Vie de la Société

Annonces ayant trait à la vie de la Société. Voir aussi la rubrique Activités.

Chers membres et abonnés,

Tous les membres du Comité d'Administration de la Société Française d'Ethnomusicologie vous présentent leurs meilleurs voeux pour l'année 2017 !

Une année qui sera ponctuée par des temps forts que nous serions heureux de partager avec vous. Le programme vous sera prochainement communiqué.

Bien cordialement

L'équipe de gestion de la SFE

Chargée des fonds sonores et audiovisuels à la médiathèque du musée du quai Branly, Claire Schneider a depuis plusieurs années étroitement collaboré avec la SFE.

Depuis 2010, elle a organisé les "Rendez-vous musicaux", un cycle de conférences et de projections pour découvrir, lors de moments d’écoute privilégiés, les musiques du monde, ainsi que les collections musicales du musée. Ces manifestations ont lieu soit au Salon de lecture Jacques Kerchache, soit dans la Salle de Cinéma du musée. C'est une plate-forme importante de diffusion des travaux de nos membres et un moment important dans la collaboration entre le musée du quai Branly et la SFE. Dans ce cadre, elle a notamment organisé une rétrospective des films d'Hugo Zemp.

En 2012, elle a rejoint le CA pour endosser la fonction difficile de trésorière, fonction qu'elle a rempli avec beaucoup de professionnalité et bonne humeur jusqu'en 2014.

Puis, vu ses connaissances et compétences dans le domaine de l'audiovisuel, elle a depuis plusieurs années été la représentante de la SFE au Festival international Jean Rouch, d'abord comme membre du jury international, puis comme membre du comité de sélection.

Depuis le départ du musée de Madeleine Leclair, Claire Schneider était la seule représentante de notre profession au quai Branly.

Claire est décédée dans un accident de voiture le samedi 23 juillet 2016 lors de son départ en vacances.

Elle laisse un très grand vide. Beaucoup d'entre nous l'ont côtoyée soit comme étudiante, soit comme collègue et nous la gardons en mémoire comme une collègue compétente, méticuleuse, enthousiaste et pleine de ressources. Nous présentons nos profondes condoléances à sa famille et soutenons par nos pensées son mari et sa fille.

Ses obsèques ont lieu le mercredi 3 août à 14h30 au Crématorium du Mont-Valérien à Nanterre.

Merci d'envoyer vos témoignages personnels à Renaud Brizard, mailto:renaud.brizard@bnf.fr, qui les transmettra.

Pour le CA, Susanne Fürniss, ex-Présidente de la SFE

Genre musical raffiné, noble et savant, le gagaku a maintenu sa tradition vivante depuis au moins trois mille ans en dépit des vicissitudes de l’histoire. Associé à l’ancienne cour impériale et à la classe aristocratique du Japon, le gagaku est un art musical alliant trois composantes: la danse, la poésie chantée et la musique instrumentale. Cette musique fascinante ne fut révélée à l’Occident qu’au début du 20e siècle.
Regroupant dix musiciens et deux danseurs, l’ensemble Ono, fondé en 1887 auprès de la famille impériale, est aujourd'hui dirigé par Ono Takashi, son quatrième directeur. Ce CD est publié à l’occasion de l’exposition du MEG « Le bouddhisme de Madame Butterfly. Le japonisme bouddhique » (9 septembre 2015 au 10 janvier 2016).

CD 1466 Japon digipak visuel.002 comp

CD 1466 Japon digipak visuel.002 comp
Japon. Gagaku. Ensemble Ono
Enregistrements réalisés par Hans Fuchs lors d’un concert
organisé à l’Alhambra de Genève le 5 février 2012 par les Ateliers
d’ethnomusicologie (ADEM). Texte d’Akira Tamba
CD MEG-AIMP CXI / VDE-1466 / Prix: 30 CHF / Commande : http://www.ville-ge.ch/meg/cd.php

A la suite de l'Assemblée Générale

 

Journée de Printemps - 19 mars 2016

Musée du Quai Branly, salle de cours 2

 

 

Présentation des travaux soutenus par la SFE

 

 

17h – Olivier Féraud

Institut Interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, Laboratoire d’Anthropologie Urbaine, EHESS/CNRS

Le film documentaire Tien'a recchie appizat'. A l’écoute de vies quotidiennes.

 

 

17h30 – Aurélie Helmlinger

Centre de recherche en ethnomusicologie-LESC, UMR 7186 CNRS

Le projet Pan-e-pedia

Inventés à Trinidad et Tobago à la fin des années 30, les steelbands comportent des instruments, les pans (aussi appelés steelpans ou steeldrums), qui constituent à eux seuls toute une famille d’idiophones mélodiques issus de la récupération de bidons de pétrole. Le projet Pan-e-pedia propose de présenter sur un site internet la grande variété de configurations utilisées à Trinidad et Tobago, et potentiellement dans le reste du monde. Le projet consiste à la fois à rendre disponible ce corpus aux musiciens concernés, et à nourrir une analyse de la distribution de ces instruments: pourquoi certains pans ont-ils plus de succès que d’autres? Il permettrait de visualiser, à l’aide d’animations en HTML5, la répartition des intervalles sur l’instrument, et suivre l’évolution des choix ergonomiques dans le temps.

 

 

18h – Nicolas Prévôt

Université Paris-Ouest Nanterre

Inouï, un webdocumentaire sur les pratiques de musiciens et danseurs nanterriens

Le Patrimoine Musical des Nanterriens est un projet de recherche-action mené au sein du Labex « Les Passés dans le Présent » par un groupe d’étudiants en master d’ethnomusicologie et anthropologie de la danse, encadrés par des enseignants/chercheurs de l’université Paris Ouest Nanterre et du CREM-LESC. Il entend rendre compte de pratiques musicales et dansées situées au plus proche de nous mais souvent méconnues car peu visibles. Il a également pour but de faire connaître ces savoirs et ces pratiques à un plus large public, à commencer par les habitants de Nanterre, en organisant des événements culturels avec le soutien de la ville et en facilitant l’accès aux données collectées et archivées. Il s’agit non seulement de mettre en valeur un patrimoine bien vivant à travers ses acteurs, mais également de rendre compte de la recherche elle-même, du processus et des méthodes, voire même de la formation des étudiants sur le terrain. A travers quelques extraits vidéo et une présentation du webdocumentaire INOUI, nous verrons en quoi celui-ci apparaît comme le mode de restitution le mieux approprié pour ce type de projet, à la fois scientifique et pédagogique : articulation de différents types de supports (son, photos, vidéo, textes, cartes, graphiques), interactivité, niveaux de lecture variés selon les publics visés, accès direct et gratuit, etc.

Pour la session de décembre 2015, trois aides de 1000 euros ont été accordées à : Johanni Curtet, pour son projet de double CD (et contenus web) Anthologie du khöömii mongol ; Jean Lambert pour le film L'heure de Salomon. Chants, danses et musiques au Yémen ; et Bernard Lortat-Jacob et Eckehard Pistrick pour l'ouvrage accompagné de deux DVD complémentés par un portail interactif sur internet Le chant de compagnie en Albanie. Nous félicitons les lauréats et soulignons la qualité des dossiers reçus ainsi que la diversité des terrains et des supports de diffusion.

Joomla SEF URLs by Artio