Blog humours

Cette rubrique était active durant l'année 2012. Elle recensait différents exemples d'humours sonores, en vue de préparer les Journées d'étude 2012. Il s'agissait principalement de documents qui se trouvaient ailleurs sur internet, et que nous regroupions ici afin de faire naître des parallèles ou des contrastes. Les membres de la Société étaient invités à y poster leurs préférés directement, en les accompagnant d'un commentaire introductif et/ou explicatif.

Dans le prolongement de cette rencontre les Cahiers d'ethnomusicologie publient en 2013 un dossier "Notes d'humour". Celui-ci est accompagné d'exemples audiovisuels présentés dans une rubrique séparée sur cette même plateforme.

Le roi des clowns, l'empereur du mini-violon, l'as du concertina, "le plus grand clown musical du XXe siècle" en concert. Voir par exemple l'épisode de la clarinette vers la minute 6.

François Pérusse, musicien et humoriste québécois, réalise dans les années '90 une série de sketches radiophoniques sous le titre "Les deux minutes du peuple". En accélérant sa voix, il donne vie à plusieurs personnages avec un montage sonore impressionnant. Il va consacrer notamment plusieurs sketches à la musique comme "Les Cours de musique" où il dresse non seulement le portait d'un instrument mais souvent du musicien lui-même.

  Entre humour, caricature satirique et petites vérités... Voici la batterie, la guitare, les cuivres, le chant et le xylophone. Que du bonheur! 

 

 

 

 

 

Même dans sa version à quatre mains, la célèbre deuxième rhapsodie hongroise de Franz Liszt donne beaucoup de travail aux pianistes. Dans cette vidéo humoristique, que m’a fait connaître Stéphane G., Victor Borge parodie la difficulté qu'il y a pour deux musiciens concertistes à se partager l'affiche, et accessoirement le même clavier et le même siège. Il parodie aussi la travail du compositeur qui a choisi d'écrire non pas une version pour 2 pianos de sa rhapsodie mais de distribuer entre deux musiciens les différentes parties de sa composition.

Peut-on appeler cela de l'humour? Il est vrai que l'on peut douter de l'intention comique des protagonistes à plumes ou à quatre pattes. La chorégraphie endiablée et inventive du perroquet sur un morceau du film les Blues Brothers, et les mélismes enthousiastes de l'âne sur When the Saints ont cependant quelque chose d'irrésistible, par leur dimension inattendue.

Joomla SEF URLs by Artio