Séminaire d’Études Ethnomusicologiques de Paris-Sorbonne. Compte rendu de la séance du 28 septembre 2011, sous la direction du Professeur François Picard (par Paola Andrea Luna).

Le séminaire a commencé par la projection d’une vidéo Rosh Hashanah Rock Anthem, où l’on a trouvé le mot shuckling, qui voudrait dire « hocher » : « Its called shuckling & originates from the Yiddish "to shake". Jews do it when they pray -- forward and back & also from side to side.

Shucklins is believed to bring about increased concentration & prayer intensity. Jews can shuckel when engaged in other things requiring focus & concentration. ». Une autre définition de shuckling serait que schuckle viendrait de schokl en yiddish, qui viendrait de schütteln, traduction en allemand du mot anglais shake[1]. Par ailleurs, schuckle est le nom d’une figure de tortue dans Pokémon (on verra un prévision subliminale du détournement de "Party Rock Anthem" en Rosh Hashanah Rock Anthem avec le sac à dos en tortue au début du clip). En outre, cette chanson est la reprise Everybody shuffling.

{youtubejw}KQ6zr6kCPj8{/youtubejw}

Des réflexions sur cette vidéo ont abouti à parler du phénomène du déphasage, où lorsqu’il y a un cycle établi, certains musiciens vont se décaler dans ce cycle. Il y a deux systèmes bien connus  pour se décaler dans la musique: l’un c’est le fait de tourner la page et tourner deux en même temps. Tout le monde a fait ça ; de couper quelque chose et de reprendre plus loin. Cela peut se faire sur un temps, c’est-à-dire que l’on rajoute un temps ou l’on en enlève, et on va se décaler. Par exemple, les Chinois sont spécialistes pour se décaler entre eux. Quand les Occidentaux (les musiciens baroques ou les musiciens de musique contemporaine, par exemple) jouent avec les Chinois, ils ne comprennent pas que ça fait partie du jeu, de la musique normale, qui est que, c’est fait à 4/4 ou à 8/4, mais de temps en temps on rajoute des temps et on en enlève. Ça c’est un des systèmes de déphasage simple et à disposition qui donne tout de suite de la complexité. C’est un procédé assez simple. Et l’autre système pour se décaler, c’est d’après ce que j’ai compris, ce qu’utilise Steve Reich : l’accélération. Une cellule va accélérer alors que les autres restent sur un tempo fixe. Au bout d’un moment, on se retrouve dans le décalage qui est prévu par le compositeur. C’est ce que fait Gyorgi Ligetti vingt ans après. Steve Reich, auteur par exemple de Drumming, est un compositeur minimaliste tandis que Ligeti, comme il le disait lui-même, est un compositeur maximaliste. Steve Reich dans les années 70 écrit qu’il faut accélérer jusqu’à ce l’on obtienne tel décalage vis-à-vis de la boucle d’origine.



[1] agiterchambardementchamboulerchoquercommotionner -ébranlerébroueréchapperentamerhochementhocherlien -montrernonpoignéeprunierremuerretournersecouer -semerserrersortirtopertraînertrembler, selon le dictionnaire français-anglais, www.wordreference.com

Joomla SEF URLs by Artio