphoneur dans le trio rennais Meïkhâneh.

Informations sur www.meikhaneh.com

-Créations musicales avec le collectif L’équipe du Sud à Douala et le collectif Sahel hip-hop à Garoua, Cameroun, été 2008.

-Diphoneur sur les tournées  « Tserendavaa et Tsogtgerel, chant diphonique de l’Altaï mongol » été 2006, printemps 2008, été 2009, 2012.

-Création avec des musiciens mongols du groupe Egschiglen. 5 concerts à  Rennes et au Mans en 2004.

-Membre du quatuor de guitares Merienda à Rennes de 2003 à 2004.

Joomla SEF URLs by Artio