A la suite de l'Assemblée Générale

 

Journée de Printemps - 19 mars 2016

Musée du Quai Branly, salle de cours 2

 

 

Présentation des travaux soutenus par la SFE

 

 

17h – Olivier Féraud

Institut Interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, Laboratoire d’Anthropologie Urbaine, EHESS/CNRS

Le film documentaire Tien'a recchie appizat'. A l’écoute de vies quotidiennes.

 

 

17h30 – Aurélie Helmlinger

Centre de recherche en ethnomusicologie-LESC, UMR 7186 CNRS

Le projet Pan-e-pedia

Inventés à Trinidad et Tobago à la fin des années 30, les steelbands comportent des instruments, les pans (aussi appelés steelpans ou steeldrums), qui constituent à eux seuls toute une famille d’idiophones mélodiques issus de la récupération de bidons de pétrole. Le projet Pan-e-pedia propose de présenter sur un site internet la grande variété de configurations utilisées à Trinidad et Tobago, et potentiellement dans le reste du monde. Le projet consiste à la fois à rendre disponible ce corpus aux musiciens concernés, et à nourrir une analyse de la distribution de ces instruments: pourquoi certains pans ont-ils plus de succès que d’autres? Il permettrait de visualiser, à l’aide d’animations en HTML5, la répartition des intervalles sur l’instrument, et suivre l’évolution des choix ergonomiques dans le temps.

 

 

18h – Nicolas Prévôt

Université Paris-Ouest Nanterre

Inouï, un webdocumentaire sur les pratiques de musiciens et danseurs nanterriens

Le Patrimoine Musical des Nanterriens est un projet de recherche-action mené au sein du Labex « Les Passés dans le Présent » par un groupe d’étudiants en master d’ethnomusicologie et anthropologie de la danse, encadrés par des enseignants/chercheurs de l’université Paris Ouest Nanterre et du CREM-LESC. Il entend rendre compte de pratiques musicales et dansées situées au plus proche de nous mais souvent méconnues car peu visibles. Il a également pour but de faire connaître ces savoirs et ces pratiques à un plus large public, à commencer par les habitants de Nanterre, en organisant des événements culturels avec le soutien de la ville et en facilitant l’accès aux données collectées et archivées. Il s’agit non seulement de mettre en valeur un patrimoine bien vivant à travers ses acteurs, mais également de rendre compte de la recherche elle-même, du processus et des méthodes, voire même de la formation des étudiants sur le terrain. A travers quelques extraits vidéo et une présentation du webdocumentaire INOUI, nous verrons en quoi celui-ci apparaît comme le mode de restitution le mieux approprié pour ce type de projet, à la fois scientifique et pédagogique : articulation de différents types de supports (son, photos, vidéo, textes, cartes, graphiques), interactivité, niveaux de lecture variés selon les publics visés, accès direct et gratuit, etc.

Joomla SEF URLs by Artio