anthropologie

  • Charlotte Poulet, Le chant des mots. Ethnographie d’une pratique musicale irlandaise.

    Charlotte Poulet, Le chant des mots. Ethnographie d’une pratique musicale irlandaise.Sampzon, DELATOUR FRANCE

     

    Dans les pubs d’Irlande, la musique bat son plein. Au-delà de la richesse et de la diversité des formes musicales rythmant la vie locale, il est une pratique qui se distingue par son apparente spontanéité et les formes d’écoute qui lui sont propres. C’est au cœur des conversations animées du pub, à une heure avancée de la nuit, que, parfois, une voix s’élève en un chant précipitant les lieux dans un silence inhabituel, solennel. Ce chant semble suspendre le temps aux lèvres du chanteur : les yeux se portent au loin, les corps s’immobilisent, l’émotion est palpable.

    Bien que les chansons qui se font alors entendre connaissent d’autres contextes de production, il n’y a qu’en ce cadre qu’elles se parent de la capacité d’émouvoir l’audience aux larmes.

    Le chant des mots propose d’appréhender cette expérience musicale singulière à travers une approche anthropologique en se basant sur une ethnographie menée dans un village du Donegal.

    Au fil des pages, le chant laisse découvrir ses règles, ses codes, ses histoires et se pose comme l’expression d’une intimité villageoise à laquelle il participe pleinement. À travers cette pratique, c’est finalement un village qui se donne à voir, nous permettant d’appréhender la manière dont des individus construisent socialement leur localité.

Joomla SEF URLs by Artio