Documents accompagnant l'article de Talia Bachir-Loopuyt, « Des identités pour rire ? Sur une plaisanterie bavaro-mongole et la question du multiculturalisme dans l’Allemagne d’aujourd’hui ». Cahiers d’ethnomusicologie. Vol. 26, 2013 p. 209‑230.

Résumé. Cet article examine les modalités de mise en scène des appartenances identitaires sur la scène des festivals de musiques du monde en Allemagne et le rôle que l'humour peut jouer dans ce contexte. Partant de l'analyse d'un cas (les musiciens de l'ensemble de musique mongole Egschiglen, qui achèvent leur concert par une chanson de Franconie), il vise à recontextualiser l'usage de procédés citationnels humoristiques en prenant en compte plusieurs aspects de la situation de performance : les codes d'agencement d'un concert, le débat sur le multiculturalisme et le statut particulier qu'occupe les répertoires populaires locaux (Volksmusik) dans un festival de musiques du monde. Au-delà de leur aspect ludique, il s'agit de montrer que ces procédés s'inscrivent dans une situation sociale dans laquelle des valeurs et des normes collectives sont en jeu.

1. « Bäurin hat d’Katz verlorn », par l’ensemble Egschiglen
2. Portrait du duo Furiosef réalisé à l’occasion du festival creole NRW 2008
Joomla SEF URLs by Artio