Ici l'exemple de deux quatuors, célèbres, qui mettent leur virtuosité au service du burlesque. On se marre, on admire, on applaudit... Le rire se mêle à l'enthousiasme à la vue de ces artistes qui croisent deux mondes généralement considérés comme antinomiques (exemple du sampling sur la chanson de U2), parodient des "tubes" (le célébrissime "Canon de Pachelbel" en fait les frais) et font des démonstrations de leur technique de jeu redoutable dans des situations invraisemblables (Sarabande de Haendel). Le répertoire choisi est celui de musiques célèbres : le but est bien de démocratiser l'accès au rire en parodiant le milieu des ensembles à cordes, encore perçu comme élitiste et guindé...

Joomla SEF URLs by Artio