Le comédien grec Jimmys Panousis offre cette version du syrtaki (la musique du film Zorba le grec) qui exploite, de façon inattendue, une des potentialités de cette danse entre hommes (dans la version
originale, c’est en dansant ensemble que Zorba et son employeur apprennent à s’aimer – platoniquement).

Version originale

L’incongruité initiale d’un plaisir solitaire orchestrée de façon collective, en public, par une musique d’une régularité solennelle, cède la place à une autre lorsque, avec l’accélération du tempo, le désir désordonné déborde les confins du rythme. La musique et sa mise en scène usuelle sont connues de tous de sorte que tout l’humour réside dans les anticipations déjouées.

Joomla SEF URLs by Artio